AFFAIRES MARITIMES: retour sur le Phocéa

phocea-1Le kidnapping du Phocéa (1) : la capture

L’histoire a commencé il y a quatre années déjà, en 2012, date à laquelle j’avais écrit ailleurs un texte sur les dernières aventures d’un très beau bateau, devenu en 1997 le jouet d’une héritière milliardaire, la « reine du rocher » (de Monaco) qui l’avait littéralement rendu méconnaissable, après avoir été celui d’un autre artiste du paysage audio visuel français, j’ai nommé Bernard Tapie.  Son concepteur, le marin Alain Colas, c’est sûr, doit regarder tout cela de son nuage avec un air attristé.  Et encore plus quatre ans après, le bateau étant toujours aujourd’hui aux mains d’un personnage qui prétend en être le propriétaire, alors que l’immense yacht à voiles en possède deux autres en France, voire trois, tant cette histoire est floue.  
Des véritables propriétaires devenus depuis fort discrets… Accrochez-vous, ça va être une longue histoire… fort représentative des mœurs actuelles axées autour de la jet-set et de la frime avant tout.  
On va voyager en bateau, mais aussi en avion pendant plusieurs jours… et on ne va pas visiter que le Pacifique ! 

L’ex voilier de nanard et ses  nouveaux propriétaires invisibles 

Cela ne vous rappelait rien ? A moi, si : c’est bien sûr l’ancien bateau de notre « nanard » national !! Racheté en 1997 par Mouna Ayoub ; la « reine du rocher » , (à gauche une des rares photos de la dame passablement botoxée, la reine des pertes financières et des fashion weeks, ou des décolletés ratés), épouse de Nasser Al-Rachid, homme d’affaires saoudien (5), qui l’avait fait transformer en Allemagne chez Lurssen, en 1999, pour être revendu ensuite, par Fraser Yachts, en 2010.  Revendu alors (25 millions d’euros)  » à un industriel européen dont l’identité n’a pas été révélée » disait-on pudiquement.

phocea2En fait il arborait depuis le drapeau du grand duché du Luxembourg… voilà qui devenait tout aussi intéressant !  Un bateau mythique sans propriétaire visible ou déclaré, pensez donc !  Surtout que selon les journalistes les mieux informés, c’est depuis 2005 que le mégayacht avait été enregistré au Vanuatu, par Mouna Ayoub, donc, déjà, et non par son nouveau « propriétaire européen« … L’immense voilier, enregistré dans l’atoll du Pacifique, donc, l’année même où il avait ripé sur les rochers en Sardaigne ! Mais après, il est vrai, la crise avait frappé, et les milliardaires n’y avaient pas échappé… et Mona l’avait revendu (elle raconte que c’est son fils qui l’a fait), on devine la mort dans l’âme… ou pas, tant elle ne semblait y voir qu’une vitrine à bijoux flottante clinquante. Mais comment avait-elle réussi à epave-phocearendre ce si beau bateau ainsi ? Alors que Tapie avait racheté une épave véritable, passablement rouillée à la compagne d’Alain Colas, Teura (ci-contre à gauche à son arrivée à Marseille, à l’état de ferraille) pour en refaire un pur-sang des mers…

Des propriétaires français, mais bien cachés……….

La suite:

Le kidnapping du Phocéa (1) : la capture – CentPapiers

Le kidnapping du Phocea (2) : l’installation au Vanuatu, le trafic de …

Le kidnapping du Phocea (3) : le Vanuatu et ses divers trafics

Le kidnapping du Phocea (4) : de bien curieux amis – CentPapiers

Le kidnapping du Phocéa (5) : une escroquerie sur les terres, pour …

(1)  le texte s’intitulait « Coke en Stock (LIX) : le Phocéa de nanard comme transporteur d’opium ! » pour vous donner d’emblée une petite idée de ce qui nous attend dans les prochains épisodes… (les deux premiers épisodes de cette nouvelle version reprennent l’intégralité de ce texte).

000000000000000000000000000000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s