BOLIVIE 🇧🇴 (Interpol): Wilson Maldonado Balderrama a Ă©tĂ© arrĂŞtĂ© et sera extradĂ© vers l’Argentine

Pour garantir la qualitĂ© de la cocaĂŻne, chaque brique de coke portait la lettre W. C’Ă©tait le trait caractĂ©ristique des envois que Wilson Maldonado Balderrana faisait parvenir en Argentine depuis Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie.

Ce cachet Ă©tait apparu dans les enlèvements de grandes quantitĂ©s de cocaine lors d’opĂ©rations Ă  Rosario, Cordoue et la banlieue de Buenos Aires, comme sur les pains cocaĂŻne qui ont Ă©tĂ© «bombardĂ©s» par un avion dans la rĂ©gion d’Anta et Metán, Ă  Salta.

Les procureurs fĂ©dĂ©raux de Salta n’ont aucun doute que cette lettre est la marque de commerce qui correspond Ă  Wilson Maldonado Balderrama, un homme d’affaires bolivien accusĂ© d’ĂŞtre l’un des plus grands fournisseurs de cocaĂŻne de la rĂ©gion et qui porte un ordre de capture du 30 mars 2016 et une demande d’extradition arrivĂ©e en Bolivie le 16 juin de la mĂŞme annĂ©e.

Après quatre ans, Balderrama a Ă©tĂ© rattrapĂ© hier par Interpol Ă  Santa Cruz de la Sierra, alors qu’il conduisait un pick-up Toyota Tundra.

Il a Ă©tĂ© dĂ©tenu Ă  la prison de Palmasola, dans l’attente de son extradition vers l’Argentine.

source

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s