Archives de 11 septembre 2020

Il était en cavale ! Sous le coup de deux mandats d’arrêt internationaux, Roberto Blanchedent, considéré comme le « baron de la
drogue » à Vannes (Morbihan), a été interpellé lundi 7 septembre 2020, en Espagne. Il est actuellement en attente de son extradition vers la France.

LIRE

0000

Le nouvel occupant de la Place Beauvau a fait venir une garde rapprochée de Bercy et de l’Élysée

L’objectif étant de saturer les médias des exploits, prouesses et autres actions de nos forces de l’ordre en précisant toujours que les duettistes ont enfin pris la mesure du problème que pose la drogue, enfin certaines,  et qu’on allait voir ce qu’on allait voir!

Des spécialistes du tweet de complaisance, du tweet de soutien, du tweet de félicitations, du tweet de statistiques savamment présentées sont aux manettes.

Pendant ce temps la, les cyber-services sont incapables de réagir aux vrais menaces que l’on retrouve sur le web.

Armes, tous types de drogue et pédocriminalité sont au programme!

Quand à la Douane, qui a elle seule tape plus de 80 % des saisies avant de refiler les affaires à l’OFAST, elle a carrément disparu du paysage….

0000000

 

 

Pendant que la cyber-narco-distribution continue à connaitre un développement spectaculaire sans réactions réelles des cyber-services, la distribution de proximité se réorganise pour sécuriser les transactions.

Dans le quartier des Izards, à Toulouse, les trafiquants de drogue ont choisi de chercher les meilleurs guetteurs possibles et n’ont pas hésité à les recruter à l’autre bout de la France. Ainsi, des guetteurs venus de Seine-Saint-Denis (93) sont venus épauler les trafiquants toulousains.

Des CDD aux meilleurs guetteurs

Leur mission : surveiller les points de deal, trier la clientèle et repérer les éventuelles armes, relate La Dépêche du Midi.

Ces nouveaux venus sont à peine majeurs et ont été repérés par la police lors d’une opération menée par les policiers de la sûreté départementale, le 26 juin dernier. 16 personnes ont été interpellées, dans un contexte de plus en plus tendu.

En deux mois, le quartier a connu cinq fusillades, qui ont fait trois morts et un blessé.

source

000000

Ce jeune de 18 ans s’est fait arrêter par les douanes en gare de Nantes dimanche avec dans sa valise 4,5 kg de résine de cannabis et d’herbe pour une valeur de 27 000 euros.  Le tribunal correctionnel l’a condamné en comparution immédiate ce jeudi à deux ans de prison dont un an avec sursis, sans mandat de dépôt et avec aménagement de peine.  

C’était un lycéen jusque là sans histoire.

Pour reprendre une expression de la présidente du tribunal. »Ils tombent de l’armoire en apprenant que leur fils est trafiquant« . Le père témoigne au micro de France Bleu Loire Océan :

On bascule, d’abord on se demande pourquoi puis c’est de pire en pire quand on est convoqué à la police pour s’expliquer, c’est dur à vivre

Le jeune homme devra aussi s’acquitter d’une amende douanière de 15 000 euros.

LIRE

000000