Archives de 9 novembre 2020

Pays basque : 900 kg de cannabis saisis près de la frontière espagnole

 Près de 900 kg de cannabis saisis dans un véhicule passé par les cols entre l’Espagne et la France. Un homme est en garde à vue.

Le parquet de Bayonne ouvre une information judiciaire ce lundi après-midi 9 novembre.

L’homme arrêté dans la nuit de vendredi 6 à samedi 7 novembre par les douaniers de la BSI d’Hendaye avait choisi de rejoindre la France par des petites routes par les cols.
Il a été interpellé sur une petite route, dans un véhicule 4X4, du côté de Saint-Etienne de Baïgorry.

000000

L’interception s’est déroulée à 6h30 ce lundi 9 novembre 2020. Deux individus, un montpelliérain de 36 ans et un nîmois de 28 ans ont été interpellés et sont actuellement en garde à vue.

L’intervention s’est passée sur l’autoroute A9 au niveau de La Palme dans l’Aude. Ils venaient d’Espagne. Une enquête est ouverte pour trafic de stupéfiants.

source

000000

En fouillant la maison du suspect samedi, les policiers ont saisi des armes et trouvé un laboratoire de fabrication avec plusieurs produits chimiques (précurseurs), 200 flacons contenant des stéroïdes anabolisants liquides et les 320 000 comprimés.

La police a également trouvé et saisi du matériel commercial spécialisé – y compris une presse à pilules, une balance et une étiqueteuse – ainsi qu’un taser, 11 couteaux à double tranchant, des épousseteurs et un engin explosif improvisé.

source

000000

Lors d’une opération coordonnée avec le bureau du procureur n ° 32 de Villagarzón, Putumayo, des militaires du bataillon d’artillerie n ° 27 et les agents du bataillon contre le trafic de drogue n ° 3, de la vingt-septième brigade, ont réussi à localiser et à intercepter un semi-remorque dans lequel plus de 1 000 kilogrammes de cocaïne ont été saisis.

Cette cargaison appartiendraient au groupe armé organisé résiduel, GAO-r, Structure 48, qui commet des crimes à Putumayo et dans les zones frontalières du Pérou et de l’Équateur.

source

000000

Selon le procureur de la République de Thionville, Brice Partouche, les trafiquants avaient précipité leur départ vers la Belgique pour s’approvisionner la veille du reconfinement.

Les gendarmes de la section de recherche de Metz et de la brigade de recherche de Thionville ont interpellé trois hommes..

L’un transportait dans sa voiture 18,5 kilos d’herbes de cannabis. Et lors des perquisitions, près de 32.000 euros en liquide ont été découverts, 50 cachets d’ecstasy ainsi que trois véhicules et deux appareils de communication cryptée.

source

000000