IRAN 🇮🇷 (Sistan and Baluchestan): les forces de Police iraniennes en première ligne pour protéger l’Europe 🇪🇺

Les forces de police de la province du Sistan et Balouchistan ont saisi plus de 87 tonnes de divers types de drogues au cours des six premiers mois de l’année iranienne en cours (20 mars – 21 septembre).

35 bandes de trafiquants de drogue ont été démantelées au cours de cette période, et 17 passeurs ont été tués. 61 armes et munitions ont été saisies au cours de ces opérations. 407 véhicules ont également été saisis et 6 798 personnes liées à des délits liés à la drogue ont été arrêtées et remises aux autorités judiciaires.

SOURCE

000000

FRANCE 🇨🇵 (OFAST): les dernières saisies de cannabis au 31 octobre 2020

Perpignan : saisie de 810 kg de résine de cannabis et de …

Le Parisien
Perpignan : saisie de 810 kg de résine de cannabis et de plusieurs armes dont un AK-47. Informés par leurs collègues de Cergy-Pontoise …
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Le Montpelliérain transportait près de 30 kg de cannabis

France Bleu
Le jeune homme avait été interpellé mercredi dernier, sur l’autoroute A9, après une course-poursuite. Il transportait près de 30 kilos de cannabis.
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Urdos : 7,5 kilos de cannabis et 8000 euros saisis lors du « go …

La République des Pyrénées30 oct. 2020
Ce jeudi, un accident impliquant une voiture d’un « go fast » s’était produit à Urdos, peu avant 13 heures. 7,5 kilos de cannabis et 8 000 euros en …
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pyrénées-Atlantiques : 377 kilos d’herbe de cannabis au …

Le Parisien29 oct. 2020
Pyrénées-Atlantiques : 377 kilos d’herbe de cannabis au milieu d’une cargaison de paille. Le chauffeur du poids lourd qui conduisait le …

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Gran Canaria): le cargo UNISPIRIT transportait 3.500 tonnes de mais et 1 tonne 200 de cocaïne

Dans une opération conjointe du SVA Aduanas, de la Guardia civil et de la Policia Nacional,  plus de 1.200 kilos de cocaïne cachés dans un navire chargé de maïs en provenance du Brésil ont été saisis.

La cocaïne était cachée parmi près de 3 500 tonnes de maïs à destination de Cadix avec escale à Las Palmas de Gran Canaria.

Le navire avait déjà été intercepté à Sao Sebastiao (Brésil) des semaines auparavant, et 1.524 kg de cocaïne avaient été saisis par les douaniers et des agents de la police fédérale brésilienne.

Le 16 octobre, le navire UNISPIRIT du Brésil a été intercepté à quelque 50 milles marins de l’île de Gran Canaria, et escorté jusqu’au port.

Après une inspection minutieuse, 1 210 kg de cocaïne cachés entre des sacs de maïs ont été retrouvés.

000000

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del treinta de octubre de 2020

000000

TUNISIE 🇹🇳 (aéroport de Tunis Carthage): saisie de 2,5 kg de cocaïne et du cannabis avec quatre subsahariennes

La police des frontières a saisi 2,5 kilos cocaïne et 265 grammes de cannabis “zatla” 265g, en possession de quatre femmes de nationalités d’Afrique subsaharienne.

La drogue était cachée dans des zones intimes de leur corps.

source

000000

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del veintinueve de octubre de 2020

COSTA RICA 🇨🇷: Policía incauta 1.000 paquetes de cocaína en vagoneta que circulaba por Jacó

La droga iba escondida debajo de un suelo falso de la vagoneta. Foto: MSP

Autoridades policiales incautaron 1.000 paquetes de presunta cocaína en una vagoneta que circulaba por las calles de Jacó, en Garabito de Puntarenas, la tarde de este miércoles.

El subdirector general de la Fuerza Pública, Enrique Arguedas, indicó que el decomiso se logró gracias a una información confidencial que brindó una persona de la zona.

El aviso fue que al menos tres vehículos, entre ellos una vagoneta, circulaban en “actitud sospechosa” en la ruta Jacó – San José.

En ese momento, personal de Fuerza Pública, linces y policía municipal mantenían un control de carretera cerca del lugar.

