COLOMBIE 🇨🇴: un sĂ©nateur veut lĂ©galiser la cocaĂŻne pour asphyxier les cartels

Le sĂ©nateur Ivan Marulanda dans sa maison de Rionegro, le 15 septembre 2020 en Colombie (AFP – JOAQUIN SARMIENTO)

A 74 ans, le sénateur Marulanda a déjà payé un lourd tribut dans le combat contre la drogue appuyé par les Etats-Unis, plus grand consommateur mondial. Dans les années 1980, il a survécu à deux attaques des cartels qui corrompaient ou tuaient ceux qui les dénonçaient. Plusieurs de ses collègues ont été abattus.

« Le plus grand Ă©chec de ma vie a Ă©tĂ© de voir mes camarades tuĂ©s dans cette guerre contre le trafic de drogue (…) Je continue Ă  me battre (…) mais par d’autres moyens« , dit-il.

Alors que la Colombie produit 70% de la cocaĂŻne mondiale, un sĂ©nateur de ce pays a dĂ©posĂ© une proposition de loi inĂ©dite et audacieuse qui vise Ă  asphyxier les rĂ©seaux de narcotrafic en lĂ©galisant la poudre blanche, dont l’achat de matière première et la production passeraient sous le contrĂ´le de l’Etat.

Le sĂ©nateur du parti Alliance verte (centre) — qui compte neuf membres sur les 108 de la Chambre haute et 10 dĂ©putĂ©s sur 171 — juge toutefois qu’il est temps de briser un tabou: le 25 aoĂ»t, il a dĂ©posĂ© une proposition de loi qui prĂ©voit que l’Etat supervise la production et la distribution de cocaĂŻne.

Le parlementaire suggère ainsi de « laisser aux communautĂ©s indigènes la production (de la feuille de coca) pour leur alimentation, les mĂ©dicaments, les boissons, les cosmĂ©tiques » et, parallèlement, de « produire de la cocaĂŻne pour les consommateurs colombiens, qui pourraient la consommer » dans le respect de la loi. Pour l’heure, la consommation est dĂ©pĂ©nalisĂ©e pour la dose maximum d’un gramme.

Il s’agirait alors « d’une cocaĂŻne certifiĂ©e de bonne qualitĂ© », dont la production n’entraĂ®nerait pas de violence, « sans trace d’illĂ©galitĂ© et sous contrĂ´le mĂ©dical pour les consommateurs qui ont besoin d’aide », dit le sĂ©nateur. « Enfin, ce qui reste de cette feuille de coca sera dĂ©truit, soit pour produire de l’engrais, soit simplement brĂ»lĂ© ».

Mais pour Ivan Marulanda, la prohibition a été jusque-là totalement contre-productive.

Pour preuve, aux Etats-Unis, les consommateurs sont passĂ©s de 2,2% de la population en 2010 Ă  2,6% en 2018, et la cocaĂŻne n’a jamais Ă©tĂ© aussi disponible en Europe, selon l’Observatoire europĂ©en des drogues et des toxicomanies.

Sur place, le constat d’Ă©chec est tout aussi criant: alors que la Colombie a dĂ©pensĂ© 1,2 milliard de dollars par an entre 2000 et 2015 dans la lutte contre le trafic de drogue, la culture de coca est passĂ©e de 86.000 hectares en 2005 Ă  154.000 en 2019.

« Aujourd’hui, l’Ă©radication de la coca nous coĂ»te quatre milliards de pesos (1 milliard de dollars) par an. Plus toute la violence que gĂ©nère cette lutte contre le trafic de drogue », rappelle-t-il.

« Si nous achetons au prix du marchĂ© toute la rĂ©colte de feuille de coca, cela ne nous coĂ»terait que 2,6 milliards de pesos (674 millions de dollars), c’est une Ă©conomie budgĂ©taire. C’est surtout moins de sang, de violence, de corruption », estime le sĂ©nateur.

Ivan Marulanda reconnaĂ®t toutefois que les « organisations criminelles qui font du trafic international de drogue sont très puissantes, militairement et Ă©conomiquement ». « Elles vont essayer de faire Ă©chouer cette loi », prĂ©voit-il.

« L’Etat devra affronter très durement certaines de ces organisations criminelles, un affrontement que nous vivons dĂ©jĂ  de toute façon (…), mais alors avec l’avantage qu’elles n’auraient plus accès cette ressource » que reprĂ©sente le trafic de cocaĂŻne.

Mais la Colombie peut-elle se lancer seule dans cette croisade pour la légalisation ?

« Je le pense, la question du cannabis a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© ouverte » dans plusieurs pays comme l’Uruguay, le Canada, certains Etats amĂ©ricains. « Il y a un espace pour rĂ©flĂ©chir de manière autonome aux intĂ©rĂŞts de notre pays ».

SOURCE

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s