Archives de 30 avril 2020


Les « Mossos d’Esquadra » et les Douaniers ont démantelé une organisation criminelle internationale dédiée au trafic de drogue.

11 tonnes de haschisch ont été saisies.
Jusqu’à présent, 16 des 23 personnes impliquées ont été emprisonnées, dont les trois principaux dirigeants de Maresme, Tortosa et Valence.

Source

0000

Efectivos de la Dirección General de Represión al Tráfico Ilícito de Drogas incautaron casi media tonelada de cocaína camuflada en un camión con zorra que transportaba leña.

El vehículo con matrícula ITP 1953, partió de Rivera
y aparentemente se dirigía hacia Montevideo, pero fue interceptado a la
altura de Ruta 11 y Ruta 8, en el departamento de Canelones.

La hipótesis que manejan los investigadores es que la droga fue lanzada desde una avioneta en Artigas, señalaron fuentes del caso a Subrayado.

Fuente

0000

En enquêtant sur la découverte d’une livraison de cocaïne évaluée à 2,5 millions d’euros, Gardaí estime qu’elle avait été importée par le gang de Kinahan.

Cette livraison était destinée à la vente en Irlande des deux côtés de la frontière.

Trois hommes ont été arrêtés lors d’une remise présumée de drogues qui, selon les gardiens, étaient destinées à un gang criminel juste au sud de la frontière.

source

000000

 

Le défilé est devenu incessant au Belize, comme on l’a constaté au fil des épisodes précédents.

Mais décidément on n’avait encore rien vu à-bas.

Un record est en effet battu en mars dernier avec la plus grosse prise de cocaïne jamais faite dans le pays. Sans trop de surprises, elle a été amenée par un jet, un Gulfstream cette fois… Il avait été précédé d’un autre avion du même type, retrouvé vide celui-là, en février. Le hic pour le recordman étant qu’il appartenait à un homme déjà condamné pour trafic de coke voici 13 ans déjà à Cleveland, aux USA…

Le 22 janvier 2020, dans un endroit appelé Rhaburn Ridge, près de Crooked Tree et de la Philip Goldson Highway (longue de 153 km, elle joint Belize City à Corozal, au nord), un énième appareil s’est posé de nuit. Au lendemain matin, on le découvre, intact et plutôt impressionnant, comme on peut le voir.

Celui-là est resté en effet tel quel, en tout cas. Les riverains l’avaient entendu tourner cette nuit-là avant qu’il ne se pose.

Il est bien entendu vide.

Chester Williams

Le terrain est plat et ne paraît pas trop humide, ce qui n’empêche le chef de la police, Chester Williams d’en sortir une bonne comme à son habitude pour tenter de justifier un énième ratage : « nous avons depuis déployé nos officiers dans la région et ce n’est pas un endroit facile à atteindre; c’est un terrain extrêmement accidenté. Nous avons obtenu l’information, nous nous sommes mobilisés et nous n’avons pas pu arriver dans la région à cause du terrain boueux. Tous les véhicules de police finissent par s’enliser et ce sont des véhicules à quatre roues motrices. Et ils n’ont pas pu se rendre sur les lieux. »

 

En fait, cette explication plutôt oiseuse sur l’état véritable du terrain où le Gulfstream, à l’endroit où il est s’est posé sans s’enliser, cherchait à dissimuler quelque chose qu’une simple recherche sur Google Earth démontrait facilement.

Le point d’atterrissage donné par la police GPS est faux d’une bonne paire de kilomètres.

Le vrai se situe plus au nord, et c’est tout simplement une piste clandestine connue, puisque l’on y a fait exploser des charges il y a quelques années déjà pour creuser des trous pour empêcher son usage. On les distingue pleines d’eau sur Google Earth quand on remonte dans le temps ! Cette très longue piste a donc tout simplement été rebouchée et c’est très certainement pour cela que Williams a inventé la fable de ses 4×4 enlisés.

Une piste qui a été détruite au moins en 2011, dès sa mise en service il semble. En janvier 2018, tous les trous n’avaient pas encore été rebouchés.

 

LIRE la suite

0000

 

0000