“Después del decomiso de droga que se hizo el día de ayer (martes) en el sector de Orotina, se decidió implementar controles de carretera en esa franja territorial comprendida hasta Jacó”, dijo Arguedas.

LEER MAS

000000

PORTUGAL 🇵🇹 (opération ‘Terra Firme’): saisie d’une tonne 100 à Portimão en Algarve

Algarve – Portimão: 1,1 tonne de cocaïne, transportée en voilier, a été saisie hier par la direction sud de la police judiciaire, lors de l’opération «Terra Firme», au cours de laquelle quatre ressortissants étrangers de diverses nationalités, mais tous européens, ont été détenus.
Dans le cadre de cette opération, la PJ a saisi à Loulé, un véhicule léger de marchandises immatriculé à l’étranger, équipé d’un double plancher pour cacher la drogue, et le voilier, qui était amarré à Portimão.

« Cette saisie et les arrestations qui en ont résulté étaient le point culminant d’une enquête qui se déroulait depuis quelques mois« , a déclaré aux journalistes António Madureira, directeur de la PJ en Algarve.

 

source

Marina de Portimão

000000

 

PAYS-BAS 🇳🇱 (port de Rotterdam): saisie d’une tonne 400 de coke dans un conteneur de cacao

Les douaniers bataves, dans une opération de routine, ont contrôlé un conteneur de cacao, en provenance de Colombie, destiné à la Belgique voisine.

Bingo, ils ont trouvé 1,4 tonne de cocaïne!

source

000000

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas veintiocho de octubre de 2020

BRÉSIL 🇧🇷 (Amajari, au nord de Roraima): le Cessna transportait 400 kilos de drogue

https://s2.glbimg.com/hS2_vJYmUqxFVqGr1cIJoyl1g3A=/0x0:953x1123/984x0/smart/filters:strip_icc()/i.s3.glbimg.com/v1/AUTH_59edd422c0c84a879bd37670ae4f538a/internal_photos/bs/2020/I/Y/0DkHVXQIOwULde4pycZA/drogas-em-aeronave-no-amajari-ii.jpeg

Un CESSNA a été saisi avec 400 kg de coke et ‘supermaconha’ sur une piste d’atterrissage clandestine dans la commune d’Amajari, au nord de Roraima, lundi après-midi (26).

Quatre suspects, trois Brésiliens et un Vénézuélien, ont été arrêtés dans le cadre de l’action.

L’opération a été menée par la Force intégrée de lutte contre la criminalité organisée (Ficco), coordonnée par la police fédérale (PF), avec le soutien de l’armée de l’air brésilienne (FAB).

SOURCE

000000

COLOMBIE 🇨🇴: la ‘Armada Nacional’ a confirmé ce mardi à midi la saisie d’un semi-submersible chargé de 2045 kilos de cocaïne à destination des cartels mexicains.

Le contre-amiral Hernando Enrique Mattos Dager a déclaré que le semi-submersible avait été localisé alors qu’il se déplaçait à 35 miles nautiques du secteur connu sous le nom de Bocana Amarales, à Nariño.

L’opération coordonnée par la ‘Armada Nacional’ a eu le soutien des unités de la station de garde-côtes de Tumaco et de l’ARC des garde-côtes – Punta Soldado-, et d’une plate-forme aéronavale, qui après plusieurs minutes de poursuite a réussi à arrêter le semi-submersible.

Dans le semi-submersible 119 sacs ont été trouvés qui contenaient de la coke et du matériel de communication et de géolocalisation.
Au cours de l’opération, trois hommes ont été capturés: un Colombien, un Équatorien et un Mexicain. La cocaïne saisie, selon les renseignements, appartiendrait au groupe armé organisé résiduel ‘GAOR‘, comme sont décrits les dissidents de la guérilla des FARC disparus, qui se nomment eux-mêmes: «‘Guerrillas Unidas del Pacífico’».

source

000000

En 1971, Roger Colombani rappellait les origines du trafic de drogue

La Chaîne parlementaire (LCP) diffuse ce samedi soir un documentaire sur les trafics de drogue et le blanchiment d’argent.

En 1971, le journaliste Roger Colombani évoquait les origines du drogue et le rôle central des mafias sicilienne et corse dans l’export de la drogue vers les Etats-Unis et l’Europe.

