Archives de 24 juin 2020

  • Seis mujeres del círculo más cercano de El Mayo Zambada conforman su escudo financiero
  • Los 4 hombres clave de “El Mencho” y el CJNG ya han sido capturados y enviados con los gringos
  • En esta casa fue detenida la Mama y Hermana de El Marro, aseguran que les sembraron pruebas
  • El Marro envía carta para disculparse con la gente de Celaya, «El CJNG mata gente»
  • Los Chapitos contra El Chapo Isidro, la cruda batalla que sacude a Sinaloa
  • Encuentran un decapitado y con un mensaje en avenida de Zacatecas
  • VÍDEO: Sicarios del Cártel de Sinaloa se exhiben recorriendo calles frente a autoridades
  • Las 3 muertes de ‘El Mencho’, líder del CJNG’, si hubiera muerto, la mitad del país estaría en llamas’…

0000

MAROC 🇲🇦 (Fès): nouvelle saisie de haschich

Publié: 24 juin 2020 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Le suspect, âgé de 33 ans, est transporteur.

Il a été arrêté à bord d’un camion immatriculé au Maroc dans la commune rurale de “Ghouazi” située entre Kariat Ba Mohammed et la ville de Jorf El Melha. Les opérations de fouille à l’intérieur du camion ont abouti à la saisie de plus de 2 tonnes de cannabis, sous forme de 75 plaquettes dissimulées dans une cargaison de foin, et d’une somme d’argent soupçonnée d’être le produit de cette activité criminelle.

Lire

0000

Le mis en cause, très actif dans le trafic international de drogues, a tenté de traverser le poste frontière deGuergarate (Sahara marocain) avec un camion rempli de plus de 7 000 kilos de résine de cannabis dissimulés dans du papier A 4.

Lire

0000

Après ce changement de vocabulaire pour qualifier le narcobusiness en « industrie », la DEA affirme que « Les cartels prennent une raclée« .

Bientôt verra-t-on ce secteur important d’activité économique bénéficier d’aides gouvernementales pour redémarrer dans de bonnes conditions pour continuer à générer super-profits, cash et investissements tellement appréciés (officieusement) par élus et banquiers.

Les lobbyistes des régaliennes qui oeuvrent pour maintenir la prohibition comme seul rempart à la drogue, oublient simplement de penser qu’agissant ainsi, ils deviennent alors les meilleurs promoteurs de la diffusion de ces produits dangereux.

En Amérique du Sud, la fermeture des frontières a empêché bon nombre de producteurs de faire appel à leurs employées. Fichtre! Alors que dans d’autres cas, c’est
l’approvisionnement en précurseurs (produits utilisés dans la fabrication des drogues) qui est rendu impossible.

Pourtant, que je sache, ces précurseurs sont produit par les industriels de la chimie, qui, malgré toutes les décisions prises par les organismes internationaux, continuent de les exporter malgré les contrôles…

En Colombie, on peine à se fournir en essence peu chère, utilisée dans le raffinement de la cocaïne.

Pour ne rien arranger, une fois les drogues élaborées et prêtes à la vente, celles-ci trouvent rarement preneur. Les frontières sont plus difficiles à traverser, et les organismes de lutte contre le narcotrafic sont aux aguets.

«Les cartels prennent une raclée»

Pour contourner les contrôles, les narcotrafiquants utilisent des voies maritimes, en passant par les Caraïbes, mais ces tentatives sont largement contrées par la Navy américaine, qui a mis en place une offensive massive pour bloquer toute circulation maritime.

Un blocus..? Non, faut pas rêver !

«En bref, les cartels prennent une raclée», nous Michael Vigil, ancien agent de la Drug Enforcement Administration (DEA). Histoire de pratiquer l’autosatisfaction tellement institutionnalisée dans ces grands services gouvernementaux.

Qu’appelle-t-on «précurseurs de drogues»? »

Les précurseurs de drogues sont des substances chimiques qui servent avant tout à produire légitimement une large gamme de produits, tels que des médicaments, des parfums, des matières plastiques, des cosmétiques, etc.

Cependant, ils peuvent également être utilisés pour produire des drogues illicites (illégales), telles que les méthamphétamines, l’héroïne ou la cocaïne.

Lire

0000

Selon Les Échos, l’affaire des cinq (5) tonnes 145 kg d’haschich saisies sur le bateau « Le Ainez », au Port de Dakar connaît de nouveaux développements.

Après l’interpellation de deux Colombiens et d’un Espagnol à Dakar, la Guardia civil a arrêté en Espagne (Palma de Majorque – Catalogne et Galice) 16 personnes dont des Sénégalais, des Bissau-Guinéens, des Marocains, des Tunisiens, des Italiens…

LIRE

0000

Este lunes 22 de junio tres personas fueron detenidas y se interceptó el envío de cerca de una tonelada de cocaína que se enviaba desde las costas de Esmeraldas hacia Centro y Norte América.

Es el resultado de una acción ejecutada entre la Armada del Ecuador y la Policía con la Unidad de Lucha Contra El Crimen Organizado (ULCO) en coordinación con la Armada de Colombia y las unidades del Subcomando de Guardacostas Norte, entre otras unidades.

En la acción hubo también la participación del avión naval AN-236 que opera desde el Escuadrón de Exploración Aeromarítima en Manta. Según la información de la Armada durante la acción se realizó la aprehensión de la embarcación tipo fibra sin nombre ni matrícula. Los tripulantes de la embarcación estaban a 15 millas náuticas del cantón Muisne en Esmeraldas y son sospechosos de posible tráfico de sustancias sujetas a fiscalización y transporte ilegal de combustible.

Leer

0000