FRANCE 🇫🇷 (OFAST – Info CELTICS): le trafic de cocaïne par conteneurs est toujours d’actualité

Les premiers partisans du trafic de conteneurs ont privilégié une stratégie que les autorités appellent «à l’intérieur du chargement», où la cocaïne est camouflée dans les exportations quotidiennes. La technique qui consiste de placer ses expédition de cocaïne au sein de la charge oblige les trafiquants à gérer des sociétés écrans, qu’ils créent eux-mêmes ou qu’ils achètent afin de pouvoir être les propriétaires d’entreprises ayant une longue histoire d’exportations propres. Ensuite c’est un jeu d’enfants que de cacher la cocaïne dans leurs exportations ostensiblement légales.

La plupart du temps, cela consiste simplement à fourrer des briques de cocaïne dans des boîtes de cargaison, mais dans d’autres cas, les trafiquants ont tout utilisé, des ananas évidés aux barils de produits chimiques dangereux, et ont même transformé chimiquement la cocaïne pour la déguiser en produits comme la nourriture pour animaux de compagnie ou les engrais. Quand aux cargaisons de bananes contaminées par la coke, c’est un secret de polichinelle et la fluidité est le ‘maître mot’ généralisé à Anvers, Rotterdam et dans les ports français!

Le chargement permet donc aux trafiquants d’avoir un contrôle direct sur l’expédition. Cependant, depuis que les autorités ont commencé à enquêter et à profiler les entreprises d’exportation à la recherche de schémas suspects, le risque d’interception a légèrement augmenté.

Cela a conduit à un changement vers la méthode de rip-off, où les trafiquants évitent le profilage en ouvrant les conteneurs d’exportations légitimes pour expédier les drogues, puis utilisent des scellés douaniers clonés pour dissimuler la falsification. Au départ, le rip-off était pratiqué par les petits trafiquants qui envoyaient des dizaines de kilogrammes. Mais à mesure que cette méthode gagnait en popularité, les expéditions ont augmenté en taille, les transports de plusieurs tonnes étant désormais monnaie courante. Dans la plupart des cas, les conteneurs sont contaminés car ils attendent d’être chargés, ce qui signifie que les trafiquants doivent accéder aux zones portuaires. Bien qu’il y ait eu au moins un cas de soi-disant «ninjas» glissant dans des ports cachés dans des compartiments secrets dans des camions, il est beaucoup plus facile de recruter des travailleurs portuaires. Au Pérou, par exemple, le contrôle violent exercé par le gang Barrio King sur les équipages de dockers lui a permis d’appliquer un quasi-monopole sur le trafic via le port de Callao. Cependant, dans d’autres cas, les trafiquants n’entrent jamais dans le port, comme au Costa Rica, où les trafiquants recrutent des chauffeurs corrompus, des entreprises de transport et des ouvriers de la cour à conteneurs pour charger de la drogue dans des conteneurs alors qu’ils parcourent la longue route entre la zone agricole de San Carlos et le port de Limón.

Des sources dans plusieurs pays affirment également que les trafiquants cherchent de plus en plus à éviter les risques liés au profilage en cachant des drogues dans la structure même du conteneur. Les trafiquants enfoncent des briques de cocaïne dans les cavités des murs, des plafonds, des planchers et des portes, ou dans l’équipement d’isolation ou de refroidissement des conteneurs réfrigérés – appelés «reefers». L’utilisation des structures de conteneurs réduit les risques que les autorités détectent de faux scellés douaniers, mais cela nécessite la complicité des personnes au sein des compagnies maritimes ou des chantiers de conteneurs. Certains narcotrafiquants ont contourné ce problème en créant des sociétés écrans pour altérer les conteneurs, comme au Costa Rica, où plusieurs sources ont décrit comment les trafiquants ont créé une société d’entretien des conteneurs pour masquer leurs activités.

