BÉNIN 🇧🇯 (Cotonou): BĂ©nin terminal est-il devenu un ‘hub portuaire’ de la coke?

De notre correspondant Ă  Cotonou

MalgrĂ© la dĂ©termination des responsables de la police, il est toujours difficile de dĂ©manteler certains marchĂ©s d’Ă©coulement de la drogue car, lotis au dans des zones rĂ©sidentielles et intouchables. Narcisse Gaffan, le directeur dĂ©partemental de la police rĂ©publicaine a dĂ©cidĂ© de mettre un coup de pieds dans la fourmilière des dealers, mĂŞmes les plus protĂ©gĂ©s, au risque de sa carrière.

InformĂ© de l’existence des marchĂ©s de trafic de drogues dĂ©veloppĂ©s aux abords du domicile du prĂ©sident Patrice Talon, le colonel Narcisse Gaffan a montĂ© en toute discrĂ©tion une opĂ©ration de dĂ©mantèlement de la mafia implantĂ©e dans ces rues huppĂ©es de Cotonou.

Dans la matinĂ©e du 18 dĂ©cembre, les agents du colonel appuyĂ©s d’une unitĂ© spĂ©ciale ont nettoyĂ© les rues avoisinantes de la rĂ©sidence du chef de l’État Patrice Talon des dealers de cocaĂŻne.

Cette mission audacieuse menée par le colonel soulève cependant certaines interrogations . Comment est-ce possible que des dealers développent leurs commerces à moins de 300 mètres de la maison de Patrice Talon ?

Les alentours du domicile du prĂ©sident sont minutieusement surveillĂ©s par les forces de l’ordre. Alors, il est quasiment impossible de mener de telles activitĂ©s dans ce giron sans que les gardes prĂ©sidentielles et les services de renseignement ne soient au courant. D’habitude, les trafiquants de drogues Ă  moins d’ĂŞtre couverts, prĂ©fèrent toujours s’Ă©loigner des zones sous surveillance pour asseoir leur deal.

Par ailleurs, il y a environ 02 mois, 557 kg de cocaĂŻne dissimulĂ©s dans un conteneur d’acajou ont Ă©tĂ© dĂ©couverts au port de Cotonou. Mais curieusement, puisqu’il ne s’agit pas d’un conteneur de SĂ©bastien Ajavon, la Criet ne s’est pas intĂ©ressĂ©e au dossier.

En cherchant un peu, on se rend compte que le secteur de l’acajou est contrĂ´lĂ© par la famille Talon qui est aux commandes du pays et que le conteneur en question aurait Ă©tĂ© chargĂ© au port sec de Allada au centre du pays.

Cette importante quantité de coke dans ce type de cargaison aurait normalement dû entrainer des investigations poussées, mais pas à Cotonou.

——————————

Lire aussi

COKE en STOCK (CCLI): le chaînon manquant du trafic

————————————————————————-

L’interception un an plutĂ´t d’une cargaison de plusieurs tonnes de cocaĂŻne Ă  destination de Cotonou montre que Cotonou s’est transformĂ© en plate-forme tournante du trafic de stupĂ©fiants et rĂ©gulièrement, le nom de Talon est citĂ© dans ces affaires de trafic de cocaĂŻne.

Le pouvoir de Patrice Talon favorise t-il l’Ă©mancipation des rĂ©seaux criminels Ă  Cotonou ?

MĂŞme s’il est clair que c’est sur le dos de l’Etat que Patrice Talon a bâti son empire, certains pourraient avancer, au regard de ces faits Ă©tranges, qu’il tremperait Ă©galement dans le commerce de stupĂ©fiants, mais ce ne sont que des suppositions…

Le ‘scanning’ des containers est dĂ©sormais une rĂ©alitĂ© au Port de Cotonou. A la manĹ“uvre, l’entreprise BĂ©nin Control, gestionnaire du Programme de vĂ©rification des importations.

000000

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s