Archives de 10 mars 2016

Pour les gardes-côtes américains, cet appareil était un peu comme le monstre du Loch Ness: ils l’avaient aperçu sur de mauvaises photos mais doutaient de son existence. Pourtant, ce sous-marin artisanal construit par des trafiquants de drogue était bien réel.

Long d’une quinzaine de mètres, cet espèce de bateau gris semi-submersible, avec ses tuyaux d’aération sur le dessus, a été construit en cachette par des trafiquants dans les mangroves de Colombie.

Ce petit submersible bricolé et aménagé était destinée à faire entrer illégalement des tonnes de cocaïne aux Etats-Unis en échappant aux autorités qui traquent tous les bateaux suspects.

Ce petit submersible bricolé et aménagé était destinée à faire entrer illégalement des tonnes de cocaïne aux Etats-Unis en échappant aux autorités qui traquent tous les bateaux suspects.

«Au début on avait juste de vieilles photos granuleuses. Personne ne croyait qu’il était réel», explique à l’AFP un analyste du renseignement sous couvert d’anonymat en montrant l’engin, aujourd’hui en cale sèche sur une base américaine.

Des témoignages rapportant l’existence de sous-marins utilisés par les narcotrafiquants remontent au milieu des années 1990 mais les autorités américaines n’en ont récolté les premiers éléments tangibles qu’en 2005, quand ils ont récupéré des photos montrant un étrange engin se déplaçant juste sous la surface de l’eau.

Les analystes étaient malgré tout assez perplexes devant ces premières images, mais ils ont eu davantage de certitudes quand les autorités américaines l’ont intercepté au large du Costa Rica en 2006.

Surnommé «Bigfoot», il ne s’agit pas d’un vrai sous-marin à proprement parler, mais l’essentiel de l’engin est sous la surface de l’eau, ce qui le rend très difficile à détecter visuellement ou même avec des radars conventionnels. Lorsqu’il a été intercepté, il transportait quatre hommes et 4,2 tonnes de cocaïne.

Les trafiquants utilisent majoritairement des bateaux très rapides et maniables, surnommés «go fast», pour livrer leur marchandise à travers les eaux de l’Est du Pacifique ou des Caraïbes vers l’Amérique centrale ou le Mexique. Mais depuis la capture de «Bigfoot», les narcotrafiquants ont amélioré leurs connaissances marines et ils construisent aujourd’hui de vrais petits sous-marins.

– «Scénario cauchemar» –

L’un d’eux a été arraisonné en Equateur avant qu’il ne puisse accomplir la moindre mission. Il mesurait 26 mètres de long, fonctionnait avec un moteur diesel. Mais lui pouvait s’immerger complètement pour de brèves coulées, fonctionnant grâce à un système de batteries.

Et les cartels les plus puissants d’Amérique du Sud sont encore plus en avance: ils seraient actuellement en train de produire des sortes de drones sous-marins, qui n’auraient pas besoin d’équipage et pourraient se diriger grâce à des GPS, des engins qui pourraient rester immergés durant pratiquement tout leur voyage.

«C’est le scénario cauchemar», reprend cet analyste, qui travaille pour une force multinationale basée à Key West, au sud de la Floride, où 15 nations se sont alliées aux Etats-Unis pour traquer et intercepter les trafiquants de drogue.

Cette alliance internationale joue un rôle crucial pour tenter de casser le commerce illégal de la drogue, qui représente 88 milliards de dollars par an. Elle intercepte également d’autres marchandises, dont le trafic permet parfois de générer des revenus pour financer des groupes terroristes à travers le monde.

Autour de l’Amérique du Sud et de l’Amérique centrale, les autorités interceptent environ 25% de la cocaïne qui transite par les mers.

Des pays éloignées géographiquement, comme la France, le Royaume-uni ou les Pays-Bas contribuent à la flotte de l’alliance et aident à l’arrestation des équipages de trafiquants. Certains passent devant des tribunaux américains mais d’autres sont renvoyés devant la justice de leur pays d’origine.