Les autorités ont répondu à la montée en puissance de ces méthodes de trafic par l’utilisation de scanners dans les ports, qui sont déployés à la fois au hasard et à la suite du profilage des risques. Cependant, dans certains endroits, comme le port de Santos au Brésil, les trafiquants ont réagi en contaminant des conteneurs déjà inspectés – les ouvrant au dernier moment possible avant le chargement.

Comme les procureurs américains pensent que le chargement du MSC Gayane a effectivement eu lieu, une autre réponse à l’augmentation de la numérisation et à d’autres mesures de sécurité consiste à utiliser des dépotoirs ou à contaminer les conteneurs en mer après le départ du navire. Ce ‘modus operandi’ dépend généralement d’une corruption importante au sein de l’équipage. Mais les autorités de Guayaquil, en Équateur, signalent également que des bandes armées montent maintenant à bord des navires et forcent les équipages à prendre des charges sous la menace des armes. Les largages se produisent maintenant non seulement lorsque les navires se mettent en route, mais aussi lorsqu’ils traversent les eaux d’autres pays, des sources signalant que l’état de Falcón au Venezuela est un point chaud particulier. Pour l’instant, les autorités s’attaquent à cette méthode de trafic à l’aide de l’appareil GPS du navire, qui donne des informations sur la vitesse du navire. Si un navire ralentit ou s’arrête soudainement, une alarme retentit.

Les trafiquants, cependant, explorent déjà de nouvelles options, n’ayant qu’un seul objectif: l’efficacité!

source

Dans le même temps, en France, on continue de réfléchir et de se refiler le dossier de ministères en ministères puis de services en services pour savoir si l’on va équiper nos ports de systèmes performants de contrôles qui existent!

Que du bonheur pour les narcos qui savent pouvoir compter sur le pinaillage des administrations françaises pour les laisser continuer à exporter des cargaisons de drogues.

Dans le même temps, Gérald Darmanin, le ministre de l’intérieur français actuel, laisse penser sur Twitter que les succès permis par EncroChat sont dus au seul travail des cybergendarmes français qui n’arrivent toujours pas à supprimer toutes les propositions de ventes d’armes, de stups et autres propositions pédocriminelles que l’on peut constater sur les grands réseaux sociaux.

@GDarmanin – Fierté

🇫🇷

Partout dans le monde, des réseaux de trafics de stupéfiants d’ampleur tombent grâce aux cyber- gendarmes français qui ont pu infiltrer une messagerie cryptée utilisée par de nombreux narcotrafiquants. Plus de 1000 arrestations en découlent !

Le coup de maître des cyber-gendarmes français qui ont piraté le «WhatsApp des dealers»
En piratant la messagerie cryptée EncroChat, utilisée par des narcotrafiquants du monde entier, les cybergendarmes français ont déstabilisé.. A lire dans leparisien.fr

Au Mexique, on en rit encore!

000000

USA 🇺🇸 (DEA): February 9 – 2021 – Recent News Releases

February 9, 2021

Two Sentenced for Role in Maryland-to-Virginia Heroin Pipeline & Overdose Death

Harrisonburg, Va. – Two of the five defendants charged as part of a conspiracy that trafficked heroin from Maryland to Virginia leading to at least one fatal and one non-fatal overdose were sentenced yesterday in U.S. District Court in Harrisonburg, Special Agent in Charge Jarod A. Forget of the Drug Enforcement Administration’s (DEA) Washington Division and Acting United States Attorney Daniel P. Bubar announced.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

February 8, 2021

Over $1.1M in Civil Settlements Reaffirm DOJ’s Commitment to Preventing Opioid Abuse

SAN ANTONIO – The United States Attorney’s Office has collected $792,000 in civil penalties as two more civil Controlled Substances Act (CSA) investigations have settled, announced Drug Enforcement Administration (DEA) Special Agent in Charge Steven S. Whipple, Houston Division and U.S. Attorney Gregg N. Sofer.  These civil settlements, coupled with the Town & Country Drug, Inc.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

February 8, 2021

Large-scale, Spokane based fentanyl, heroin, and methamphetamine trafficker sentenced to 180 months in federal prison

