NARCOTRAFIC (Moyen-orient – Asie): l’Iran à l’avant-poste de la lutte contre la drogue, un combat qui profite aux Européens

Publié: 29 septembre 2020 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Voisin de l’Afghanistan, le premier producteur mondial de stupéfiants, et passerelle vers l’Europe, l’Iran est à l’avant-poste de la lutte contre le trafic de drogue.

Les autorités iraniennes estiment que le pays compte aujourd’hui 2,9 millions de consommateurs réguliers de drogue et 1,6 million de consommateurs occasionnels qui dépensent près de 2,3 milliards d’euros chaque année et causent 5,7 milliards d’euros de pertes à l’économie du pays.

Au cours des 30 dernières années, l’Iran a mené 41 000 opérations, et saisi 12 000 tonnes de drogue, soit les trois quarts des saisies mondiales d’opium et un quart des saisies d’héroïne et de morphine, selon les Nations unies.

Fadahossein Maleki, député du comité de sécurité nationale et ancien secrétaire de l’Institut général de la lutte contre la drogue en Iran explique l’importance de ces opérations de démantèlement de trafic :

« Dans cette lutte, nous avons perdu quatre mille hommes de ce pays jusqu’à présent et plus de douze mille ont été mutilés. Les familles européennes ont-elles une idée de ce qui se serait passé si nous n’avions pas perdu autant de vies ? »

30 % de la drogue produite en Afghanistan atteint encore l’Europe de l’Est via l’Iran. Le président Rohani a averti que les sanctions pourraient affaiblir la résistance de son pays à la circulation de la drogue vers l’Europe.

Lire

0000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s