Archives de 1 novembre 2018

CHENNAI: Narcotics Control Bureau (NCB) officials here on Wednesday arrested a Nigerian national after he couriered a parcel containing 200 grams of methamphetamine to a person in Doha, Qatar.

The suspect, identified as Glen Thomas, 38, concealed the drug in sachets inside the parts of a motorised cycle and couriered it.

During questioning, Thomas told NCB officials that he had received the consignment from another Nigerian in Delhi.

read more

https://m.timesofindia.com/city/chennai/narcotics-control-bureau-arrests-nigerian-national-in-chennai/articleshow/66461607.cms

00000000

INDIA: Australian man held with 3kg of narcotics

Publié: 1 novembre 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

An Australian man has been arrested by the Narcotics Control Bureau here for allegedly possessing about 3 kg of narcotics, a senior official said Thursday.

He said the man, who has not yet been identified, was apprehended on October 30 with 2.9 kg of ‘hashish’ or cannabis resin from the Paharganj area of the national Capital.

The man, a native of Israel, had come to India on a medical visa in September, the official said.

read more

https://www.dailypioneer.com/2018/state-editions/australian-man-held–with-3kg-of-narcotics.html

00000000

Courant 2018, un dealer originaire de Bourg-en-Bresse a été interpellé pour trafic de stupéfiants, et notamment de médicaments. Sa zone d’influence allait jusqu’à Montpellier. C’est d’ailleurs un juge d’instruction de l’Hérault qui est chargé de l’affaire. A sa demande, deux médecins de l’Ain ont été placés en garde à vue.

Ils sont soupçonnés d’avoir prescrit le Skenan écoulé. Ils disent avoir agi sous la menace.

Sur le marché de la drogue, le Skenan remplace de plus en plus souvent l’héroïne.

LIRE la suite

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/ain/bourg-bresse/skenan-medicament-detourne-trafiquants-drogue-1567814.html

0000000

Agentes antinarcóticos y fiscales decomisaron este jueves 570 kilos de cocaína que estaban ocultos en una lancha en la sureña base naval del Pacífico en Guatemala, informó la policía.

“Se reporta que en la base Naval del Pacífico, en Puerto San José Escuintla, se han incautado 570 kilos de cocaína”, valorados en 7,7 millones de dólares, dijo a periodistas el portavoz policial, Pablo Castillo.

Detalló que la droga fue descubierta en un doble fondo de una lancha de color blanco, marca Boat Master, aunque no se hicieron detenciones.

leer mas

https://www.biobiochile.cl/noticias/internacional/america-latina/2018/11/01/decomisan-570-kilos-de-cocaina-en-base-naval-de-guatemala.shtml

000000000

La Policía Nacional a través de la Dirección Antinarcóticos y en coordinación con agencias internacionales, permitió la incautación de más de dos tonelada de clorhidrato de cocaína perteneciente a “Guacho”, en aguas internacionales del pacífico.

El contundente resultado permitió alertar a las autoridades de Ecuador quienes incautaron 1.600 kilos de clorhidrato de cocaína y dieron captura a 31 ciudadanos ecuatorianos. La sustancia fue hallada en dos embarcaciones pesqueras, como resultado de la operación de interdicción realizada por Guardacostas de ese país. La sustancia tenía como destino final, países de Centro América y Estados Unidos.

En otra operación internacional conjunta, autoridades de Costa Rica lograron interceptar una embarcación que transportaba 690 kilos de clorhidrato de cocaína y capturaron cuatro personas, una de nacionalidad ecuatoriana y tres colombianas. De acuerdo con las labores de investigación, la sustancia salió de la Costa Pacífica colombiana, específicamente por el parque Sanguianga – Nariño, lo que permitió alertar a los guardacostas costarricenses quienes incautaron la sustancia estupefaciente.

Estas dos operaciones afectan la estructura financiera de Walter Patricio Arizala alias “Guacho”, cabecilla de las disidencias Oliver Sinisterra.

Leer mas

http://diariodelcauca.com.co/noticias/judicial/incautan-dos-toneladas-de-cocaina-las-disidencias-de-alias-475983

00000000

Selon l’addictologue William Lowenstein, le gouvernement français n’a aucune intention d’autoriser l’usage du cannabis à des fins thérapeutiques, malgré les « 150 000 à 200 000 emplois » que cela représenterait.

Alors que les médecins britanniques ont depuis jeudi 1er novembre le droit de prescrire des produits dérivés du cannabis pour traiter certaines maladies comme l’épilepsie, la France reste sur son modèle répressif. « En France, il ne faut pas se leurrer, il n’y aura pas la décision de légaliser », assure le docteur William Lowenstein, addictologue et président de SOS addictions.