SPOKANE, Wash., –  Today, Todd Earl Bridges, age 38, a resident of Spokane, Washington, was sentenced to 180 month term of imprisonment for possession with intent to distribute 50 grams or more of actual (pure) methamphetamine. United States District Judge Rosanna Malouf Peterson also ordered a 5 year term of court supervision after he is released from federal prison.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

February 5, 2021

Essex County Man Indicted for Operating Heroin Mill

NEWARK, N.J. – Special Agent in Charge of the Drug Enforcement Administration’s New Jersey Division Susan A. Gibson, and Acting U.S. Attorney for the District of New Jersey Rachael A. Honig announced a federal grand jury today indicted an Essex County, New Jersey, man for narcotics offenses for operating a large-scale heroin mill out of his apartment.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

February 5, 2021

Vallejo Man Sentenced to over 10 Years in Prison for Methamphetamine Offense

SACRAMENTO, Calif. — Joseph McCready Tomson, 30, of Vallejo, was sentenced Thursday to 10 years and three months in prison for possession with intent to distribute methamphetamine, U.S. Attorney McGregor W. Scott and Drug Enforcement Administration Special Agent in Charge Daniel C. Comeaux announced.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

February 5, 2021

2.5 Tons of Methamphetamine and 100,000 Fentanyl Pills Interdicted

NEW YORK – Ray Donovan, Special Agent in Charge of the U.S. Drug Enforcement Administration New York Division, Audrey Strauss, the United States Attorney for the Southern District of New York, Peter C.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽: las ultimas del 9 de febrero de 2021

000000

BRÉSIL 🇧🇷 (État de Mato Grosso do Sul ): saisie de plus de 29 tonnes de marijuana

La cargaison de marijuana a été trouvée dans dans l’État de Mato Grosso do Sul, actuellement considéré comme la principale porte d’entrée de la drogue au Brésil. Cet État borde le Paraguay et la Bolivie.

L’opération a eu lieu au kilomètre 295 de la route fédérale BR-267, dans la municipalité de Rio Brilhantel par la police routière brésilienne. Les 29 270 kilogrammes de marijuana étaient cachés à l’intérieur d’un chargement de maïs que le conducteur du camion a déclaré devoir livrer dans l’État de São Paulo.

Le véhicule a été escorté dans une usine de céréales qui avait une structure capable de décharger, et après avoir enlevé le chargement de maïs, c’est alors que la cargaison de  marijuana a été découverte.

Source

NARCOTRAFIC: the Cocaine Pipeline to Europe

When Mexico’s drug cartels forced Colombian traffickers out of the US cocaine market, they seized control of the most coveted prize in the global drug trade. But the smartest traffickers soon began to turn elsewhere, to a market where the profits were higher, the risks were lower and the potential for growth was immense. They turned to Europe.

Today, Europe is arguably the most attractive cocaine market in the world, and its size and importance only continues to grow. This series, which is the product of field work and investigations over two years in more than 10 countries in Latin America, the Caribbean and Europe, traces the evolution of the European cocaine trade and the Latin American and European criminal networks that have shaped it.

READ MORE

000000

NARCOS: Europa 🇪🇺 es actualmente el mercado de cocaína más atractivo del mundo

The Cocaine Pipeline to Europe

Lu dans – InSight Crime

Cuando los carteles mexicanos de drogas sacaron a los narcos colombianos del mercado de cocaína estadounidense, se hicieron al control del premio más codiciado en el tráfico global de narcóticos. Pero los traficantes más inteligentes pronto comenzaron a tomar otra dirección, un mercado que reportaba mayores ganancias, con menores riesgos y un potencial de crecimiento inmenso. Volvieron los ojos a Europa.

 

Europa es actualmente el mercado de cocaína más atractivo del mundo, y su magnitud e importancia no paran de crecer. Esta serie, que es el producto de trabajo de campo e investigaciones a lo largo de dos años en más de 10 países de Latinoamérica, el Caribe y Europa, sigue la evolución del tráfico europeo de cocaína y las redes criminales latinoamericanas y europeas que lo han configurado.

