PARAGUAY 🇵🇾 : aujourd’hui, plateforme logistique de la coke

Les trafiquants de drogue ont trouvĂ© au Paraguay un terrain appropriĂ© pour blanchir leurs actifs avec des investissements allant de la construction Ă  l’achat de terrains, de stations-service, d’hĂ´tels, d’universitĂ©s frontalières et mĂŞme de pharmacies.

Ceci est indiquĂ© par les travaux de recherche du sociologue Carlos Peris, qui conclut que le territoire paraguayen a cessĂ© d’ĂŞtre un territoire de passage pour devenir un maillon actif dans la distribution de cocaĂŻne

Abordant le moyen favori des narcos que sont les conteneurs, Peris souligne: « S’ils sont contrĂ´lĂ©s dans les ports, il faudra plus de temps pour que les conteneurs partent et personne ne voudra que leur conteneur prenne le temps de partir car ils ne pourront pas respecter les dĂ©lais de livraison. Je ne parle pas du système illĂ©gal mais du système lĂ©gal. En d’autres termes, si la cocaĂŻne circule dans des conteneurs, c’est prĂ©cisĂ©ment parce qu’il y a une politique de non-contrĂ´le dans les ports, non seulement au Paraguay mais dans le monde pour que les marchandises lĂ©gales et illĂ©gales arrivent le plus tĂ´t possible. »

Seuls 2% des conteneurs sont contrôlés, on peut donc estimer que l’ensemble des saisies réalisées dans le monde ne représentent que 2% de ce qui circule réellement sur le marché de la cocaïne.

Les principaux sites logistiques de la cocaïne sont à Ciudad del Este, Asunción, Encarnación, Filadelfia, Caaguazú et Salto del Guairá.

source

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s