Affaire du 36: la «cocaïne maudite» avait été expédiée depuis les Antilles

Publié: 18 août 2014 par Marc Fievet dans 36, Cocaïne, NARCOTRAFIC
Tags:, , , , , ,

Les 52 kg de cocaïne volés au 36, quai des Orfèvres pourraient n’être qu’une infime part d’un stock de 1,5 t qui appartenait à un jeune Français, baron présumé de la drogue. (photo d’Illustration) Des Antilles au 36, histoire de la «cocaïne maudite»

Enquête. Les 52 kg de drogue volés des locaux de la police judiciaire parisienne provenaient d’un stock colossal de coke caché aux Antilles. Cette poudre a fait tomber plusieurs gros trafiquants, puis un policier…

Elle était surnommée la «cocaïne maudite» et elle semble bien justifier sa sinistre réputation… Les 52 kg de cocaïne volés fin juillet dans les locaux du 36, quai des Orfèvres, siège de la prestigieuse police judiciaire parisienne, avaient été expédiés depuis les Antilles pour finir entre les mains de trafiquants.

Une drogue qui pourrait provenir, selon plusieurs sources, d’un colossal stock détenu par un jeune Français, baron présumé de la coke. Agé de 29 ans, Kevin D., originaire de la Martinique, est soupçonné d’avoir été en possession de près de 1,5 t de cocaïne, entreposée quelque part aux Antilles. Une marchandise avidement convoitée, dont la valeur à la revente est estimée à plus de 52 M€…

«Ce stock a finalement été dérobé par une équipe concurrente de narcotrafiquants après l’interpellation de Kevin D. au mois de novembre 2013 à l’aéroport de Roissy (Seine-Saint-Denis) alors qu’il s’apprêtait à s’envoler pour Dubaï, confie une source proche de l’affaire. Les voleurs ont su où cette impressionnante quantité de cocaïne était cachée après avoir torturé un homme, présenté comme un proche de Kevin D.»

Neuf suspects écroués

Informés de ce , les enquêteurs de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS), qui avait déjà arrêté Kevin D. et une vingtaine de ses complices présumés, sont parvenus à identifier puis à interpeller, au début du mois de juillet, les auteurs de cet audacieux casse. «Neuf suspects ont été écroués dont un des principaux commanditaires de ce vol, qui est passé aux aveux, poursuit la même source. Un des protagonistes de ce dossier avait été abattu, au mois de février, sans doute en guise de représailles. Après ce , une partie de la drogue volée aurait été restituée à ses propriétaires.»

Cette poudre blanche semble donc porter malheur. «Dans le milieu des trafiquants, la drogue qui provient de ce stock est qualifiée de maudite car elle a causé la perte de tous…

LIRE la suite: http://www.leparisien.fr/faits-divers/des-antilles-au-36-histoire-de-la-cocaine-maudite-18-08-2014-4071041.php

000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s