FRANCE 🇫🇷 (Marseille): ses docks et son trafic conteneur n’entrainant aucune saisie…

COKE SUR LES DOCKS

Dans le plus grand port français, les saisies de drogue sont rares. De lĂ  Ă  imaginer que la ville de la French n’existe pas sur la carte d’un trafic mondial, qui explose ? GQ a enquĂŞtĂ© dans un des lieux les plus fermĂ©s de la citĂ© phocĂ©enne.
 
Entre passĂ©, prĂ©sent et futur, entre activitĂ©s traditionnelles et digitalisation, immobilier et data, le port de Marseille cherche un avenir. Curieusement, les statistiques des prises de drogue y sont notoirement faibles depuis des annĂ©es, contrairement aux autres grands ports europĂ©ens, oĂą elles explosent. Ça valait le coup d’aller voir et respirer l’air sur les docks, alors qu’il s’agit d’ouvrir de nouveaux horizons Ă  ces 12 km qui ourlent la ville.
C’est ce qu’ont fait Olivier-Jourdan Roulot et  Xavier Monnier.
C’est une enquĂŞte Ă  lire dans le numĂ©ro de mai de GQ (en kiosques cette semaine).
°°°°°°°°°°

EXTRAIT

Un rapport confidentiel de la DNRED (Direction nationale du renseignement douanier) et de  l’OFAST (l’Office anti-stupĂ©fiants), que GQ a pu consulter, est explicite : depuis 2014, Ă  peine 379 kg de cocaĂŻne ont Ă©tĂ© saisis dans le premier port de France.

Surtout, et pire encore, pas un gramme depuis 2016. Seule une cargaison de 400 kg avait été découverte par un mécanicien lors de la réparation d’un navire à Fos en 2018. Un bilan étonnant alors que la production mondiale de cocaïne explose, que les conteneurs ont les faveurs des trafiquants et que les saisies dans les grands ports européens, d’Algésiras à Barcelone en passant par Anvers ou Rotterdam, se chiffrent chaque année en demi-douzaines voire en dizaines de tonnes.

« Pour les trafiquants, Marseille-Fos reprĂ©sente un important marchĂ© potentiel. Il concentre un trafic de plus d’un million de conteneurs et accueille un des premiers armateurs mondiaux, CMA-CGM », s’inquiète le renseignement douanier dans son rapport de 2019 sur le trafic de stupĂ©fiants dans les ports commerciaux français. Avant de tempĂ©rer les angoisses naissantes : ce « port de destination finale prĂ©sente un degrĂ© de sensibilitĂ© (…) infĂ©rieur aux hubs portuaires tels que le port du Havre ». Sur l’ampleur du trafic, il convient nĂ©anmoins de rester prudent. « Les saisies s’avèrent assez alĂ©atoires et faibles en nombre, ce qui peut s’expliquer par un trafic de conteneurs moins important et le nombre limitĂ© de lignes directes depuis l’AmĂ©rique du Sud. » Pour autant, le rapport invite Ă  « s’interroger sur l’exploitation par les trafiquants des lignes sans transborde-ment en provenance des pays du Maghreb et Ă  destination de Marseille-Fos ».
Des lignes jugées « particulièrement à risque ».
Et les rĂ©dacteurs de conclure sur les difficultĂ©s Ă  obtenir du renseignement, « amplifiĂ©es pour la zone de Marseille-Fos, particulièrement difficile Ă  pĂ©nĂ©trer ». « Évidemment, de la drogue passe par le port et on en a ratĂ© Ă©normĂ©ment », peste une magistrate du parquet, pointant les obstacles aux investigations : le grand port maritime Marseille-Fos s’étire sur trois sites et d’immenses superficies, notamment Ă  Fos, et les bureaux des services douaniers chargĂ©s des enquĂŞtes et du renseignement sont Ă  l’extĂ©rieur – mĂŞme si 220 gabelous travaillent au quotidien dans l’enceinte du port.  » Il faut dire les choses, reprend la parquetière, on n’a aucun informateur sur les quais. »

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

C’est pas Ă©tonnant qu’il n’y ait aucun informateur qui vienne toquer Ă  la porte de l’Échelon de la DNRED de Marseille quand on sait comment la Douane Française a traitĂ© l’un de ses meilleurs infiltrĂ©s !

Marc Fievet AKA NS 55 DNRED est un exemple accablant de la lâchetĂ© et du manque d’honneur des DG de la Douane Française puisque malgrĂ© des informations de première ordre donnĂ©e Ă  la DNRED, la Douane française l’a laissĂ© partir pour une odyssĂ©e carcĂ©rale de 3888 jours en Espagne, Angleterre, Canada et en France.

°°°°°°°

DOUANE FRANÇAISE (DNRED – Années 1988, 1989, 1990, 1991, 1992, 1993, 1994): qui est donc Marc Fievet ?

LIRE et Video

000000

Une rĂ©flexion au sujet de « FRANCE 🇫🇷 (Marseille): ses docks et son trafic conteneur n’entrainant aucune saisie… »

  1. Ping : FRANCE 🇫🇷 (Marseille): ses docks et son trafic conteneur n’entrainant aucune saisie… | Aviseur International

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s