Archives de 31 décembre 2019

IRAN 🇮🇷: one ton of opium seized in Bushehr

Publié: 31 décembre 2019 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

TEHRAN — Bushehr Province’s Navy commander said forces have seized a ton of opium during two separate operations in the province.

Valiollah Rezaee Nezhad said on Tuesday that maritime guards seized some 600 kilograms of opium during a clash with traffickers in Bushehr’s Bandar Ganaveh area, Mehr reported.

Rezaee also said that in another operation, Bushehr’s police confiscated 400 kilograms of opium in collaboration with Hormozgan province’s police.

Two boats and three motorcycles were seized during the two operations, and nine smugglers were arrested, he added.

Source

0000

Dans la nuit du 18 au 19 novembre dernier, trois personnes originaires de La Rochelle ont été arrêtées par la Guardia Civil en Espagne avec plus de 100 kg d’herbe de cannabis.

Source

0000

La moitié de la cocaïne destinée à l’Europe devait passer par la Belgique en 2019, selon les chiffres des saisies opérées par le Programme de contrôle des containers.
C’est un premier indicateur alarmant. Le Programme de contrôle des containers (PCC), un programme mis en place par l’ONU et l’Organisation mondiale des douanes et présent dans une quinzaine de pays d’Amérique du Sud, a saisi 77 tonnes de cocaïne en 2019. Soit 50 % de saisies supplémentaires par rapport à l’année précédente, illustrant ainsi la disponibilité croissante de cette drogue sur les marchés illicites de la drogue.

Plus

0000

Stéphanie CHERBONNIER

JORF n°0226 du 28 septembre 2019

texte n° 56

Arrêté du 25 septembre 2019 portant nomination d’une contrôleuse générale des services actifs de la police nationale

NOR: INTC1925923A

ELI: Non disponible

Par arrêté du ministre de l’intérieur en date du 25 septembre 2019, Mme Stéphanie CHERBONNIER, contrôleuse générale des services actifs de la police nationale, conseillère, chef du pôle judiciaire, à la direction générale de la police nationale à Paris (75), est nommée contrôleuse générale des services actifs de la police nationale, préfiguratrice de l’office anti-stupéfiants à la direction centrale de la police judiciaire à Nanterre (92), pour une durée de trois ans à
compter du 30 septembre 2019, renouvelable dans la limite d’une durée totale d’occupation du même emploi de six ans.

0000

Le décret vient de paraître au Journal officiel.

Rattaché au directeur central de la police judiciaire, l’Ofast se substitue à l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Octris) et à la Mission de lutte anti-drogue (Milad). Il constituera donc le chef de file unique de la lutte anti-drogues.
L’Ofast animera la politique interministérielle de lutte contre les trafics de drogues. En lien avec l’autorité judiciaire.

C’est Stéphanie Cherbonnier qui prend la tête de ce service qui coordonnera le travail des policiers, des gendarmes, des douaniers, des magistrats, des militaires des trois armées et des diplomates.

0000