FRANCE 🇫🇷 (Marseille): citĂ© Bassens, un commando armĂ© a tirĂ© sur la police avant d’ĂŞtre arrĂŞtĂ©

Publié: 22 novembre 2020 par Marc Fievet dans Drogues, France, Narcotrafic INFOS, OFAST, Police, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES FRANCAIS
Tags:, ,

Le 21 novembre 2020 Ă  06h54

La semaine dernière, après une manifestation de force dans la citĂ© Bassens Ă  Marseille, l’un des cinq «points stups» les plus importants de la ville, un commando armĂ© a tirĂ© sur la police avant d’ĂŞtre arrĂŞtĂ©. Comment expliquer un tel phĂ©nomène ?

ERIC ARELLA. Une fusillade commise en plein jour, en pleine rue, dans le but simplement d’intimider, ce n’est pas totalement nouveau. C’est le quatrième coup de force de ce genre que l’on connaĂ®t depuis deux ans dans le dĂ©partement des Bouches-du-RhĂ´ne. Mais cela aurait pu tourner au drame. En sortie de citĂ©, les malfaiteurs se sont retrouvĂ©s nez Ă  nez avec une patrouille de police. Pris en chasse par la police, le commando a ouvert le feu Ă  trois reprises, avec plusieurs tirs en direction des agents. Il n’y a eu aucun blessĂ©, c’est un miracle.

Quel est le profil de ces malfaiteurs lourdement armés ?

Les quatre individus que l’on a interpellĂ©s sont connus de la police, mais ils ne sont pas dans le haut du spectre. Ils ne se sont jamais manifestĂ©s auparavant dans de grosses affaires.

Paradoxalement, les règlements de comptes baissent à Marseille et sur le département ?

Les coups de feu et fusillades augmentent quelque peu, mais les règlements de comptes baissent en tendance. Un règlement de comptes est comptabilisĂ© en fonction de trois critères : le mode opĂ©ratoire (multiplicitĂ© d’auteurs, prĂ©mĂ©ditation et armes lourdes), l’appartenance de la victime au grand banditisme ou au narco-banditisme et le mobile, qui doit ĂŞtre liĂ© Ă  une logique de banditisme. Jusqu’en 2016, on comptabilisait dans les Bouches-du-RhĂ´ne une moyenne de vingt-quatre règlements de compte par an (tentĂ©s ou commis), soit 30 % des statistiques nationales. Depuis 2017, la tendance est Ă  la baisse : treize en 2017, vingt-et-un en 2018, onze en 2019 et onze encore depuis le dĂ©but de l’annĂ©e.

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s