Video

000000

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del veintesiete de octubre de 2020

MEXIQUE 🇲🇽 (aéroport de Chetumal): un avion s’est posé avec une tonne et demie de cocaïne

Les militaires de la SEDENA ont arrêté un avion Hawker, matrícula XB-RCF, contenant une tonne et demie de cocaïne à l’aéroport de Chetumal, à Quintana Roo.

L’avion avait atterri à 1h00 du matin et un des membres d’équipage à bord de l’avion a été arrêté.

000000
.

COSTA RICA 🇨🇷: les exportateurs costaricains demandent de scanner tous les conteneurs d’ananas au port de départ à la recherche de cocaïne

La Chambre nationale des producteurs et exportateurs d’ananas du Costa Rica (CANAPEP) demande au ministère des Finances et de la Sécurité publique de scanner tous les conteneurs chargés d’ananas sans exception, quelle que soit la destination. Il s’agit d’éviter que l’exportation d’ananas ne soit utilisée pour le trafic de drogue.

L’impact du trafic de drogue a été important sur l’image du pays et de l’industrie ces derniers mois en raison de la saisie de plusieurs conteneurs d’ananas frais ou transformés aux États-Unis en Europe.

L’association demande une numérisation plus rapide et plus efficace des conteneurs par les services gouvernementaux compétents dans le port de départ.

APM Terminals dans le port de Moín dispose actuellement de l’équipement de numérisation pour pouvoir fournir ce service et qu’il est également prêt à installer un scanner supplémentaire si nécessaire. Mais le Centre de service public d’inspection (CIR) doit également participer, car il interprète les images. Sans une méthode de travail rationalisée et efficace dans cette phase du processus de contrôle, l’analyse de tous les conteneurs est inutile. L’analyseur des images doit être effectué à temps pour éviter qu’un conteneur contenant des drogues ne soit chargé sur le navire et ensuite intercepté par la police dans le port de destination, comme cela s’est produit récemment avec un conteneur d’ananas frais qui est arrivé à Rotterdam .

Le scanner de Moín peut scanner 3 500 à 4 000 conteneurs par semaine.

Il y a donc aussi la possibilité de scanner l’exportation d’autres produits, comme les bananes,  les carottes et les tubercules. Chaves recommande également d’installer des scanners dans le terminal portuaire de Caldera, car des conteneurs contenant des produits d’exportation tels que l’ananas ou les bananes y sont chargés chaque semaine.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST): un convoi de plusieurs véhicules transportant 42 kg de résine de cannabis et 9 kg d’herbes a été intercepté jeudi 22 octobre à la Chapelle-Saint-Mesmin dans le Loiret

Jeudi 22 octobre 2020, les policiers de l’unité régionale de l’OFAST, (Office anti-stupéfiants) basé à Orléans, épaulés par des membres de la BRI (Brigade de Recherche et d’intervention de la police judiciaire), en tout une trentaine de fonctionnaires de police, sont intervenus dans l’après-midi à la Chapelle-Saint-Mesmin, commune de la Métropole d’Orléans. Ils ont agi sur commission rogatoire d’un juge d’instruction.

Une enquête avait été ouverte pour « trafic de stupéfiants et vols de véhicules en bande organisée ». Ils ont procédé à l’interception d’un convoi de plusieurs voitures transportant de la drogue.

Lors de cette interpellation, les policiers ont dû faire usage de leur arme à feu. Un des véhicules du convoi a foncé sur les forces de l’ordre, un des policiers a été légèrement blessé. Les policiers répliquent en tirant des coups de feu.

Au final, quatre personnes ont été arrêtées, trois hommes et une jeune fille mineure, aucun d’entre eux n’a été blessé lors de cette opération plutôt musclée.

SOURCE

000000

GIBRALTAR (ou la recette du bon petit polar) sera diffusé sur ICI télé au Canada

Gibraltar, sur ICI Télé, le dimanche 1er novembre, à 1 h 09.

°°°°

Pour Marc Fievet: « l’esprit reste, mais c’est pas mon histoire »

C’est vrai que c’est tellement gros, ce qu’il raconte, Marc Fiévet.

