Archives de 20 juin 2020

La police fédérale a saisi, ce samedi 20, dans le port d’Ilhéus, à Bahia, 2,1 tonnes de cocaïne lors de l’inspection d’une cargaison de soja qui attendait d’être expédiée au port de Rotterdam, aux Pays-Bas.

Le tuyau était bon

La police fédérale a ouvert plus de 700 «big bags» pour localiser toutes les drogues.

Le travail a duré près de 24 heures.

source

000000

L'une des entrées du Port autonome du Havre.

par Emmanuel Leclère Au Havre (Seine-Maritime), la ville du Premier ministre, la mort d’un docker retrouvé sur un parking de l’agglomération sème l’inquiétude. Sa mort serait liée au trafic de drogue.

Allan Affagard, 40 ans, le docker retrouvé mort vendredi 12 juin, avait été mis en cause pour son rôle présumé dans le déchargement d’une cargaison, surveillée depuis de longues semaines par différents services de renseignement, douaniers et policiers.

Trois hommes cagoulés auraient déposé son corps sur le parking d’une école sur la commune de Montivilliers, après l’avoir enlevé la veille au soir, séquestré et roué de coups.

Coke en stock sur les docks.

Une semaine après la découverte du corps d’un docker, délégué CGT au port du Havre (Seine-Maritime), l’enquête s’oriente sur la piste d’un kidnapping, lié au trafic de drogue et qui aurait mal tourné.

C’est la première fois qu’un docker est retrouvé mort après avoir été enlevé, séquestré et frappé.

En revanche, ce n’est pas une nouveauté que des dockers et des agents du port soient menacés ou intimidés, en lien avec le trafic de cocaïne, qui a explosé ces dernières années.

Ils seraient, ces trois dernières années, une vingtaine a avoir été enlevés, séquestrés et parfois roués de coups avant d’être relâchés.

Il n’y a toutefois eu que très peu de dépôts de plaintes.

Les cartels utilisent les dockers, de gré ou de force

Aujourd’hui, Le Havre est considéré par les spécialistes des cartels de la drogue sud-américains comme la première porte d’entrée en France en volume pour la cocaïne en provenance directe ou indirecte de Colombie ou du Mexique.

On savait que les affaires de saisie de cocaïne se multipliaient ces dernières années sur le port du Havre : les prises, de plus en plus importantes, se comptent désormais en tonnes. Et sur les quelques 3000 employés, plusieurs dizaines de dockers ont été mis en cause, certains déjà condamnés.

Ce fut le cas par exemple l’année dernière, lors d’un procès retentissant à Lille, où huit dockers comparaissaient pour leur participation au déchargement d’une cargaison. Certains ont avoué leur rôle dans la logistique pour faire sortir discrètement la marchandise et reconnu combien ils avaient touché – des sommes allant de 20 000 euros à 100 000 euros en fonction du service rendu, une « fourchette basse » précise une source proche du dossier.

Le métier de conducteur des grues géantes qui déchargent les containers des bateaux, serait particulièrement recherché par les trafiquants. Et les corrompus, évidemment, mieux rémunérés. Ce sont ces dockers qui vont chercher les containers pour les placer aux bons endroits, dans des angles morts de caméras par exemple, raconte un bon connaisseur de ces déchargements illégaux

SOURCE ET PLUS

000000

Le juge d’instruction de Bruges a placé sous mandat d’arrêt le CEO de la société internationale belge connue Kriva Rochem Europ SA, spécialisée à Anvers dans les technologies liées aux énergies et au dessalement de l’eau de mer.

Willem van de Graaf, 77 ans, est suspecté avec son épouse Ingrid, 69 ans, et leur fils Timothy, 49 ans, d’un trafic de cocaïne importée d’Amérique du Sud, par containers.

LIRE

0000

La police marocaine a annoncé vendredi 19 juin avoir saisi 7,2 tonnes de résine de cannabis au cours de deux opérations distinctes menées jeudi à El Jadida (ouest) et près de Fès (centre).

LIRE

0000

140 kilos de cocaïne cachés dans des cartons à bananes ont été saisis dans des filiales d’un grand distributeur dans les cantons du Tessin, de Glaris, de St-Gall et des Grisons.

La livraison vient d’Amérique du Sud via la Hollande.
Source

Il serait souhaitable de scanner l’ensemble des conteneurs de bananes dans les grands ports européens.

Des moyens existent !

0000

$10million rewards offered by the DEA for the arrests of 2 former Colombian rebel chiefs who fled after being accused of trafficking cocaine and again taking up arms.

The U.S. Department of Justice accuses Hernández and Marín of drug trafficking

Read more

0000

La police de Tanger a interpellé, jeudi, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), trois individus, dont deux chauffeurs de transport international, pour possession de 1,83 kg de cocaïne et des milliers de comprimés psychotropes.

L’affaire avait commencé mercredi soir, au port de Tanger-Med, par l’arrestation du chauffeur d’un camion de transport international, qui a tenté de faire entrer au Maroc 5.400 comprimés de type « Rivotril »,
indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

LIRE

0000