ESPAGNE đŸ‡Ș🇩 (Burgos) : la « Benemerita » mĂ©rite-t-elle encore de porter ce nom ?

Quand des forces de l’ordre utilisent l’alibi de la drogue…Elles se croient tout permis !

Contacté ce matin par Aviseur International, JérÎme Margulis nous a expliqué sa situation.

 » Le 21 avril 2017, pour une simple action civile, pour faire croire Ă  l’opinion public que j’Ă©tais un trafiquant de drogue, des agents  de l’ USECIC venus de Burgos ont tout saccagĂ© chez moi, et ont lacĂ©rĂ© au couteau tous mes matelas qui restĂšrent exposĂ©s dans la rue pendant prĂšs de 2 semaines ! « 

Il y une semaine, vers 9h du matin, dans un village espagnol de 5000 habitants, des agents de la « Guardia Civil » arrĂȘtent JĂ©rĂŽme Margulis pour un test d’alcoolĂ©mie. Il s’y soumet, 0,000g
puis, alors que ces agents  connaissent parfaitement la situation de ce Français pour ĂȘtre eux-mĂȘmes impliquĂ©s dans l’action du 21 avril 2017, les agents lui demandent ses papiers. JĂ©rĂŽme Margulis  rĂ©pond, comme Ă  chaque fois : “je n’ai plus aucun papiers ni affaires, “la juge m’a dĂ©possĂ©dĂ© de tout”.

D’habitude on le laisse partir. 

« Il faut bien que j‘aille au moins faire mes courses puisque je vis Ă  4 KilomĂštres. » m’explique-t-il « Mais cette fois-ci, d’un seul coup le ton a montĂ© et, comme l’autre fois, on me demande de sortir, ce qui n’est pas lĂ©gal. Je demande pourquoi: “On cherche de la drogue et des armes” !!!!

Ma porte de voiture Ă©tant ouverte et l’agent empĂȘchant la fermeture, je suis descendu. Un agent est alors montĂ© dans le vĂ©hicule !!!  Qui est un vĂ©hicule avec “cocarde” RF CAC sur le pare-brise. Normalement seules les douanes peuvent faire ça et avec rĂ©serve quand il peut y avoir des donnĂ©es protĂ©gĂ©es. Je dis calmement qu’on ne peut fouiller ainsi et encore moins ma “mallette” qui contient des donnĂ©es professionnelles.

On me pousse Ă  l’écart et j’entends: “C’est terminĂ© “las peliculas”, “Ferme ta gueule”. Ils ont arrachĂ© les fils de mes enceintes, forcĂ© la boite Ă  gants fermĂ©e, fouillĂ© et regardĂ© toutes mes affaires. Puis l’un d’eux me demande de vider toutes mes poches (on est en public!!!). Je m’exĂ©cute devant l’agressivitĂ© de ces individus. Rien dans mes poches. Alors l’agent me plaque contre le vĂ©hicule, me donne des coups de pieds pour que je tombe Ă  terre! Je dis : “mais pourquoi faites vous ça ?” Il rĂ©pond : “on cherche la drogue”!!!! Puis il simule qu’il va me mettre les menottes (je n’oppose aucune rĂ©sistance car, en plus, m’arrĂȘter aurait peut-ĂȘtre dĂ©bloquĂ© les choses enfin) et quand j’ai les mains dans le dos, il me tord de force un bras pour m’immobiliser, continue les coups de pieds dans mes jambes et me sert Ă  3 reprises les parties gĂ©nitales. J’ai 50 ans, c’est un gamin de 25 ans, quelle honte. Je fus donc publiquement passĂ© Ă  tabac, il y a des tĂ©moins qui ne tĂ©moigneront jamais ..Puis on me dit de partir, mĂȘme pas un PV !

AuprÚs de qui puis-je me plaindre ? La juge ? La Guardia civil ? La Policia ? Alerter le consulat général de France ?

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s