KENYA 🇰🇪: la nouvelle route de l’héroïne et de la coke

Publié: 18 octobre 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

C’est une scène de plus en plus fréquente en Afrique de l’Est, en particulier au Kenya :
à quelques kilomètres des côtes, un bateau venu du Pakistan est rejoint par un bateau de pêche.

À bord, une cargaison d’héroïne raffinée au Pakistan après que le pavot a été récolté en Afghanistan va transiter
d’une embarcation à l’autre.

Depuis quelques années, une nouvelle route de la drogue a été ouverte par les trafiquants internationaux. Et pour cause : la côte kenyane est longue et très peu surveillée. Il est donc facile d’introduire de la drogue dans le pays.

Une fois livrée au Kenya, l’héroïne, et parfois aussi la cocaïne, est apportée à Mombasa, deuxième ville du pays et plus grand port de la région. Sur place, les possibilités sont multiples : la marchandise peut prendre directement un avion pour l’Europe ou Dubaï, être reroutée vers Nairobi, la capitale, pour être expédiée de façon plus discrète à l’étranger, ou encore partir vers l’Afrique du Sud ou l’Afrique de l’Ouest afin d’emprunter une route encore plus opaque.

LIRE

Par Marc Fievet

🇫🇷 Et comme à l’arrivée en France, les contrôles sont rares par manque de douaniers et que ce n’est pas encore la « frontière intelligente » qui va protéger les populations de ces produits dangereux, la partie est belle pour les narcos.

Nos éminentes personnalités seraient elles complices…par inaction ?

0000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s