Présenté par la Douane française aux autorités espagnoles du SVA comme l’agent mis en place sur la Costa del Sol, la Douane ouvrira un restaurant à Estepona en Andalousie avec Fievet et financera l’acquisition d’un cargo. Par la suite, il sera présenté aux autorités anglaises (HM Customs excise), allemandes et américaines (DEA), permettant l’interception de plus de 100 tonnes de stupéfiants.

Un scandale d’État, maintes fois évoqué.

Approché en 1988 par les douanes françaises alors qu’il réside à Gibraltar, il devient aviseur, chargé de mettre l’administration sur la piste des narcotrafiquants. Il est bon, Fiévet, c’est même le meilleur, dit-on de lui à Paris. Mais il est arrêté en Espagne en 1994, puis extradé au Canada, à la suite de l’arraisonnement d’un navire contenant plusieurs tonnes de cocaïne. Il fera par la suite « 3 888 jours de prison, une balade carcérale à travers l’Atlantique Nord ». Le pacte qui le liait avec les douanes françaises a été rompu par François Auvigne, un nouveau directeur général de la Douane française, un IGF, qui n’avait rien à faire de son histoire et qui a refusé d’accéder aux demandes insistantes de Jean Puons le patron d’alors de la DNRED.

Lâché par des pleutres

Cela fait vingt ans qu’il remue ciel et terre pour que ce « lâchage injuste et majeur » soit reconnu. La justice l’a blanchi en 2006, sans que la responsabilité de l’État soit établie. Il a écrit des livres (L’Aviseur, Gibraltar, Dans la peau d’un narco, Infiltré), effectué un tour de France en camping-car en 2007, squatté les médias…

Aujourd’hui, à 76 ans, Marc Fievet est chauffeur routier sillonnant l’Europe au volant d’un frigo de 44 tonnes, se levant à 3 h du matin quand il ne passe pas la nuit au volant pour livrer viande ou autres denrées périssables.  « Je dois travailler pour vivre et assurer mes responsabilités familiales », dit-il, sans sembler nourrir quelque amertume de sa situation. « Je ne suis pas malheureux ! J’ai vécu six ans dans le stress (ses années d’infiltré) puis j’ai fait onze ans de prison, alors… »

Il a profité et profite encore aujourd’hui de l’exposition médiatique du film pour « dénoncer et dénoncer encore l’irresponsabilité des hauts fonctionnaires de la Douane Française ».

Coscénariste dans une première mouture du projet, il n’a finalement pas participé à l’élaboration du long-métrage, qu’il juge « édulcoré  » par rapport à ce qu’il a vécu.  » L’esprit reste, mais c’est pas mon histoire. Nulle part n’apparait le fait que j’ai été adoubé par Michel Charasse, le ministre du Budget de l’époque! Par contre la lâcheté de la Douane française est bien démontrée. « 

Le dossier de Marc Fievet est toujours classé « secret défense »

000000

FRANCE 🇫🇷 (Aviation d’affaires): y aura-t-il des directives données par la Douane pour mieux contrôler?

AVISEUR INTERNATIONAL

Actuellement, en cette dernière semaine du procès « Air cocaïne », après le réquisitoire fleuve de l’avocat général Marc Gouton, les avocats des accusés vont tous se défoncer pour une issue la plus favorables possible pour tous.

Maitre Eric Dupond-Moretti, avocat de Pascal Fauret et Bruno Odos, a achevé sa plaidoirie par un: « Si vous n’acquittez pas ces deux hommes, c’est à désespérer de tout«  et Maitre Vey, d’ajouter à l’adresse de la cour: « Nous espérons que vous allez les acquitter  pas uniquement au bénéfice du doute , mais pour rétablir leur honneur, c’est important pour des militaires« .

Bravo! Effets de manche et trémolos dans la voix ont réussi à extirper des larmes des proches des pilotes…Mais en réalité, ce n’est pas le jugement qui sera prononcé contre tous ces hommes qui sera important. Pour l’exemple, peut-être, une fois encore, la justice massacrera des vies sans s’intéresser au…

Voir l’article original 690 mots de plus

URUGUAY 🇺🇾 (Salto): le ‘Cessna182’ dans lequel la cargaison de 450 kilos de cocaïne était arrivée… a pu s’échapper au Brésil, malgré l’intervention d’un hélicoptère de l’armée de l’air uruguayenne qui l’a poursuivi jusqu’à la frontière

Le Cessna 182 avait atterri dans un champ à Salto, près de Tacuarembó.

