ROYAUME UNI 🇬🇧 (NCA): la réponse des forces de l’ordre britanniques suite au décryptage du service de communications mondiales cryptées EncroChat

 

Un Transporteur qui se vantait d’être impliqué dans le crime organisé depuis plus de 20 ans a été emprisonné pour 14 ans pour avoir transporté de la drogue et de l’argent sale à travers l’Europe.

Thomas Maher, âgé de 40 ans, de Wiltshire Close, Warrington, qui se payait moins que le salaire minimum à des fins fiscales mais vivait un style de vie luxueux dépensant des centaines de milliers de livres sterling en voitures, vacances et bijoux, a été ciblé par la National Crime Agency dans le cadre de l’opération Venetic.

Maher a été condamné à 14 ans et huit mois de prison à Liverpool Crown Court aujourd’hui (22 décembre) après avoir plaidé coupable lors d’une audience antérieure à deux chefs d’accusation relatifs à l’importation de drogues de classe A au Royaume-Uni et à deux accusations de blanchiment d’argent.

Les preuves ont démontré qu’il exploitait un réseau de transport couvrant l’Europe, acheminant de la drogue au Royaume-Uni et en Irlande.

Des messages Encrochat révélés en avril 2020

Martin Clarke, de la NCA a déclaré: «Maher a évolué dans les plus hauts cercles criminels, agissant en tant qu’homme de la logistique pour certains des groupes criminels organisés les plus notoires du Royaume-Uni, d’Irlande et d’Europe qui lui ont fait confiance pour leur drogue et leur argentNous croyons que les infractions pour lesquelles il a été condamné ne représentent que la pointe de l’iceberg en ce qui concerne sa criminalité globale. Il s’est vanté dans les messages d’EncroChat d’être impliqué dans le crime organisé pendant plus de 20 ans, période pendant laquelle il est fort probable qu’il ait expédié des tonnes de drogue et des dizaines de millions de livres à travers l’Europe.

«Après une enquête minutieuse, nous avons pu le traduire en justice. Et cette enquête ne s’est pas arrêtée. Nous utiliserons tous les outils disponibles pour le frapper là où ça fait mal – dans la poche – pour nous assurer qu’il ne pourra pas continuer son style de vie de luxe après sa libération. « 

Maher a été initialement arrêté dans le cadre de l’enquête sur la mort de 39 migrants vietnamiens dans un camion à Purfleet en octobre 2019.

Le tracteur en cause appartenait à un moment donné à Maher et était toujours immatriculé au nom de sa femme même après sa vente.

Maher a été libéré sans qu’aucune autre mesure ne soit prise par la police d’Essex, mais l’enquête de la NCA a révélé que bien que lui et sa femme touchent moins que le salaire minimum à des fins fiscales, ils menaient un style de vie luxueux. Le couple possédait des voitures d’une valeur de plus de 200 000 £, des bijoux et des montres valant des centaines de milliers de dollars, et avait dépensé environ 90 000 £ en vacances sur trois ans.

Au cours d’une période de sept mois, des agents de la NCA ont regardé Maher rencontrer des associés criminels dans des hôtels et dans des espaces publics du nord-ouest pour organiser le trafic de cocaïne des Pays-Bas vers le Royaume-Uni et l’Irlande. Outre la drogue, Maher a également contribué à faciliter le mouvement de grosses sommes d’argent. Il a organisé le transport de 305 000 euros d’Irlande en Hollande pour le compte d’un de ses associés, à qui il a facturé une commission pour son implication.

En mai, An Garda Síochána de Drogheda, en Irlande, a saisi 600 000 euros supplémentaires en transit et arrêté trois personnes.

Maher avait organisé le mouvement de cet argent.

Des officiers de la NCA ont arrêté Maher le 13 juin à son domicile de Warrington, après avoir reçu des informations selon lesquelles il prévoyait de quitter le pays.

À la suite de la condamnation d’aujourd’hui, la NCA demandera la confiscation de ses biens en vertu de la loi sur les produits de la criminalité dans le cadre de l’enquête financière en cours. À sa sortie de prison, il sera également soumis à une ordonnance de prévention des crimes graves restreignant ses communications, ses finances et la propriété d’entreprises.

Le commissaire adjoint John O’Driscoll, qui dirige le crime organisé et le crime grave au sein de la Garda Síochána, a déclaré:

«La capacité d’enquête de la Garda Síochána et de la National Crime Agency du Royaume-Uni, qui travaillent en collaboration, s’est une fois de plus révélée productive, ce qui a pour conséquence que des communautés plus sûres au Royaume-Uni et en Irlande sont protégées de ceux qui se livrent à des crimes graves et organisés. Les autorités chargées de l’application de la loi au Royaume-Uni et en Irlande sont déterminées à exploiter toutes les opportunités pour aboutir à des enquêtes dans lesquelles elles ont un intérêt commun

source

000000

USA 🇺🇸 (DEA): December 23 – 2020 – Recent News Releases

December 22, 2020

Two Passaic County men sentenced for roles in narcotics conspiracy

NEWARK, N.J. – Special Agent in Charge of the Drug Enforcement Administration’s New Jersey Division Susan A. Gibson, and U.S. Attorney for the District of New Jersey Craig Carpenito, announced two Paterson, New Jersey, men were sentenced today for their roles in a conspiracy to distribute controlled substances.

