MEXIQUE 🇲🇽 (Cyber-narcotrafic): les cartels comme le « Sinaloa » et le « Jalisco Nueva GeneraciĂłn » ont crĂ©Ă© des bureaux informatiques au sein de leurs structures

Publié: 27 septembre 2020 par Marc Fievet dans C3N, Cyberdouane, Cybergendarmes, México, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES FRANCAIS
Tags:,

Selon Interpol, des groupes criminels utilisent des sites sur le dark web comme AlphaBay, Dream, WallStreet pour poursuivre leurs opĂ©rations telles que la vente de drogue et d’autres activitĂ©s illicites sans laisser de trace.

MEXIQUE.- Les cartels de la drogue n’ont pas de limites et se sont adaptĂ©s Ă  la nouvelle rĂ©alitĂ©, ils ont migrĂ© vers les nouvelles technologies pour distribuer des envois de petites, moyennes et importantes doses de drogues.

DĂ©rivĂ©s de la pandĂ©mie causĂ©e par le covid-19, les cartels de la rĂ©gion, par exemple, le Sinaloa et le Jalisco Nueva GeneraciĂłn ont crĂ©Ă© des bureaux informatiques au sein de leurs structures, qui Ă  travers des applications, de fausses pages et sur le dark web fait des affaires avec d’Ă©normes profits … sans laisser de trace.

Dans un entretien avec MILENIO, Adrián Acosta, responsable de la cybercriminalitĂ© au Bureau rĂ©gional d’Interpol pour l’AmĂ©rique du Sud, a indiquĂ© que les terroristes, les blanchisseurs d’argent et les trafiquants de drogue ont Ă©galement vu sur le Web un moyen pour continuer dans le secteur illicite tout en tant relativement Ă  l’abri des autoritĂ©s.

-Les groupes criminels utilisent-ils les nouvelles technologies pour poursuivre leurs activitĂ©s? Savez-vous si ces bureaux font partie des cartels mexicains tels que Jalisco, Sinaloa et opèrent avec d’autres pays d’AmĂ©rique latine?

« Oui, c’est clair. Ces organisations de trafic de drogue ont des personnes embauchĂ©es comme informaticiens. Il est prouvĂ© que les organisations terroristes disposent de centres spĂ©cialisĂ©s dans les technologies de l’information et les technologies de l’information, et elles en tirent les bĂ©nĂ©fices financièrement, tout comme les organisations de trafic de drogue. Cette rĂ©alitĂ© enlève tellement aux agences d’enquĂŞte des forces de l’ordre parce que la technologie devrait ĂŞtre au cĹ“ur des enquĂŞtes », a-t-il dĂ©clarĂ©.

Il a prĂ©cisĂ© que cette nouvelle modalitĂ© fonctionne sur le dark web, car elle permet aux personnes ou aux cellules informatiques qui poursuivent des fins illicites d’ĂŞtre anonymes et ne peuvent ĂŞtre retracĂ©es.

source

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s