Les hommes de la Direction générale de la répression du trafic illicite des drogues ont réussi à capturer quatre personnes sur place et trois autres lors d’autres raids simultanés.

Lorsque les militaires chargés de surveiller l’appareil l’ont vu redécoller…Il était trop tard! L’avion a été poursuivi par un hélicoptère de l’armée mais a réussi à s’échapper de l’autre côté de la frontière avec le Brésil.
La procédure correspondante consistait à ce que l’hélicoptère suive l’avion jusqu’à la frontière avec le Brésil et, lorsqu’il est entré dans le pays voisin, il a dû revenir. De plus, il n’était pas équipé d’armes pour tirer efficacement à distance.

FAU en « état critique »

Le ministre de la Défense, Javier García, a averti que l’armée de l’air passe un mauvais moment, et c’est pourquoi il est prévu d’investir dans l’achat de moyens aériens.

Espérons qu’il ne prenne pas conseil auprès de Jérôme Fournel, l’ex Dg de la Douane française qui, lors du renouvellement de la flotte douanière, avait démontré sa totale incompétence.

000000

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del veinteseis de octubre de 2020

Zacatecas

Emboscan y ejecutan a cuatro Policías en Pinos, Zacatecas

Un grupo no determinado de sujetos armados atacó a policías municipales de Pinos, en la carretera que comunica a dicha demarcación con Ojuelos, Jalisco. Lo que dejó como resultado …
«  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »

COLOMBIE 🇨🇴: Andres Vanegas, alias commandant Uriel, a été tué lors d’une opération militaire

Le commandant Uriel, l’un des principaux chefs de guérilla de l’Armée de libération nationale (ELN), a été tué lors d’une opération militaire dans le nord-ouest de la Colombie, a annoncé dimanche le président Ivan Duque.

lire

000000

 

ESPAGNE 🇪🇸 (opération Cetil): des raids, coordonnés par Europol, ont eu lieu simultanément dans les provinces de Valence et de Malaga, mais aussi à Amsterdam, Utrecht, Rotterdam et Papendrecht.

L’opération « Cetil » s’est terminée par la saisie de 6 000 kilos de cocaïne colombienne retirés du marché européen.

Cette cargaison était envoyée, comme toujours, dans des conteneurs, par le clan du Golfe.

Le « cartel del Golfo »utilisait les ports de Marín, Valence, Rotterdam et Panama.

Trois saisies en Galice avaient déclenché l’opération « Cetil » en novembre 2019 qui a permis de mettre fin à l’organisation importatrice néerlandaise, d’origine maghrébine.

L’équipe de lutte contre le crime organisé (ECO) de la « Guardia civil » en Galice a arrêté la plupart des personnes , mais les tentacules de ce vaste réseau transocéanique atteignent également l’Asie. Plus précisément à Dubaï. Là se perd la trace du leader de l’organisation, dont l’identité n’a pas transpiré. Il est le seul de tous les membres qui, depuis la semaine dernière, ne dort pas dans une cellule.

Les principaux inculpés: Mohamed Maadouri, Faysal El Ouardani, Fouad Hammoudi, Mohamed Yasín, Johnny de Keijzer et Brain Van Den Berg

Mohamed Maadouri, alias Gordo, et Faysal El Ouardani sont les inculpés les plus proches du chef en fuite. Les deux étaient en capacité pour décider des opérations qui doivent être réalisés dans un court laps de temps. Maadouri a géré les réunions et les communications nécessaires pour mener à bien les expéditions de cocaïne. Il négociait également le montant des sommes à payer pour le passage dans chaque port. El Ouardani est classé comme le membre le plus haut placé installé en Espagne, en particulier à Malaga. Il a des contacts directs avec des fournisseurs en Colombie et recevait le numéro du conteneur dans lequel la drogue voyageait. Son nom est déjà apparu dans de nombreuses enquêtes, tant en Espagne qu’aux Pays-Bas, en raison de ses liens avec le trafic de drogue et le blanchiment d’argent associés à une telle activité.

