ESPAGNE 🇪🇸 (Audience nationale): le vétéran de la guerre du Vietnam a été arrêté lors d’une escale à l’aéroport de la capitale espagnole le 5 juillet 2019.

Publié: 17 juillet 2020 par Marc Fievet dans Cocaïne, DEA (USA), Espagne, Narcotrafic INFOS, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS
Tags:

MADRID (AP) – Victor Stemberger, un Américain de 77 ans accusé de trafic de drogue en Espagne a déclaré jeudi à un juge qu’il ne savait pas que de la cocaïne avait été cachée dans les vestes qu’il portait à travers le monde au nom d’un homme qui, selon lui, représentait le Les Nations Unies.

Les procureurs exigent une peine de 7,5 ans de prison et une amende de 278 726,91 EUR (318 000 $)

Le ministère de la Justice des États-Unis a informé l’Espagne qu’il pensait que Stemberger avait été utilisé comme un mulet de drogue pour un réseau criminel ouest-africain ces dernières années, comme beaucoup d’autres personnes âgées ou vulnérables.

Les forces de l’ordre et les autorités judiciaires espagnoles ont coopéré à une enquête menée par la DEA (US Drug Enforcement Administration) et les procureurs du district sud de New York sur le réseau de blanchisseurs d’argent, de fraudeurs et de trafiquants de drogue faisant l’objet d’une enquête pour impliquer des personnes âgées et faibles.

La famille de Victor Stemberger a précisé que ce dernier a eu des problèmes cognitifs depuis qu’il a subi une grave lésion cérébrale il y a 15 ans.

À l’audience de jeudi, l’avocat de l’accusé, Juan Ospina, a présenté au juge un rapport psychologique concluant que son client souffre de démence et que sa capacité à interpréter la réalité est altérée pour compromettre sa prise de décision.

« Il a toujours soutenu qu’il agissait dans le respect de la loi, sous le mandat de présumés officiers de l’ONU », a déclaré Ospina. « C’est clair dès le début, quand il a également pleinement coopéré avec la police de l’aéroport. »

La DEA, grâce au juge, n’aura pas à témoigner

Le juge a rejeté un autre rapport d’expert technique, affirmant que Victor Stemberger n’aurait pas pu dire que chacune des quatre vestes était lestée de  600 grammes de cocaine.

L’avocat de l’accusé, Juan Ospina a également demandé que des responsables de la DEA témoignent, mais sa demande a été rejetée par le juge.

SOURCE

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s