Les espoirs « sont sur le cannabis thérapeutique. On peut faire les choses sérieusement que ce soit pour les enfants épileptiques, que ce soit pour diminuer la consommation de médicaments des séniors, que ce soit pour aider beaucoup de gens dans leur confort au quotidien ».

Le docteur William Lowenstein évoque également un « espoir de levier économique ». L’économie du cannabis représenterait pour les agriculteurs, « 150 000 à 200 000 emplois, que ce soit dans la Creuse ou ailleurs », dit-il et « vraisemblablement une possibilité d’économiser ou de gagner deux milliards d’euros ».

LIRE la suite

https://mobile.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/cannabis/cannabis-en-france-il-ne-faut-pas-se-leurrer-il-n-y-aura-pas-la-decision-de-legaliser_3014007.html

000000000

 

Sizwe Biyela (26 ans) et Nkosinathi Khumalo (31 ans) ont comparu jeudi devant le tribunal de première instance du Cap, sous une garde policière renforcée.

Eric Ntabazalila, porte-parole de l’Autorité nationale des poursuites, a déclaré qu’un des hommes était en liberté sous caution pour un autre meurtre « qui s’est produit en dehors de sa province ». Les deux hommes font maintenant face à des accusations de meurtre, tentative de meurtre, possession d’une arme à feu illégale et de munitions.

Pete Mihalik (ici à gauche) a été tué sur le coup alors qu’il déposait son fils et sa fille adolescente à 7h35 à l’école ce mardi. Un homme s’est approché de sa Mercedes-Benz GLE 63 et a tiré deux coups de feu par la vitre de la porte du conducteur.

Janos, le père de Mihalik, a déclaré: «Pete représentait de nombreux gangsters. Je pense que cela a quelque chose à voir avec ça.  »

Noorudien Hassan (ici à droite) avec qui Pete Mihalik a travaillé sur un certain nombre de questions liées aux gangs‚ avait été abattu devant son domicile à Lansdowne en novembre 2016.

Hassan faisait partie d’une équipe d’avocats représentant Irshaad Laher, qui fait face à des accusations pour avoir prétendument canalisé des armes à feu censées être détruites par la police, à destination de chefs de gangs autour du Cap occidental.

Il avait représenté également un certain nombre de chefs de gang et agi au nom du chef de gang Ralph Stanfield, neveu de Colin Stanfield, le druglord du Cap, décédé.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

000000000000000000000000000000000000000000

Mardi, les policiers du commissariat de Martigues, rompus à la pratique de la police de sécurité du quotidien, ont rapidement exploité un renseignement pour mettre fin à l’activité de deux nourrices, le terme qui recouvre l’activité d’individus stockant chez eux le « matériel » inhérent au trafic de drogue. Les investigations des policiers les ont menés dans deux logements, dans deux quartiers de Port-de-Bouc bien connus pour abriter des trafics.

-Dans le premier, à Milan-sud, à côté du quartier des Amarantes, saisie de 104 kg de résine de cannabis, 99 g de cocaïne et des feuilles où la « comptabilité » du trafic était répertoriée. Deux personnes ont été interpellées.

-Dans la foulée, c’est à « Chicago », le surnom officiel du quartier Tassy-Bellevue, saisie de 6,3 kg d’herbe de cannabis, 85 kg de résine de cannabis, et une kalachnikov prête à servir, chargeur enclenché. Une personne a été interpellée, et a rejoint les autres en garde à vue.

Hier, le commissariat de Martigues a été dessaisi de l’affaire au profit de l’antenne marseillaise de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) de la police judiciaire, qui devra déterminer si ces personnes, deux femmes et un homme âgés de 25 à 30 ans, sont « seulement » des nourrices ou si, bien qu’inconnues de la police pour trafic de stupéfiants, elles tiennent un rang supérieur.

source et lire plus

00000000000000000000000000000000000000000

La Police locale avec la DEA ont arrêté Génesis Darylis Acevedo Jiménez, de 24 ans, résidente d’ Aguada avant l’embarquement pour Orlando en Floride.

00000000

GOLPE AL NARCOTRÁFICO: Senad se incauta de 20 avionetas en Pedro Juan Caballero

Tras la investigación inicial, donde se descubrió la participación de funcionarios de la Dinac, se requisaron unas 20 avionetas

El Ministerio Público informó que fueron cinco los detenidos tras los allanamientos múltiples que se hicieron esta mañana en diferentes sitios. Todos tienen implicancia en el caso de las 18 “narcoavionetas” incautadas en julio de 2015.