000000

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del 23 de diciembre de 2020

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST – SURV de la douane – BSI de Toulouse): contrôle d’un camion frigorifique et saisie de 86 kilos de haschich

Deux routiers roumains ont été interceptés par les douanes à Toulouse. Ils transportaient plus de 86 kg d’herbe de cannabis en provenance d’Espagne.

Ce ne sont pas des fines herbes qui accompagnaient la viande fraîche transportée par deux routiers, mercredi dernier, sur l’autoroute A 64 en provenance d’Espagne. Ce jour-là, les douaniers contrôlent le chargement d’un poids lourd et mettent la main sur une belle cargaison d’herbe de cannabis pour un poids de 86,83 kg.

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (OFAST – SURV de la douane – BSE d’Orly): interpellé par les douaniers avec 4 kilos de coke, le militaire s’est suicidé en garde à vue

Le soldat, qui appartient au 9e régiment d’infanterie de marine de Guyane, a profité de ce que la fonctionnaire lui apporte son repas en cellule pour lui dérober son arme avant de se tirer une balle au niveau du visage, a précisé une source proche de l’enquête. 

Blessé, il est mort lors de son transport à l’hôpital, a précisé le parquet de Créteil, qui a confié à l’IGPN (Inspection générale de la police) une enquête pour « recherche des causes de la mort ».

Cet homme de 33 ans avait été interpellé lundi à sa descente d’avion après un contrôle douanier.

source

000000

 

INDONESIE 🇮🇩 (Bali): un Français a été arrêté à Bali pour possession de drogue et de plusieurs armes, ce qui pourrait lui valoir jusqu’à 20 ans de prison

Putu Jayan Danu Putra

La police a saisi chez lui près de cinq grammes de méthamphétamines et trois armes, un fusil avec stabilisateur, un pistolet Makarov et un revolver.

«Toutes ces armes sont illégales et nous enquêtons pour savoir d’où elles venaient», a expliqué Putu Jayan Danu Putra , le chef de la police de Bali à des journalistes.

L’homme âgé de 30 ans, simplement identifié par ses initiales R J H B, a d’abord été arrêté dans un petit supermarché de la zone touristique de Kuta par des policiers qui avaient reçu des informations sur un réseau de trafic de drogue.

lire

000000

BÉNIN 🇧🇯 (Cotonou): Bénin terminal est-il devenu un ‘hub portuaire’ de la coke?

De notre correspondant à Cotonou

Malgré la détermination des responsables de la police, il est toujours difficile de démanteler certains marchés d’écoulement de la drogue car, lotis au dans des zones résidentielles et intouchables. Narcisse Gaffan, le directeur départemental de la police républicaine a décidé de mettre un coup de pieds dans la fourmilière des dealers, mêmes les plus protégés, au risque de sa carrière.

Informé de l’existence des marchés de trafic de drogues développés aux abords du domicile du président Patrice Talon, le colonel Narcisse Gaffan a monté en toute discrétion une opération de démantèlement de la mafia implantée dans ces rues huppées de Cotonou.

Dans la matinée du 18 décembre, les agents du colonel appuyés d’une unité spéciale ont nettoyé les rues avoisinantes de la résidence du chef de l’État Patrice Talon des dealers de cocaïne.

Cette mission audacieuse menée par le colonel soulève cependant certaines interrogations . Comment est-ce possible que des dealers développent leurs commerces à moins de 300 mètres de la maison de Patrice Talon ?

Les alentours du domicile du président sont minutieusement surveillés par les forces de l’ordre. Alors, il est quasiment impossible de mener de telles activités dans ce giron sans que les gardes présidentielles et les services de renseignement ne soient au courant. D’habitude, les trafiquants de drogues à moins d’être couverts, préfèrent toujours s’éloigner des zones sous surveillance pour asseoir leur deal.

Par ailleurs, il y a environ 02 mois, 557 kg de cocaïne dissimulés dans un conteneur d’acajou ont été découverts au port de Cotonou. Mais curieusement, puisqu’il ne s’agit pas d’un conteneur de Sébastien Ajavon, la Criet ne s’est pas intéressée au dossier.

En cherchant un peu, on se rend compte que le secteur de l’acajou est contrôlé par la famille Talon qui est aux commandes du pays et que le conteneur en question aurait été chargé au port sec de Allada au centre du pays.

Cette importante quantité de coke dans ce type de cargaison aurait normalement dû entrainer des investigations poussées, mais pas à Cotonou.

——————————

Lire aussi

COKE en STOCK (CCLI): le chaînon manquant du trafic

————————————————————————-

L’interception un an plutôt d’une cargaison de plusieurs tonnes de cocaïne à destination de Cotonou montre que Cotonou s’est transformé en plate-forme tournante du trafic de stupéfiants et régulièrement, le nom de Talon est cité dans ces affaires de trafic de cocaïne.

Le pouvoir de Patrice Talon favorise t-il l’émancipation des réseaux criminels à Cotonou ?

Même s’il est clair que c’est sur le dos de l’Etat que Patrice Talon a bâti son empire, certains pourraient avancer, au regard de ces faits étranges, qu’il tremperait également dans le commerce de stupéfiants, mais ce ne sont que des suppositions…

Le ‘scanning’ des containers est désormais une réalité au Port de Cotonou. A la manœuvre, l’entreprise Bénin Control, gestionnaire du Programme de vérification des importations.

000000