NARCOTRAFIC (piraterie, terrorisme, drogue): les nouvelles menaces qui pèsent sur l’Afrique de l’Ouest

Propos recueillis par Joan Tilouine

Un manifestant, à Ouagadougou, au Burkina Faso, le 18 septembre.

image: http://s2.lemde.fr/image/2015/11/13/768×0/4809152_3_2c7e_un-manifestant-a-ouagadougou-au-burkina_67b1a1839a13dd104ac4b50b3f0fec8c.jpg

Comment les dynamiques conflictuelles ont-elles évolué en Afrique de l’Ouest ?

Depuis les indépendances, acquises en grande partie sans lutte militaire, hormis pour la Guinée-Bissau, les conflits armés ont fait moins de victimes en Afrique de l’Ouest que dans le reste du continent. Hormis le Biafra, le Liberia et la Sierra Leone, il y a finalement eu peu de guerres dans la sous-région.

Par ailleurs, on constate que les conflits classiques à grande échelle et les guerres civiles ont laissé place à une nouvelle génération de menaces : outre les actions terroristes, les violences électorales, les risques de déstabilisation liés au trafic de drogue (cocaïne et méthamphétamine notamment) et la piraterie maritime sont de plus en plus importants.

Autant de facteurs de tensions qui se conjuguent à un sentiment d’exclusion d’une jeunesse privée des dividendes de la croissance et qui ne perçoit pas les retombées des découvertes de grands gisements de ressources naturelles. La récente explosion du secteur extractif dans la sous-région peut également être une source d’instabilité.

Lire aussi : Pourquoi la croissance économique africaine ne crée-t-elle pas plus d’emplois ?

image: http://s2.lemde.fr/image/2015/11/13/768×0/4809155_3_e96e_des-insurges-du-mouvement-pour-l-emancipation_1a8bee873d8c2e141d106076fa089836.jpg

Des insurgés du Mouvement pour l'émancipation du delta du Niger (MEND), dans le delta du Niger, au Nigeria, le 17 septembre 2008.

En plus du terrorisme, quels risques ces nouvelles menaces font-elles courir aux Etats de la sous-région ?

Au cours des dix dernières années, l’Afrique de l’Ouest est devenue une plaque tournante du trafic de drogue entre l’Amérique latine et l’Europe. Cocaïne, méthamphétamine et héroïne transitent par là, mais une partie des stupéfiants est désormais aussi produite sur place.

Et les revenus de la drogue peuvent irriguer les caisses des groupes rebelles et extrémistes tout en affectant les sociétés. Les narcotrafiquants fragilisent les institutions des Etats et peuvent peser sur le cours des élections. On l’a vu dans le nord du Mali ou en Guinée-Bissau : ces trafics peuvent accélérer la déstabilisation de l’Etat.

On constate que les trafiquants ont besoin des pays fragiles pour faire atterrir leurs cargaisons et de pays plus stables pour blanchir leur argent. Ce qui peut à terme laisser apparaître des déstabilisations d’ordre financier dans des pays comme le Sénégal ou le Ghana.

Quant à la piraterie maritime, le golfe de Guinée est devenu un épicentre. Plus encore que dans le golfe d’Aden, la piraterie affecte considérablement l’économie des zones côtières d’Etats encore incapables d’exercer leur souveraineté sur ces espaces. Tout en ayant un effet néfaste sur les investissements étrangers, et sur le commerce. Là aussi, les revenus de cette activité servent entre autres à armer des mouvements rebelles ou terroristes.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/11/13/piraterie-terrorisme-trafic-de-drogue-les-nouvelles-menaces-qui-pesent-sur-l-afrique-de-l-ouest_4809156_3212.html#Q3jOkXrjGBCRtivK.99

Alexandre Marc est spécialiste en chef pour les questions de fragilité, conflits et violence à la Banque mondiale. Il est le coauteur du rapport réalisé avec l’Agence française de développement (AFD, partenaire du Monde Afrique) intitulé « Relever les défis de la stabilité et de la sécurité en Afrique de l’Ouest ».

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/11/13/piraterie-terrorisme-trafic-de-drogue-les-nouvelles-menaces-qui-pesent-sur-l-afrique-de-l-ouest_4809156_3212.html

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Une réflexion au sujet de « NARCOTRAFIC (piraterie, terrorisme, drogue): les nouvelles menaces qui pèsent sur l’Afrique de l’Ouest »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s