En el caso de las narcoavionetas incautadas la semana pasada, la Fiscalía procedió este lunes a analizar el interior de las mismas, en busca de evidencias. Inform: Alejandro Acosta.

Las naves que tenían matrículas y documentaciones falsas otorgadas por funcionarios corruptos de la Dirección Nacional de Aeronáutica Civil (Dinac) eran utilizadas para traer cocaína desde Bolivia y Colombia a Paraguay.

00000000

Los narcotraficantes se ingenian al momento de tratar de evadir los controles antinarcóticos. Tal es el caso de un paquete interceptado por agentes de la Secretaría Nacional Antidrogas, consistente en una Biblia y objetos religiosos, pero en cuyo interior se hallaba 1,007 kg. de cocaína.

Llamativamente, la Biblia tenía como destino el país asiático de Vietnam, donde el precio de la droga dispara a unos 150 mil dólares por kilo.

leer mas

https://m.ultimahora.com/senad-intercepta-paquete-una-biblia-llena-cocaina-n2776789.html

000000000

Quatre Marocains âgés de 23 à 42 ans ont été arrêtés par la police italienne à Turin, indique ce mercredi l’agence italienne de presse (ANSA).

Ils seraient liés à un trafic de drogue dans le quartier de Borgo Dora à Turin. «Grossistes de haschich, ils prenaient une commission allant jusqu’à 1 200 euros par kilo», et mettaient leurs marchandises sur le marché sous le label «Dragoes», poursuit l’agence.

LIRE LA SUITE

https://www.yabiladi.com/articles/details/70513/italie-quatre-marocains-arretes-pour.html

0000000000

Pour le dealer, c’étaient des pilules de Viagra : un Libanais a été condamné au Danemark à 16 ans de prison, la peine maximale dans ces dossiers, pour un trafic de drogue parmi les plus importants du pays scandinave. La peine est assortie d’une expulsion du Danemark.

La Cour de Copenhague l’a reconnu coupable hier de trafic et possession de stupéfiants. « Entre février 2015 et juin 2017, il a reçu six conteneurs, qui d’après les estimations contenaient près de huit tonnes de haschich et environ 600 kg d’amphétamines », a relevé la justice danoise.

lire plus

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/11/01/97001-20181101FILWWW00051

0000000000

By

La situation désastreuse de l’Afghanistan, 17 ans après l’intervention des États-Unis, s’aggrave de plus en plus, le contrôle du territoire par le gouvernement continuant de glisser, la production de stupéfiants augmente!

Le gouvernement du président Ashraf Ghani contrôlait ou influençait environ 55,5% des districts afghans en juillet, le taux le plus bas depuis novembre 2015, a annoncé mercredi dernier l’inspecteur général américain pour la reconstruction de l’Afghanistan dans son dernier rapport trimestriel.

Et après 8,9 milliards de dollars de crédits pour la lutte contre le trafic de stupéfiants aux États-Unis, la production de pavot a augmenté en 2017 et est maintenant quatre fois supérieure à celle de 2002, un an après l’arrivée des forces américaines.

«L’industrie afghane des stupéfiants contribue au financement de l’insurrection, soutient les réseaux criminels, favorise la corruption publique et mine l’état afghan»,a déclaré John Sopko, dont le bureau est connu sous le nom de SIGAR. Dans son analyse de la situation générale dans laquelle se trouve le pays, son rapport ajoute que« ces derniers mois ont été marqués par plusieurs événements décourageants« .

SOURCE

00000000000000000000000000000000000000000000

Les marchandises, interceptées en août 2017 dans un entrepôt industriel à Caldas de Reis, avaient été importées dans des camions en provenance de Bulgarie par une organisation criminelle de l’est du pays, apparemment en collusion avec cinq ‘Arousanos’ et un Portugais.

L’intervention des agents du groupe 2 de l’Unité des drogues et du crime organisé (Udyco) de Pontevedra ont appris que la drogue se trouvait dans la remorque d’un camion appartenant aux fournisseurs et qui était enregistré en Bulgarie.

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le tribunal d’instruction n ° 1 de Vigo et le bureau du procureur antidrogue de Pontevedra avaient décidé de céder le véhicule, aux enchères, au fonds de biens confisqués géré par l’Association des avocats de La Corogne et la Fondation Galega contre le trafic de drogue.

Le véhicule, à l’origine, est resté dans le même  hangar qui a servi de cadre à l’opération de police. Il s’est ensuite rendu à Pontevedra pour le garer dans l’avenue de Compostelle, plus précisément au sommet du champ de Pasarón, il y a quelques jours encore, la remorque qui, en plus de transporter de l’héroïne, était dédiée au transport de marchandises licites d’un bout à l’autre de l’Europe.