EUROPOL et les autorités néerlandaises, en exploitant l’enquête de l’ECO Galicia de la Guardia civil, ont positionné El Ouardani au sein de la Mocro Mafia, qui est l’organisation criminelle qui, au moins depuis 2016, apparaît dans le plus grand nombre de procédures judiciaires en Galice.

relire et regarder:

NARCOTRAFIC…les routes de la coke vers l’Europe 

un film de Frédéric Ploquin

et Julien Johan

000000

MEXICO 🇲🇽 (costa de Michoacán): Elementos de la Secretaría de Marina (Semar) aseguraron mil 100 paquetes de cocaína con un peso superior a una tonelada

El aseguramiento tuvo lugar cuando un navío era conducido con una velocidad excesiva, lo cual llamó la atención de los marinos.
Durante un operativo realizado en el litoral de Coahuayana, los marinos detuvieron a siete tripulantes de una embarcación que traía la droga.

000000

NARCOTRAFICO: la fatal unión de los Zetas y la mafia italiana, así infestaron de cocaína a Europa

El 17 de septiembre de 2008 emergió la punta del iceberg, antes de esa fecha todo el mundo desconocía la existencia de una compleja red de negocios.

La fatal unión de los Zetas y la mafia italiana, así infestaron de cocaína a Europa

Que atravesaba el mar Atlántico y vinculaba al cártel que en ese entonces era considerado el más violento de México con la organización criminal más rica de Europa.

Por primera vez se hacía público el nexo económico que existía entre los Zetas y la mafia calabresa, la ‘Ndrangheta, responsables de que cantidades enormes de cocaína fueran distribuidas en Europa.

La operación, llamada ‘Proyecto Reckoning‘, fue encabezada por Estados Unidos e Italia y concluyó en la detención de 175 personas ligadas al Cártel de los Zetas, así como la incautación de 16.000 kilos de cocaína, 470 kg de metanfetamina (cristal), 8 kg de marihuana, 176 vehículos y 16 armas.

Piero Grasso, entonces procurador de Roma, declaró lo siguiente: “La novedad en ese operativo internacional es el papel que ha asumido México como punto de partida del narco, sustituyendo a Colombia y convirtiéndose en el mayor distribuidor de drogas en el mundo”.

El fiscal italianoNicola Grattieri, explicó que las conexiones entre ambos grupos probablemente se hizo posible gracias a la ambición que tenían los Zetas por expandir su mercado y al interés de los italianos en conseguir nuevos proveedores y rutas de trasiego de droga.

El destino final era el puerto de Gioia Tauro, en Calabria, famoso no solo por el alto nivel de corrupción de su personal, sino también por su colocación estratégica en pleno corazón del Mediterráneo.

Aproximadamente cada semana se estimaba que llegaban unas 10 embarcaciones y cerca de 24.000 contenedores. Las ganancias de la ‘Ndrangheta se materializaban cuando la cocaína salía del puerto. El kilo que a ellos les costaba unos 1.000 euros en América, en Europa lo vendían a 30.000 euros. Algunos incluso la cortaban para aumentar la producción.

Cienfuegos y la caída de los Zetas

Los Zetas llegaron a ser considerados como el grupo criminal más violento en México. Sin embargo, del 2014 al 2019 al menos 33 de sus principales líderes habían sido detenidos o abatidos por las autoridades en distintos operativos.

La detención de Omar Trevino Morales, alias “Z-42” (Foto: Cuartoscuro)

De acuerdo con información de la entonces Procuraduría General de la República (PGR), luego de la detención en 2015 de Óscar Omar Treviño Morales, el Z-42, esta organización criminal comenzó a disminuir su poderío hasta tener control únicamente en el estado de Tamaulipas.

Durante el gobierno del ex presidente priista Enrique Peña Nieto, el cártel de Los Beltrán Leyva permaneció prácticamente intocable, pues sólo “padeció” cuatro arrestos. En aquel tiempo, según las últimas averiguaciones de EEUU, el ex general Salvador Cienfuegos Zepeda trabajó para la organización a través del H-2.

Las operaciones del gobierno federal se focalizaron en la detención de miembros de Los Zetas, tanto los que operaban en el poniente del país como en la costa del Pacífico, así como integrantes del Cártel del Golfo, de Juárez, Jalisco Nueva Generación y los caballeros templarios.