Aux Etats-Unis, ils encourent des peines assez lourdes de sept à 14 ans de prison, mais les trafiquants n’ont pourtant aucune difficulté à recruter des volontaires prêts à courir le risque de s’entasser dans de petits sous-marins plus ou moins sûrs pendant des jours.

Le capitaine d’un telle embarcation peut en effet gagner jusqu’à 75.000 dollars pour un seul voyage.

Les cartels disposent de très importants moyens et même si construire un tel engin coûte un million de dollars, cela ne représente qu’une petite partie de la cargaison qu’il peut transporter.

Et capturer ces sous-marins est devenu difficile: les équipages quittent le submersible dès qu’ils sont repérés, et ils attendent alors patiemment sur un canot de sauvetage que les autorités viennent les récupérer.

http://www.liberation.fr/societe/2016/03/10/en-floride-les-trafiquants-de-drogue-colombiens-se-cachent-sous-les-vagues_1438813

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000

JFK-Cocaine-CakeNUEVA YORK – Agentes de Aduanas y Protección Fronteriza (CBP) detuvieron a un pasajero que llegó al aeropuerto internacional John F. Kennedy con cocaína camuflada en pasteles.

Jesús Martínez Ramírez,  arribó en un vuelo procedente de Ciudad de México el pasado 1 de marzo, cuando oficiales notaron algo raro en la radiografía de un pastel que traía el pasajero. La inspección determinó que los bizcochos ocultaban paquetes de cocaína.

Las autoridades trasladaron al mexicano a un salón privado para inspeccionar el paquete que arrojó positivo a la droga.  En total, la CBP descubrió cinco pasteles que contenían, aproximadamente, dos libras de la droga, con un valor estimado en el mercado de $33,000.

Leer MAS: http://www.eldiariony.com/2016/03/10/oficiales-de-aduanas-incautan-pasteles-con-cocaina-en-el-jfk/

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000

NAUDINLa justice de la République dominicaine a tranché.

Christophe Naudin, extradé d’Egypte, va passer trois mois en détention provisoire, dans l’attente de son procès, selon des médias sur place. La décision a été annoncée, jeudi 10 mars, à l’issue d’une nouvelle comparution du Français devant un juge, pour son implication dans l’évasion des deux pilotes français de l’affaire dite « Air Cocaïne ».

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/proces-air-cocaine/air-cocaine-le-francais-christophe-naudin-place-trois-mois-en-detention-provisoire-par-la-justice-dominicaine_1354011.html#xtor=EPR-51-%5Bair-cocaine-le-francais-christophe-naudin-place-trois-mois-en-detention-provisoire-par-la-justice-dominicaine_1354011%5D-20160310-%5Btexte%5D

000000000000000000000000000000000000000000

POLICELa brigade des stupéfiants de la sûreté départementale, a intercepté un Bisontin de 25 ans transportant six kilos de résine de cannabis dans le coffre de sa voiture. Le jeune homme avait pris possession de la drogue dans le quartier de Palente et s’apprêtait à effectuer une livraison lorsqu’il a été interpellé sur le parking d’un fast-food à École-Valentin.

lire sur http://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2016/03/10/besancon-intercepte-avec-six-kilos-de-cannabis

000000000000000000000000000000000000000000

christophe-naudin-a-saint-domingue-le-8-mars-2016_5561909Saint-Domingue – Le ministère public dominicain a requis jeudi un an de détention provisoire à l’encontre du Français Christophe Naudin, extradé d’Egypte vers la République dominicaine, pour son implication dans l’évasion des deux pilotes français de l’affaire dite « Air Cocaïne ».

« Nous demandons la détention provisoire pour une durée d’un an« , a requis le procureur Milciades Guzman lors de la première partie de cette audience qui doit fixer les éventuelles mesures …

lire http://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/air-cocaine-un-an-de-detention-provisoire-requis-contre-christophe-naudin_1772303.html

000000000000000000000000000000000000000000

gendarmerie jpgDeux individus, un habitant de Vénissieux et un autre de Rillieux-la-Pape ont été arrêtés dans le cadre d’une enquête portant sur un trafic de stupéfiants.

Les gendarmes ont saisi au domicile d’un des dealers présumés 5,5kg de résine de cannabis, 4kg d’herbe et 25.000 euros en liquide.

