Archives de décembre, 2019

IRAN 🇮🇷: one ton of opium seized in Bushehr

Publié: 31 décembre 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

TEHRAN — Bushehr Province’s Navy commander said forces have seized a ton of opium during two separate operations in the province.

Valiollah Rezaee Nezhad said on Tuesday that maritime guards seized some 600 kilograms of opium during a clash with traffickers in Bushehr’s Bandar Ganaveh area, Mehr reported.

Rezaee also said that in another operation, Bushehr’s police confiscated 400 kilograms of opium in collaboration with Hormozgan province’s police.

Two boats and three motorcycles were seized during the two operations, and nine smugglers were arrested, he added.

Source

0000

Dans la nuit du 18 au 19 novembre dernier, trois personnes originaires de La Rochelle ont été arrêtées par la Guardia Civil en Espagne avec plus de 100 kg d’herbe de cannabis.

Source

0000

La moitié de la cocaïne destinée à l’Europe devait passer par la Belgique en 2019, selon les chiffres des saisies opérées par le Programme de contrôle des containers.
C’est un premier indicateur alarmant. Le Programme de contrôle des containers (PCC), un programme mis en place par l’ONU et l’Organisation mondiale des douanes et présent dans une quinzaine de pays d’Amérique du Sud, a saisi 77 tonnes de cocaïne en 2019. Soit 50 % de saisies supplémentaires par rapport à l’année précédente, illustrant ainsi la disponibilité croissante de cette drogue sur les marchés illicites de la drogue.

Plus

0000

Stéphanie CHERBONNIER

JORF n°0226 du 28 septembre 2019

texte n° 56

Arrêté du 25 septembre 2019 portant nomination d’une contrôleuse générale des services actifs de la police nationale

NOR: INTC1925923A

ELI: Non disponible

Par arrêté du ministre de l’intérieur en date du 25 septembre 2019, Mme Stéphanie CHERBONNIER, contrôleuse générale des services actifs de la police nationale, conseillère, chef du pôle judiciaire, à la direction générale de la police nationale à Paris (75), est nommée contrôleuse générale des services actifs de la police nationale, préfiguratrice de l’office anti-stupéfiants à la direction centrale de la police judiciaire à Nanterre (92), pour une durée de trois ans à
compter du 30 septembre 2019, renouvelable dans la limite d’une durée totale d’occupation du même emploi de six ans.

0000

Le décret vient de paraître au Journal officiel.

Rattaché au directeur central de la police judiciaire, l’Ofast se substitue à l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Octris) et à la Mission de lutte anti-drogue (Milad). Il constituera donc le chef de file unique de la lutte anti-drogues.
L’Ofast animera la politique interministérielle de lutte contre les trafics de drogues. En lien avec l’autorité judiciaire.

C’est Stéphanie Cherbonnier qui prend la tête de ce service qui coordonnera le travail des policiers, des gendarmes, des douaniers, des magistrats, des militaires des trois armées et des diplomates.

0000

Toute l’équipe du chef au lieutenant et vendeurs «neutralisée»

Saisie de 165 grammes de cocaine conditionnées pour le ‘deal’. Saisie d’une arme de poing et de 15000 euros.
Le trafic durait depuis plusieurs mois sur Marseille et les environs et des réseaux parallèles de vendeurs allaient être mis en place dans plusieurs villes du département.
Les protagonistes ont été écroués.

0000

Le lot était destiné à la Belgique.

LIRE

0000

Les douaniers marocains ont réussi à intercepter plus de 16 tonnes de résine de cannabis, dissimulées à bord d’un conteneur, selon des sources interrogées par Le360.

Ces mêmes sources expliquent que le conducteur du véhicule a été arrêté quelques minutes après son accès à la zone destinée aux exportations.

LIRE

Mise à jour à 04h30, le 31 décembre 2019

0000

Agentes de la Policía Nacional han desarticulado una organización de narcotraficantes que operaba en Galicia, Madrid y Alicante en una operación conjunta con la Delegada Contra el Crimen Organizado de la Fiscalía de Colombia y la Drug Enforcement Administration (DEA), en la que se han incautado más de 1.300 kilos de cocaína y 550.000 euros, según ha informado la Dirección General de la Policía.

