MEXICO (Campeche): le Cessna était chargé de 350 kilos de coke

Le Secrétariat de la défense nationale (Sedena) a saisi  un avion de type Cessna avec plus de 350 kilos de cocaïne, quatre armes longues et des cartouches utiles sur une piste d’atterrissage clandestine à Ciudad del Carmen, Campeche.

Les événements se sont produits le 12 décembre, lorsque les agents du Système de surveillance aérienne détectent un aéronef qui  se dirigeait illégalement vers l’espace aérien mexicain. Les unités d’interception aérienne, les plates-formes de surveillance ont été activées pour trouver les zones d’atterrissage probables et l’empêcher de s’échapper.

source

000000

PÉROU 🇵🇪 (cocaïne): la politique nationale de lutte contre la drogue, la première de l’histoire du Pérou, établie comme guide pour lutter contre le trafic et la consommation de drogue dans le pays au cours de la prochaine décennie

Le Pérou, deuxième producteur mondial de cocaïne, s’est fixé comme objectif d’ici 2030 de passer de 40,5% à 63,5% de la production de cocaïne évitée, un objectif ambitieux après avoir appris ce mois-ci que sa superficie de cultures illicites de feuilles de coca a augmenté pour la quatrième année consécutive.

Pour cette raison, l’objectif de la nouvelle politique nationale antidrogue du Pérou est d’éviter en 2030 la production de jusqu’à 413 tonnes métriques par an, ce qui réduirait de 38,5% la quantité qui atteint le marché mondial, qui serait de 238 tonnes.

Pour cela, il propose de poursuivre les politiques et stratégies entreprises jusqu’à présent, en particulier l’éradication des cultures illicites et les programmes de cultures alternatives et l’amélioration des opportunités pour les paysans des zones de production, généralement issus de secteurs vulnérables et vivant dans la pauvreté.

SOURCE

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST Marseille): des voyous à l’ancienne serrés pour trafic de coke

Caïds du banditisme marseillais du siècle dernier, trois « voyous à l’ancienne » de Marseille viennent de plonger pour un trafic de cocaïne local pour lequel ils sont soupçonnés d’avoir assuré eux-mêmes les livraisons.

L’enquête de la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale des Bouches-du-Rhône avait démarré cet été après un renseignement de terrain, confirmé par des filatures et des écoutes.

Une femme de ménage 41 ans a également été interpellée pour son rôle de livreuse à domicile. Seul le chef de réseau a été placé en détention provisoire à l’issue de sa garde à vue début décembre, ses trois complices étant placés sous contrôle judiciaire.

lire

000000

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del 15 de diciembre de 2020