ITALIE 🇮🇹 (port de Salerne): prĂ©cisions sur la saisie de 84 millions de comprimĂ©s de captagon et remise en cause de la diffusion d’informations erronĂ©es

Publié: 11 août 2020 par Marc Fievet dans Amphétamines, EUROPE, Guardia di Finanza (Italie), Italie, Moyen-Orient, NARCOTRAFIC, Narcotrafic maritime
Tags:

Le 1er juillet, la police italienne du port de Salerne a annoncé avoir intercepté 84 millions de comprimés de Captagon contrefaits.

Le Captagon contrefait – qui n’est parfois qu’un cocktail d’amphĂ©tamines sans fĂ©nĂ©thylline – reste en demande sur le marchĂ© noir du Moyen-Orient. Les pilules interceptĂ©es Ă  Salerne sont arrivĂ©es sur trois navires en provenance de LattaquiĂ©, un port syrien, et la police italienne a rapidement annoncĂ© que l’État islamique Ă©tait responsable de leur production et de leur expĂ©dition – prĂ©tendument pour financer ses opĂ©rations terroristes mondiales.

Les mĂ©dias mondiaux ont diffusĂ© les informations fournies par la police italienne sans la remettre en question, reproduisant des informations erronĂ©es sans se demander comment un groupe dispersĂ© de membres de l’État islamique pourrait mener Ă  bien une telle opĂ©ration – mais la vĂ©ritĂ© est que ce n’est probablement pas le cas.

(QuestionnĂ© Ă  l’Ă©poque par Thierry ColombiĂ©, Marc Fievet d’Aviseur international avait totalement remis en cause la version des autoritĂ©s.)

En effet, il est plus probable que le rĂ©gime du prĂ©sident syrien Bashar al-Assad participe Ă  la production de Captagon, en rĂ©coltant un profit qu’il peut investir dans ses campagnes armĂ©es contre les civils et endommageant la santĂ© de nombreux Syriens qui sont dĂ©sormais dĂ©pendants des amphĂ©tamines après ces annĂ©es de guerre.

Le gouvernement syrien joue un rôle dans le trafic de drogue depuis les années 90.

 «Lorsque la Syrie a envahi le Liban dans les années 90, de nombreux rapports ont montré que l’armée syrienne aidait et encourageait la production de haschich et d’opium dans la vallée de la Bekaa», a déclaré Laurent Laniel, analyste à l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies.

La production de captagon a prospĂ©rĂ© en Syrie après 2013, lorsqu’une rĂ©pression au Liban voisin a probablement forcĂ© le Hezbollah Ă  dĂ©localiser ses opĂ©rations de production de drogue Ă  cĂ´tĂ©. Le changement est venu Ă  un moment opportun pour le rĂ©gime syrien, car il avait besoin d’argent pour financer sa campagne militaire contre les groupes rebelles.

Près d’une décennie après le début de la guerre civile en Syrie, la production de Captagon continue d’augmenter.

Le Captagon contrefait est relativement facile Ă  produire.

Un espace d’usine n’est pas nĂ©cessaire, seulement une pièce assez grande pour accueillir une presse Ă  pilules et quelques ingrĂ©dients, qui sont faciles Ă  obtenir. L’Ă©conomie informelle du trafic de drogue est une «bouĂ©e de sauvetage pour le rĂ©gime d’Assad», a dĂ©clarĂ© Caroline Rose, co-auteur d’un rapport sur Captagon produit par l’UnitĂ© de politique internationale sur les drogues de la London School of Economics.

La majoritĂ© des sites de production de Captagon en Syrie se trouvent dans des zones contrĂ´lĂ©es par le rĂ©gime, selon Abu Ja’far, un ancien chauffeur de camion qui travaillait entre Homs, Rif-Dimashq et Alep. «Vous n’avez besoin que de quelques maisons dĂ©sertes et de quelques travailleurs supervisĂ©s par une personne ayant de solides relations», a dĂ©clarĂ© Abu Ja’far, qui a demandĂ© l’utilisation d’un pseudonyme par souci de sĂ©curitĂ©. Les localitĂ©s sont rĂ©parties dans les banlieues d’Alep, Damas et LattaquiĂ©, ainsi qu’Ă  Homs, Qusayr et Tal Kalakh, a-t-il dĂ©clarĂ©.

SOURCE

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s