FRANCE 🇫🇷 (amende forfaitaire): bienvenue chez les tartuffes

Publié: 27 juillet 2020 par Marc Fievet dans Cannabis - Hachis - Haschich, Drogues, France, MAFIA, Narcotrafic INFOS
Tags:

La consommation de stupĂ©fiants en France et en particulier de cannabis a Ă©volué  car, aujourd’hui, les consommateurs cultivent eux-mĂŞmes ou se font livrer sur internet via Twitter, Snapchatt ou autre Whatsapp, voire Signal et le problème du trafic en banlieue n’est pas pour autant solutionnĂ©.

Que pensez de cette mesure annoncée samedi par Jean Castex ?

C’est affligeant. C’est affligeant de vouloir rĂ©gler les problèmes du trafic en taxant  les usagers par cette amende forfaitaire pour usage de stupĂ©fiants dans les lieux publics, qui ne s’accompagne mĂŞme pas d’une incitation aux soins.

Le permis de fumer moyennant une amende Ă  payer de 200 euros.

En termes de prĂ©vention des addictions et des conduites addictives, ça n’a aucun sens. Ensuite, le deuxième argument, c’est que soi-disant, c’est pour plus d’efficacitĂ© et de simplicitĂ© du travail policier… La police et les gendarmes n’ont ils rien de mieux Ă  faire pour assurer la sĂ©curitĂ© des citoyens?

Pour Yann Bisiou, professeur de Droit Ă  l’universitĂ© Paul ValĂ©ry Ă  Montpellier, qui dĂ©nonce une mesure contre-productive en termes de santĂ© publique et inadaptĂ©e Ă  lutter contre le trafic.

« C’est de l’hypocrisie, c’est de l’effet d’annonce. C’est en rĂ©alitĂ© une très vieille proposition qui traĂ®ne dans les cartons depuis une quinzaine d’annĂ©es et qui Ă©tait portĂ©e par certains syndicats policiers. Donc c’est donner des gages Ă  certains syndicats policiers, mais ce n’est absolument pas une politique de santĂ© publique. Bien sur que la lĂ©galisation par l’État ne règlerait pas tout. Mais elle rĂ©duirait considĂ©rablement certains effets. Et surtout n’entraĂ®nerait pas d’augmentation des consommations chez les jeunes. La lĂ©galisation permet de parler du produit, de ses risques, parce que le cannabis ce n’est pas anodin. C’est comme tous les produits, comme le tabac, comme tous les produits toxiques, ça a des consĂ©quences qui peuvent ĂŞtre dangereuses. Donc, lĂ©galiser, ça permet d’informer. Ça permet d’Ă©changer et ça permet de discuter. La deuxième chose, c’est que ça permet aussi de contrĂ´ler la nature du produit. C’est Ă  dire que l’État dĂ©finit les qualitĂ©s de produit qui sont commercialisĂ©s et vous pouvez avoir un suivi, un traçage des produits consommĂ©s, ce qui n’est absolument pas le cas actuellement oĂą les gens peuvent consommer un peu n’importe quoi. 

Xerfi Canal avait reçu Yann Bisiou, maĂ®tre de confĂ©rences Ă  l’universitĂ© de Montpellier III, pour parler de la dĂ©pĂ©nalisation des drogues douces.

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s