FRANCE đŸ‡«đŸ‡· (Marseille): pas de couvre feu pour les dealers de la rue Albert-Maquet, mais les vĂ©hicules sont contrĂŽlĂ©s

Les vĂ©hicules ne peuvent pas passer sans s'arrĂȘterSĂ©bastien est marseillais, excĂ©dĂ© par ce qu’il vit quotidiennement dans le 13e arrondissement de Marseille. Ce travailleur circule chaque jour dans le quartier Saint-JĂ©rĂŽme pour son travail. Et chaque jour, l’histoire se rĂ©pĂšte. Son vĂ©hicule est arrĂȘtĂ© par des individus, parfois trĂšs jeunes et qui ont souvent le visage cachĂ© voire cagoulĂ©. L’accĂšs Ă  la rue Albert-Marquet est barrĂ© Ă  l’aide de scooters, caddys, vieux meubles, barriĂšres ou mĂȘme blocs de bĂ©ton. Il doit alors ouvrir son coffre ou ses portiĂšres.

« Les vĂ©hicules sont fouillĂ©s (…), ils filtrent tous les vĂ©hicules sur la voie publique », raconte-t-il. Pour cet artisan, il n’y a aucun doute, les guetteurs s’assurent qu’il n’y a pas de policier cachĂ© dans les voitures.

Le soir, il y a mĂȘme des pancartes avec les tarifs des drogues.

lire plus

000000

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s