Archives de 14 juin 2020

Le corps d’un docker de 40 ans a été retrouvé le vendredi 12 juin près d’une école de l’agglomération havraise.

L’individu, qui fait partie des trois personnes mises en examen à la suite de la saisie record de 1,4 tonne de cocaïne le 18 mai au port du Havre, avait été enlevé à son domicile dans la nuit, aux alentours de 1 h. Malgré les recherches aussitôt déployées à l’appel de son épouse, son corps a été retrouvé sur un parking à une vingtaine de km. L’homme portait des traces de torture physique d’une extrême violence, un chiffon imbibé d’essence enfoncé dans la bouche.

Source

0000

0000

Si la DG de la Douane française et Gérard Darmanin, son ministre de tutelle, luttaient réellement contre le transport de stupéfiants, il suffirait d’installer des systèmes existants pour que l’ensemble des véhicules automobiles (VL et PL) soient, sans ralentissement, effectivement contrôlés.

0000

Lionel Pascal, le procureur de la République de Lons-le-Saunier.

Plus de 150 gendarmes mobilisés pour les interpellations

Entre ce mardi matin et ce vendredi soir, plus de 150 gendarmes ont été mobilisés -avec l’appui du GIGN (Groupe d’Intervention de la Gendarmerie Nationale) le premier jour- pour perquisitionner dans les secteurs de St-Laurent-en-Grandvaux, Les Rousses, Morez mais aussi St-Claude, précise Lionel Pascal, le procureur de la République de Lons-le-Saunier.

Une opération coup de poing synonyme au final de gros coup de filet : plus de 20.000 euros ainsi que plusieurs véhicules ont été saisis et pas moins de 24 personnes interpellées, « toutes déjà connues de la justice ou mises en examen dans des trafics de stups », indique le procureur.

Lire

0000