FRANCE 🇫🇷 (OFAST): sa mission, les administrations concernĂ©es et ses responsables

L’Office anti-stupĂ©fiants est compĂ©tent en matière de lutte contre la production, la fabrication, l’importation, l’exportation, le transport, la dĂ©tention, l’offre, la cession, l’acquisition ou l’emploi illicites de stupĂ©fiants, contre les opĂ©rations de blanchiment liĂ©es au trafic de stupĂ©fiants et contre l’usage illicite de l’une des substances ou plantes classĂ©es comme stupĂ©fiants.

En liaison avec l’ensemble des administrations concernĂ©es, l’Office anti-stupĂ©fiants est chargĂ© de l’Ă©valuation de la menace liĂ©e aux trafics de stupĂ©fiants.
Pour accomplir cette mission, l’office, dans le cadre de la lĂ©gislation applicable, centralise, analyse, exploite et communique aux services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, ainsi qu’aux autres administrations et services publics de l’Etat toutes documentations et donnĂ©es statistiques, en lien avec le service statistique ministĂ©riel de la sĂ©curitĂ© intĂ©rieure, relatives Ă  son domaine de compĂ©tence.
Dans le cadre de la lĂ©gislation applicable, les services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, ainsi que les autres administrations et services publics de l’Etat susceptibles d’apporter leur concours Ă  l’office lui adressent, dans les meilleurs dĂ©lais, les informations relatives Ă  son domaine de compĂ©tence dont ils ont connaissance.
Pour les infractions qui relèvent de sa compĂ©tence, l’office, dans le cadre de la lĂ©gislation applicable, adresse, aux services de la police nationale, de la gendarmerie nationale, des douanes et droits indirects, et aux autoritĂ©s judiciaires, toutes indications utiles Ă  l’identification ou Ă  la recherche des dĂ©linquants ainsi que, sur leur demande, tous renseignements nĂ©cessaires aux enquĂŞtes dont ils sont saisis.

L’Office s’est substituĂ© au 1er janvier 2020 Ă  l’Office central pour la rĂ©pression du trafic illicite des stupĂ©fiants (Octris) et Ă  la Mission de lutte anti-drogue (Milad).

Responsable(s)

Cheffe de l’Office anti-stupĂ©fiants

StĂ©phanie CHERBONNIER, contrĂ´leuse gĂ©nĂ©rale des services actifs de la police nationale – 33 (0)1 49 27 49 27

——————————————–

Adjoint Ă  la cheffe de l’Office anti-stupĂ©fiants

Samuel VUELTA-SIMON33 (0)1 49 27 49 27

 

——————————————–

Déléguée de la directrice générale au pôle stratégie

Laurence LARHANT, administratrice des douanes et droits indirects (sur la photo derrière Fabienne Debaux) – 33 (0)1 49 27 49 27

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s