De acuerdo con información de la Fiscalía General de la República (FGR), la extinta Policía Federal (PF) y la Secretaría de Marina (Semar), entre el 1 de diciembre de 2012 y el 30 de noviembre de 2018 fueron detenidos o asesinados en enfrentamientos 109 de los 122 objetivos contemplados por el gabinete de Seguridad Nacional.

Anteriormente Los Zetas operaron en al menos 22 de las 32 entidades mexicanas, llegando a tener más presencia en el país que el Cártel de Sinaloa, liderado por Joaquín “El Chapo” Guzmán.

Durante su época de mayor prosperidad, los Zetas expandieron sus actividades ilegales más allá del tráfico de drogas, pues también cometieron extorsiones, robos, asesinatos, secuestros masivos, tráfico de personas y robo de combustible.  El máximo jefe del Ejército mexicano durante el gobierno de Enrique Peña Nieto, y a quien la Justicia de EEUU se refiere con el sobrenombre de el Padrino.

Fue acusado e investigado desde 2019, pero los detalles no se hicieron públicos hasta el pasado 16 de octubre. Las autoridades judiciales aseguran que tienen miles de comunicaciones entre Cienfuegos y altos mandos del cártel heredero de los Beltrán Leyva.

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del veintecinco de octubre de 2020

ALGÉRIE 🇩🇿 (police Judiciaire d’Oran): saisie de 10,8 kilos de kif

Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention du service de wilaya de la police Judiciaire d’Oran ont arrêté, dans une opération, trois (3) personnes de cette bande, en exploitant des informations faisant ressortir que des individus transportent de la drogue à bord d’un camion, a-t-on indiqué.

Après avoir suivi les mouvements de cette bande, un de ses membres a été arrêté au niveau du rond point de haï « USTO » à bord d’un camion où ils ont découvert à l’intérieur, lors de la fouille, deux colis de kif traité conditionné dans 10 plaquettes pesant 10,8 kg, ainsi qu’une somme de 200.000 DA.

000000

MAROC 🇲🇦 (Tanger): plus de 2000 comprimés de psychotropes saisis par la DGSN

Deux suspects ont été interpellés au niveau du point de contrôle routier à Gzenaya à Tanger dès leur arrivée à bord d’un véhicule léger, poursuit la DGSN en informant que l’opération de fouille du véhicule a abouti à la saisie de 2.272 comprimés de psychotropes, dont 292 unités de type « Ecstasy » et 1.980 comprimés médicaux de type « Rivotril », de trois armes blanches, de quatre téléphones portables et d’une somme d’argent, qui pourrait provenir de ces actes criminels, précise la même source. L’un des suspects était recherché au niveau national par les services de la police judiciaire de Rabat pour son implication présumée dans deux affaires de trafic de drogue et de coup et blessures à l’aide de l’arme blanche.

lire

000000

FRANCE 🇫🇷 (Marseille – quartiers Nord): règlements de comptes à tout-va

Les dernières heures ont été particulièrement sanglantes dans les quartiers Nord de Marseille​

Selon une information de La Provence, le cadavre d’un homme, tué par balles, a été découvert dans la nuit de samedi à dimanche près de la cité Mourepiane, dans le 16e arrondissement de la cité phocéenne.

Ce dimanche, dans la matinée, un autre homme a été tué par balles alors qu’il se trouvait au volant de sa voiture dans le 13e arrondissement de Marseille.

De plus, un autre homme a été blessé par balles cette nuit, actuellement hospitalisé à l’hôpital Nord.

000000

PORTO RICO 🇺🇸 (San Juan): arrestation de quatre Dominicains et saisie de 50 kilos de cocaïne

Les garde-côtes américains ont arrêté quatre Dominicains et saisi 50 kilogrammes de cocaïne lors d’une opération menée au large des plages d’Aguadilla, une municipalité située sur la côte nord-ouest de l’île.

L’agence américaine a rapporté ce samedi dans un communiqué que le garde côte « Joseph Doyle » avait transféré la garde des quatre contrebandiers présumés et 50 kilogrammes de cocaïne saisis à des agents fédéraux de la Caribbean Corridor Strike Force dans le secteur de San Juan.

source

000000