La police nationale a constaté le vol.

La première conclusion est que les auteurs étaient des professionnels, car la remorque était scellée et dotée d’un système antivol qui, apparemment, ne servait pas grand-chose. Il est supposé que l’enlèvement a eu lieu la nuit et que les responsables avaient au moins deux ou trois heures pour libérer la  remorque et l’atteler au tracteur mobilisé pour l’emporter.

L’enquête ouverte n’exclut aucune possibilité.

Les procédures de mise aux enchères du véhicule ont été retardées au cours des 13 derniers mois pour deux raisons.

Le premier était la lenteur de la bureaucratie au moment de formaliser la cession du véhicule au fonds de marchandises; la deuxième cause était les allégations présentées par les défenses de certains défendeurs pour s’opposer à la vente aux enchères, qui reste valable avec la vente du tracteur, qui est la plus précieuse.

L’offre devrait avoir lieu jusqu’à Noël.

source

0000000000000000000000000000000000000

https://www.aysor.am/news_images/495/1484564_3/f5bd95cade1104_5bd95cade1144.thumb.jpgYEREVAN, 31 octobre / ARKA /  –  Les employés du Département de la lutte contre la contrebande du Comité des recettes de l’État (SRC) de janvier à octobre 2018 ont arrêté 126 affaires d’infractions, dont 70 ont été poursuivies. Le 31 octobre, le chef du département, Vardan Vardanyan, a déclaré aux journalistes:

« Le département « Anti Smuggling du ministère des Finances » a retrouvé un groupe de trafiquants de drogue vendant des drogues par le biais des réseaux sociaux. »

Les officiers du département ont découvert 600 grammes de haschisch et 20 grammes de méthylènedioxyméthamphétamine, plus connus dans la rue sous le nom « d’ecstasy ». Il a précisé que le groupe avait été retrouvé grâce à une coopération efficace avec le service de sécurité nationale et la police.

Vardanyan a expliqué qu’une grande quantité de substances narcotiques et psychotropes avait été trouvée dans des colis postaux. Il a ajouté qu’il y avait eu des tentatives d’importation de cigarettes électroniques contenant de l’huile de haschisch en provenance des États-Unis et de comprimés contenant des stupéfiants et des substances psychotropes en provenance d’Europe.

source

0000000000000000000000

La Thaïlande pourrait devenir le premier pays d’Asie à légaliser la culture de cannabis, s’ouvrant un marché pourrait peser plus de 50 milliards d’euros d’ici à 2025

La Thaïlande envisage de légaliser la culture de cannabis, à usage médical, ce qui ferait d’elle le premier pays d’Asie à se lancer dans un marché dominé jusqu’ici par le Canada, l’Australie ou encore Israël. Ce marché de la culture légale de cannabis, qui se développe aussi dans plus de la moitié des États américains, pourrait peser plus de 50 milliards d’euros d’ici à 2025 selon l’organisation américaine Grand View Research. Un projet de loi autorisant son utilisation limitée a été soumis à l’Assemblée nationale législative mise en place par la junte au pouvoir depuis un coup d’État en 2014. La culture du cannabis, si elle est autorisée par cette Assemblée nommée par les militaires au pouvoir, « serait uniquement à usage médical et non récréatif », a assuré mercredi à l’AFP Jet Sirathraanon, président de la commission chargée de la Santé publique. « La Thaïlande a la meilleure marijuana au monde », a plaidé ce partisan de ce projet de loi qui doit être examiné courant novembre. La marijuana reste illégale en Thaïlande, avec des sanctions sévères pour le trafic de drogue, même si le pays est une plaque tournante régionale et un producteur de stupéfiants. Le Premier ministre Prayuth Chan-O-Cha a d’ailleurs tenu à souligner qu’il n’était pas question de décriminaliser l’usage récréatif du cannabis. « Il n’est pas question ici de permettre aux gens de fumer de l’herbe et de se marrer toute la journée, la lutte contre les problèmes de drogue continue », a-t-il déclaré mercredi. LIRE PLUS

0000000000000000

Roberto Saviano sort « Piranhas », son premier roman quip0 relate l’histoire d’un « baby-gang » mafieux, à Naples.

Roberto Saviano, l’auteur de « Gomorra » sur la mafia italienne, est de retour avec un roman très violent sur une bande de jeunes caïds – entre 10 et 18 ans – prêts à tout pour s’acheter des Nike, leurs modèles étant les parrains de la Camorra.

« Piranhas ».

oooooooo