Archives de 14 septembre 2020

000000

Ville dans la ville

Peuplée de 18.000 Bisontins, le quartier de Planoise est rongé par un trafic de drogue endémique, qui brasse chaque année des dizaines de millions d’euros.

Il y a un an éclatait une guerre de territoire entre deux bandes rivales, « Norma » et « La Tour ». Des fusillades à répétition ont fait une douzaine de blessés par balle et un mort, Houcine Hakkar, 23 ans, victime collatérale d’une vengeance aveugle.

Que fait la police ? Dans l’ombre, elle assemble des preuves et orchestre ses arrestations : une quarantaine de suspects ont déjà été mis en examen, alors que se poursuivent les investigations.

Entre usure et espoir, les habitants de Planoise, attachés à leur quartier par ailleurs plein de vie, rêvent d’un avenir apaisé.

Retour sur un an de violence et d’enquête

LIRE

0000

Le soliste Darmanin , interrogé ce lundi 14 septembre sur LCI, a redit sa ferme opposition à tout projet de légalisation du cannabis

LIRE

0000

Depuis le 1er septembre, la consommation de stupéfiants est sanctionnée par une amende forfaitaire de 200 euros.

L’État français tente ainsi de combattre un de ses pires fléaux : le business de la drogue. Pour ce quotidien suisse, le problème a atteint une ampleur telle qu’il devient désormais
caractéristique du pays.

En 1955, le correspondant de la Neue Zurcher Zeitung à Paris, Herbert Lüthy, choisit d’intituler son essai sur la France À l’heure de son clocher.

Le prisme choisi par ce journaliste helvétique, repéré par Raymond Aron pour sa collection “Liberté de l’esprit”, est alors de ramener l’explication de l’Hexagone à ses villages.Impossible, estime celui-ci, de comprendre ce vieux pays sans scruter ni sans avoir en tête ses racines géographiques et historiques, structurellement rétives à la modernité. Au fond, écrit Lüthy, tout se déroule en France à l’ombre du clocher. Édictés à Paris par les monarques, puis par les princes des Républiques successives, les grands principes finissent toujours par s’écraser sur la réalité des villages et des inévitables accommodements territoriaux.

Lire

0000


%d blogueurs aiment cette page :