LIRE: http://www.leprogres.fr/rhone/2016/03/10/trafic-de-stupefiants-9-5kg-de-cannabis-saisis-a-venissieux

Posté avec WordPress pour Android

0000

Carte_EMIRATS_ARABES_UNISDefendant was partying with friends when woman friend gave him hashish-cigarette, lawyer says

Bassam Za’za’, Legal and Court Correspondent
March 8, 2016

Dubai A college student has been jailed for four years for smoking a hashish-stuffed cigarette on New Year’s Eve.

Drug enforcement officers caught the 22-year-old Hungarian student, S.E., for consuming hashish in January.

The Dubai Court of First Instance convicted S.E. of consuming drugs despite having his pleaded not guilty and contending that he did not know that what he smoked was hashish.

The defendant’s lawyer had argued in court that his client was attending a New Year’s party with friends when his woman friend, identified as S., offered him a cigarette.

“He smoked it not knowing that it was stuffed with hashish … he did not have any criminal intention,” S.E.’s lawyer told the court.

Presiding judge Urfan Omar said the accused will be deported following the completion of his jail term.

Law enforcement procedures were carried out improperly and unlawfully against the defendant, his lawyer contended in court.

“Drug officers obtained a prosecutor’s warrant to search my client’s house and car and arrest him. The warrant did not mention what drug he had consumed or possessed. How come the drug enforcement officers claim that they monitored S.E. and ensured that he possessed and consumed drugs in his car and house and when they searched, they didn’t find anything? My client does not even own a car. This proves that the law enforcement procedures were void and were carried out illegally,” he defended.

The lawyer said his client’s statement during police questioning should be voided due to the absence of a translator.

“My client was partying with friends in a desert area on New Year’s Eve and it was dark when his friend offered him a smoke. He did not know that he had smoked hashish … he thought it was a normal Marlboro cigarette. He regretted having smoked that cigarette. Had he been aware that it was stuffed with drugs, he would not have smoked it. Drug enforcement officers, who arrested S., the woman friend, pressured her to give them the names of those whom she had invited to smoke hashish during the party. That was how my client was arrested,” argued the lawyer.

Monday’s ruling remains subject to appeal within 15 days.

http://m.gulfnews.com/news/uae/courts/student-jailed-for-smoking-hashish-on-new-year-s-eve-1.1686671

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000

Segundo a Polícia Civil, avião teria realizado um pouso forçado na fazenda (Foto: Divulgação/Polícia Civil de Mato Grosso)
Um homem, identificado como o copiloto do avião, foi preso em flagrante.
Aeronave teria feito pouso forçado no meio de uma plantação de soja.

O avião de pequeno porte encontrado no meio de uma plantação de soja, em uma fazenda localizada em Vale de São Domingos, a 491 km de Cuiabá, estava carregado com cerca de 430 kg de cocaína pura, segundo informações da Polícia Civil. Inicialmente, a polícia tinha informado que a aeronave havia sido achada em Conquista D’Oeste.

++

http://g1.globo.com/mato-grosso/noticia/2016/03/aviao-achado-em-fazenda-de-mt-tinha-430-kg-de-cocaina-pura-diz-policia.html

Posté avec WordPress pour Android

0000000000

guardia-di-finanzaOLBIA – La guardia di finanza ha bloccato, nei giorni scorsi, uno corriere della droga che viaggiava con un chilo e due etti di cocaina. L’operazione che ha portato all’arresto dell’uomo – un autista disoccupato originario di Napoli di 54 anni –, è scattata sabato scorso al porto di Olbia, all’arrivo del traghetto da Civitavecchia. I finanzieri, nel controllare i passeggeri, hanno bloccato l’utilitaria guidata dal napoletano. Al momento dei controlli da parte degli agenti il cane Ral, addestrato a fiutare sostanze stupefacenti, ha puntato una delle portiere dell’auto, all’interno della quale era stato nascosto un pacco dentro il quale c’era un chilo e duecento grammi di cocaina, allo stato quasi puro. L’uomo è stato quindi accompagnato nella caserma di Cala Saccaia per le contestazioni di rito e quindi trasferito nel carcere sassarese di Bancali, in attesa dell’udienza di convalida che si è tenuta ieri mattina, davanti al gip Elisabetta Carta.