 

Capítulo 1

Cocaína hacia Europa, una amenaza subestimada

COCAÍNA / 9 FEB 2021

Durante los últimos cinco años, el tráfico de cocaína ha gozado de una bonanza sin precedentes, gracias a los niveles de producción récord. El cubrimiento de este fenómeno se ha…

————————————

Capítulo 2

Tráfico de cocaína de Colombia a Europa: un cambio obvio en el negocio

COCAÍNA / 9 FEB 2021

En septiembre de 1989, la policía de Los Ángeles abrió el candado de mala calidad con el que se aseguraba una bodega en la zona suburbana de Sylmar…

————————————

Capítulo 3

España: La base del crimen organizado latinoamericano en Europa

COCAÍNA / 9 FEB 2021

El 30 de abril de 1984, el Mercedes en que el ministro de Justicia de Colombia, Rodrigo Lara Bonilla, se dirigía a casa después del trabajo, fue ametrallado por los…

————————————

Capítulo 4

La mafia italiana se traslada a la fuente

COLOMBIA / 9 FEB 2021

La Operación “Tiburón Galloway” comenzó como una investigación local por parte de fiscales en la región italiana de Calabria en 2001, pero pronto se convirtió en una investigación multinacional en…

————————————

Capítulo 5

Cocaína: el esteroide criminal

COCAÍNA / 9 FEB 2021

La cocaína es un esteroide criminal. Quienes tienen acceso a sus riquezas obtienen rápidamente ascenso y poder, por lo general dejando tras de sí una estela de violencia y corrupción.

————————————

Capítulo 6

Envío en contenedores: el juego del escondite de la cocaína

BRASIL / 8 FEB 2021

Era alrededor de las 5 a.m. cuando el barco mercante MSC Gayane atracó en el puerto de Filadelfia el 17 de junio de 2019.

————————————

Capítulo 7

El auge de la “plata” sobre el “plomo”: el cáncer de la corrupción

COCAÍNA / 9 FEB 2021

En julio de 2020, el narcotraficante británico Robert Dawes fue sentenciado a 22 años de prisión por su participación en uno de los casos de narcotráfico más emblemáticos de la…

————————————

Capítulo 8

El futuro del tráfico de cocaína hacia Europa

COLOMBIA / 9 FEB 2021

La circulación de cocaína hacia Europa puede haber sufrido con la crisis del Covid-19, tal como sucedió con la mayoría de empresas lícitas.

000000

FRANCE 🇨🇵 (Grenoble): le ‘proc’ face à la mexicanisation du narco-business

Au pied de la barre Albert-Thomas, dans le quartier Mistral, à Grenoble, des cercles orange tracés à la bombe sur les murs indiquent les points de deal. En ce jeudi matin, les guetteurs sont en place aux alentours, assis sur des chaises, pour orienter les clients potentiels. Ils côtoient les habitants du quartier, les saluent parfois, dans une cohabitation qui est devenue la norme.

Le 11 juillet dernier, c’est à quelques rues de là qu’une tentative d’homicide a eu lieu sur un homme de 38 ans. Pris en chasse alors qu’il circulait en voiture dans le quartier, il a reçu une balle dans le dos et a été transporté à l’hôpital dans un état grave. Ancien lieutenant du trafiquant contrôlant le quartier, en prison depuis plusieurs années, il aurait voulu prendre la tête du réseau. «Les règlements de comptes peuvent avoir lieu pour de nombreuses raisons, mais la raison principale reste la reconquête du territoire», note Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble.

Lire plus

0000

MAROC 🇲🇦 (Marrakech): ils utilisent des voitures de location pour distribuer la cocaïne

Les gendarmes de Berrechid ont réussi à démanteler un réseau de trafic de cocaïne qui louait des voitures pour distribuer de la drogue, à Marrakech, Casablanca, et à interpeller par la même occasion l’un des trafiquants. Des avis de recherche ont été lancés pour retrouver six autres individus impliqués dans cette affaire.

Lire

0000