Une enquĂȘte du MPF (ministĂšre public fĂ©dĂ©ral) et de la police fĂ©dĂ©rale a dĂ©tectĂ© l’utilisation du port de Suape, Ă  Pernambuco, comme base logistique de sortie de la cocaĂŻne produite en Bolivie et destinĂ©e Ă  l’Espagne. Sur la base de ces informations, le MPF a dĂ©noncĂ© la semaine derniĂšre huit personnes impliquĂ©es dans le rĂ©gime de dĂ©lits liĂ©s au trafic de drogue.

L’enquĂȘte a commencĂ© le 22 avril, lorsque le PF a Ă©tĂ© informĂ© qu’un avion quitterait GoiĂąnia pour la municipalitĂ© d’Igarassu, dans la rĂ©gion mĂ©tropolitaine de Recife, avec un chargement de cocaĂŻne.

La police a arrĂȘtĂ© les responsables du transport de la drogue en flagrant dĂ©lit.

L’avion transportait 650 kg de cocaĂŻne. Il Ă©tait prĂ©vu de transfĂ©rer la coke au port de Suape, d’oĂč elle devait ĂȘtre envoyĂ©e en Espagne.

« Les faits dĂ©sormais dĂ©noncĂ©s ont Ă©tĂ© commis et crĂ©Ă©s par une association criminelle transnationale qui n’a pas encore Ă©tĂ© entiĂšrement dĂ©voilĂ©e, qui a des succursales ou des activitĂ©s, au moins, en Bolivie, au BrĂ©sil et en Espagne« , indique la plainte dĂ©posĂ©e par le bureau du procureur gĂ©nĂ©ral Ă  Pernambuco contre ceux qui sont impliquĂ©s.

 

Une femme arrĂȘtĂ©e en tant que membre du groupe, citĂ©e par le MPF avait en sa possession un agenda dans lequel les mouvements du groupe vers la Bolivie Ă©taient enregistrĂ©s pour organiser le transport de la drogue.

SOURCE

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s