Archives de 8 août 2020

San Juan, 7 ago (EFE).- Agentes de la Oficina de
Aduanas y Protección Fronteriza de Estados Unidos (CBP) en Puerto Rico detuvieron este viernes a dos dominicanos y dos estadounidenses al tratar de introducir 614 libras (278,6 kilos) de cocaína por la costa de
Cabo Rojo, en el suroeste de la isla.

Leer

0000

La ‘Guardia civil’, dans le cadre de l’opération Platypus, a démantelé une organisation criminelle dédiée au transport de grandes quantités de cocaïne de la péninsule aux îles Canaries.
Pour ce faire, des véhicules équipés de «caletas» (double fond) sont montés à bord des navires des compagnies commerciales de transport de passagers qui rejoignent les deux territoires.

Dix personnes ont été arrêtées dans les provinces de Santa Cruz de Tenerife, Las Palmas, Cadix et Málaga.

L’opération a débuté en mai dernier, lorsque les agents ont appris l’existence d’une organisation qui, basée aux Canaries et dans le sud de la péninsule, introduisait, de grandes quantités de cocaïne dans le Archipel des Canaries.

source

000000

Jeudi matin à onze heures, un narco-avion devait atterrir sur une piste clandestine dans le secteur de Lupuna, près de la ville de San Antonio du district de Papaplaya dans la province de San Martín pour embarquer 340 kilos de pâte de cocaïne de base qui allaient être transférés à l’étranger.

Les agents antidrogue ont été informés par des actions de renseignement ont mené une opération d’infiltration et trouvaient la cargaison de drogue, deux pistolets et un fusil de chasse.

«Nous n’avons pu arrêter personne, car ils ont fui vers la forêt et dans ces conditions, il est difficile de les poursuivre, c’est pourquoi nous n’avons saisi que les 340 kilos de drogue. Cependant, nous avons déjà identifié les membres de cette organisation de trafic de drogue et elle est composée de Boliviens, de Colombiens, de Brésiliens et de Péruviens », a déclaré le commandant César Ramírez Santillana, chef du Département des opérations tactiques anti-drogue de Tarapoto.

source

000000

———————————————————————
———————————————————————
———————————————————————
———————————————————————

Le Tribunal populaire de la province de Tây Ninh (Sud) a condamné à mort, par jugement du 7 août, Cher Wei Hon, né en 1980, de nationalité singapourienne, pour transport illégal de drogue, selon l’article 250 du Code pénal de 2015.

Selon l’acte d’accusation, le 29 juin 2019 à 03h15, Cher Wei Hon a été pris en flagrance avec 9.957,27 grammes de méthamphétamine dans ses bagages.

Lire

0000