NARCO-BUSINESS (OFAST đŸ‡«đŸ‡· ) : le « Who’s Who » des narcos français

—-

Les noms des protagonistes, leurs surnoms, leurs affinitĂ©s avec d’autres clans, leur point d’ancrage y figurent.

Depuis 2019, l’office des stups dresse un classement de ses cibles prioritaires, surnommĂ© en interne le « top 25 » des trafiquants de drogue français. Sans doute pour ne pas lui donner un caractĂšre trop prestigieux, ce classement a Ă©tĂ©, cette annĂ©e, sobrement rebaptisĂ© « Liste nationale », ce qui a permis Ă©galement, au grĂ© des enquĂȘtes en cours et des renseignements rĂ©coltĂ©s, de l’allonger au-delĂ  de 25 personnes.

Stéphanie Cherbonnier

A quoi sert ce document classĂ© confidentiel ? « Ce n’est pas un simple album photo » explique StĂ©phanie Cherbonnier, la patronne de l’Ofast

« DerriĂšre chaque nom, il y a une stratĂ©gie opĂ©rationnelle, des enquĂȘtes en cours, des mises Ă  jour des informations. »

source

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s