FRANCE 🇫🇷 (OFAST): des armes de guerre en vente sur Twitter se retrouvent aux mains des narcos

Dans le milieu, pour se faire « respecter », il faut être craint. 

En dĂ©mantelant, cette semaine, un rĂ©seau de trafic de stupĂ©fiants qui alimente la Seine-saint-Denis et notamment la commune de Saint-Ouen, limitrophe de Paris , l’Ofast, l’office anti-stupĂ©fiants, est tombĂ© sur un vĂ©ritable arsenal de guerre : kalachnikovs, fusils d’assaut HK et G3 FMP, des M16, avec trĂ©pied et Ă©quipement de visĂ©e laser, un fusil de prĂ©cision avec lunette sur trĂ©pied, des pistolets-mitrailleurs ainsi que leurs chargeurs, dont 16 pour les M16 et plus de 500 munitions et 1 300 cartouches de diffĂ©rents calibres.

Plus inquiĂ©tant encore, le caĂŻd, Ă  la tĂŞte de cette Ă©quipe de 10 personnes, dĂ©crit comme violent et radicalisĂ©, cachait 600 grammes de TNT, 600 grammes de pentrite (qui entre dans la composition du semtex, un explosif prisĂ© des terroristes), quatre dĂ©tonateurs et trois systèmes de mise Ă  feu. Les auditions qui se sont dĂ©roulĂ©es ces 96 dernières heures n’ont pas permis de savoir ce qui motivait cette bande, notamment si ces membres souhaitaient se diversifier en revendant ce type de matĂ©riel Ă  des braqueurs ou Ă  des terroristes.

Deux ans d’enquĂŞte

Leur chef prĂ©sumĂ© est une vieille connaissance des limiers de la police judiciaire. Il avait Ă©tĂ© condamnĂ© Ă  20 ans de rĂ©clusion criminelle en 2011 pour importation illicite de cocaĂŻne en bande organisĂ©e. Porteur d’un bracelet Ă©lectronique, il a Ă©tĂ© dĂ©fĂ©rĂ© vendredi après avoir Ă©tĂ© interpellĂ© quatre jours plus tĂ´t avec son frère et huit complices prĂ©sumĂ©s. Il a fallu deux ans d’enquĂŞte pour rĂ©ussir cet important coup de filet sur commission rogatoire de la Jirs de Paris.

C’est un coup de maĂ®tre pour l’Ofast, l’office anti-stupĂ©fiants de la direction centrale de la police judiciaire. En Ă©liminant les tĂŞtes de ce rĂ©seau lourdement armĂ©, la police pourrait ramener le calme.

Ă€ Saint-Ouen,les points de deal peuvent rapporter de 10 000 Ă  12 000 euros jour. Il n’est donc pas certain que des concurrents en libertĂ© laissent longtemps ces zones en jachère.

000000

Une rĂ©flexion au sujet de « FRANCE 🇫🇷 (OFAST): des armes de guerre en vente sur Twitter se retrouvent aux mains des narcos »

  1. Ping : FRANCE 🇫🇷 (OFAST): la contrĂ´leuse gĂ©nĂ©rale StĂ©phanie Cherbonnier joue les ingĂ©nues qui dĂ©couvrent le trafic d’armes | Aviseur International

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s