En Marín (Pontevedra) han sido incautados más de 1.300 kilos de cocaína procedente de Colombia y 25 bolsas negras que simulaban equipaje de vehículo, donde pretendían distribuirla en España.

Leer

0000

Lu dans

Les trafics en ligne représentent un marché en plein expansion, dynamique et rapportant d’importantes sommes d’argent. Ces crimes sur internet pourraient éclipser le trafic de drogue ou le trafic d’êtres humains selon un policier irlandais de la Garda.

Selon John Driscoll, commissaire assistant pour les Opérations de Crimes Spéciaux : le commerce de biens illégaux et de services n’est plus seulement un « modus operandi ». Il s’agit désormais d’un marché à part entière possédant ses propres dynamiques et ce marché ne cesse de grandir.

Le policier explique que le partage d’information à l’international est central dans leur travail.
Cependant la corruption est pour eux un véritable problème.

De sa propre expérience il rapporte qu’il a été choqué d’avoir à se méfier de ses partenaires internationaux.

La corruption n’épargne pas les services de police et les institutions judiciaires.

Lire

0000

El fiscal aseguró que la investigación continuará y habrá más indagados.

Remarcó que se está ante un hecho histórico y de gran importancia del contralor de narcotráfico en Uruguay.

Manifestó que el monto final incautado fue de 5.906 kilos, de los
cuales más de 1.300 se incautaron en el establecimiento rural, ubicado en el departamento de Soriano.

El director de Aduanas, Jaime Borgiani, felicitó a los funcionarios de su institución y la capacidad de trabajo de inteligencia.

Remarcó que “con la Aduana uruguaya no se juega”, y que en consecuencia de este suceso y anteriores se han tomado medidas para que este fenómeno no vuelva a ocurrir.

La Aduana está preparada y tiene como prioridad el combate del narcotráfico”, remarcó.

Leer

0000

EL PAÍS spoke with public prosecutor Ana Villagómez about the shady underworld of the hashish trade in the south of Spain and what the justice system must do to stop it.

Read

0000

El cargamento de 416 kilos de cocaína fue arrojado desde una aeronave y se había ocultado en una zona rural del litoral del país. Al notar movimientos extraños, las autoridades decidieron realizar la detención cuando trasladaban la droga hacia la zona metropolitana.

El operativo denominado Moroni que se llevó a cabo en Ruta 20 y Ruta 4 de Río Negro, próximo a Baygorria, terminó con dos vehículos incautados.
Uno de ellos un Suzuki Alto, conducido por un hombre de 47 años poseedor de antecedentes penales y dos requisitorias pendientes por Homcidio. El otro vehículo, una camioneta furgón que era conducida por un hombre sin antecedentes penales.

En la camioneta se encontraron 12 bolsones con 398 envoltorios con forma de ladrillo, según publicó UNICOM.

Fuente

0000

The Royal Navy says it has seized 11 « mailbag-sized » sacks of crystal meth in the Middle East.

HMS Defender spotted the « suspicious » ship while patrolling the Arabian Sea for smugglers and traffickers.

Sailors and Royal Marines boarded the ship, and found a total haul of 131kg.

HMS Defender’s commanding officer said he was « proud » they had seized a « significant quantity » of drugs that could have potentially reached the UK.

Cdr Richard Hewitt added: « This has been a real boost for the ship’s company as they face Christmas away from their loved ones. »

Source

0000

Tout est parti d’un premier tweet repéré par le candidat RN et proposant la livraison rapide et discrète d’herbe et de résine de cannabis dans plusieurs grandes villes de France, dont Annecy. « J’ai été choqué de voir Annecy citée aussi publiquement sur la toile comme une plaque tournante du trafic régional », a commenté Vincent Lecaillon qui décidait de « porter à la connaissance des autorités » le tweet. « C’est complètement surréaliste de pouvoir vendre de la drogue aussi ouvertement sur twitter, sans aucune répercussion, c’est lamentable.
J’ai pris un avocat qui a lancé une procédure directement auprès du procureur de la République », a confirmé Vincent Lecaillon qui « n’entend pas laisser passer » et invite les autres candidats et élus « à condamner, sans réserve, ces ignominieuses menaces, ainsi que nous le ferions s’ils en étaient l’objet. »

LIRE

0000