Archives de 23 octobre 2020

La libération d’André do Rap résulte d’une décision prise le 9 octobre par Marco Aurélio Mello, juge au tribunal suprême fédéral (STF), plus haute instance judiciaire du pays.

André de Oliveira Macedo, dit « André do Rap », l’un des narcotrafiquants les plus puissants du Brésil, a été libéré, à la surprise générale, le 10 octobre, bénéficiant d’une décision favorable en justice.

L’homme, l’une des plus belles prises de la police brésilienne, membre du Premier commando de la capitale (PCC), principale organisation mafieuse du pays, avait été condamné par deux fois, en 2013 et en 2014, à plus de quinze ans et dix ans de ­réclusion criminelle. Il avait fait appel de la première décision.

Le gangster relâché s’est vite transformé en fugitif, qu’on ne risque pas de revoir de sitôt. En quittant le pénitencier Zwinglio Ferreira de la commune de Presidente Venceslau, André do Rap, 43 ans, n’a jamais rejoint son domicile de Guaruja sur la côte paulista, comme le lui avait intimé la justice. La police, qui a suivi ses derniers pas, l’a aperçu prenant le chemin de Maringa, dans l’Etat du Paraná, avant d’embarquer dans un avion et… ….

LIRE

000000

Sept personnes ont été arrêtées et sont à la disposition du parquet.

Après avoir déchargé la cargaison de drogue, les policiers sont intervenus et ont arrêté quatre personnes. Le pilote de l’avion a réussi à s’échapper. L’avion est arrivé de la Bolivie avec la coke.

source

La video

000000

La coke était planquée dans une cargaison de charbon de bois et devait être expédiée vers l’Europe.

0000