Per il corriere, che si è avvalso della facoltà di non rispondere, il magistrato ha confermato il mantenimento in carcere firmando una ordinanza restrittiva, come richiesto dal Pm Angelo Beccu. Resta da scoprire a chi fosse destinata la droga, un quantitativo importante che, una volta tagliato, avrebbe fruttato agli spacciatori oltre duecentomila euro. Il corriere, probabilmente ingaggiato dalle cosche criminali per trasferire nell’isola lo stupefacente, è risultato incensurato ai controlli delle forze dell’ordine.

Quello effettuato nel porto di Olbia è il secondo ingente sequestro di sostanze stupefacenti compiuto dalle Fiamme Gialle appartenenti a comando provinciale di Sassari dall’inizio dell’anno, dopo quello di 4,5 chili di cocaina avvenuto nel gennaio scorso. I controlli delle forze dell’ordine in porti e aeroporti proseguono incessantemente. (Red.Ol.)

http://m.lanuovasardegna.gelocal.it/olbia/cronaca/2016/03/09/news/disoccupato-campano-trasportava-cocaina-1.13098161

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000

Els agents del Servei de Vigilància Duanera van comissar dilluns quaranta quilos de cocaïna que eren dins d’un cotxe importat del Panamà que estava dins d’una nau de Cassà de la Selva. En l’operació van arrestar dos homes marroquins, un d’ells resident a Barcelona i l’altre amb domicili a l’Estat francès, que suposadament tenien relació amb el carregament.

Vigilància Duanera ja estava sobre la pista de la cocaïna des que el cotxe, un vehicle d’alta gamma importat del Panamà, va tocar territori espanyol i van descobrir que contenia droga.

Els agents van fer un seguiment fins que el vehicle va arribar al seu destí a Cassà de la Selva. Vigilància Duanera va escorcollar el cotxe i va trobar els 40 quilos, un dels comisos més grans de cocaïna descoberts a les comarques gironines els darrers anys, i va detenir els dos homes.

Dimarts els detinguts van passar a disposició del jutjat d’instrucció número 2 de Girona i el jutge va ordenar l’ingrés a la presó dels dos arrestats.

http://www.elpuntavui.cat/punt-divers/article/4-divers/948504-troben-40-kg-de-cocaina-dins-dun-cotxe-a-cassa.html

Posté avec WordPress pour Android

00000000

Direction les États-Unis, où les douanes viennent de publier le chiffre annuel de cannabis saisi.

(ré)écouter cette émission disponible jusqu’au 04/12/2018 06h49

Et jamais depuis dix ans, les douaniers américains n’en avaient saisi si peu : 9% de moins en 2015, par rapport à 2014. Cela fait exactement 12 535 lots saisis contre 13 611 l’année précédente et, paradoxalement, c’est une excellente nouvelle.

Cela ne signifie pas que les douaniers américains ont été moins efficaces, mais qu’il y a eu moins de trafic en 2015. Comment expliquer cette baisse alors que l’on sait que la consommation d’herbe qui fait rire, elle, est restée stable ? C’est simple : ce sont les premiers effets de la légalisation du cannabis dans cinq états dont le Colorado, l’Oregon, l’État de Washington, l’Alaska, et la capitale étasunienne, Washington, et du cannabis médical, dans 18 autres, dont la Californie.

En clair, pourquoi acheter du cannabis de contrebande, venu du Mexique ou des Caraïbes, lorsqu’on qu’on peut s’en procurer légalement à la maison ? En plus, le cannabis légal américain est contrôlé et surtout réputé de bien meilleure qualité.

Cannabis © corbis – 2016

Les cartels de la drogue mexicains commencent à souffrir de la concurrence, ce n’est pas moi qui le dis, ce sont les douaniers et les trafiquants eux-mêmes !

LIRE: http://www.franceinter.fr/emission-les-histoires-du-monde-aux-etats-unis-les-saisies-de-cannabis-sont-en-baisse

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000