NARCONEWS de MEXICO 🇲🇽 : las ultimas del 08 de julio de 2021

000000

THAÏLANDE 🇹🇭 (Douane thaïlandaise) : saisie de 315 kilos d’héroïne avant de partir pour l’Australie 🇦🇺

Les douaniers thaïlandais ont saisi environ 315 kilos d’héroïne , ce qui porte à 2 tonnes le total confisqué depuis le début de l’année, ont indiqué les autorités mardi.

Drogue birmane

Ils n’ont pas précisé d’où provenaient les drogues, mais cette saisie intervient dans un contexte de crainte d’une augmentation de la production en Birmanie voisine, principal fournisseur de drogues illicites de la région, en raison de la grave instabilité qui a suivi l’éviction par l’armée d’un gouvernement élu en février.

Le directeur général du département des douanes, Patchara Anuntasilpa, a déclaré que 134 paquets d’héroïne emballés sous film rétractable, pesant chacun environ 2,4 kilogrammes, avaient été dissimulés dans une cargaison de peinture acrylique destinée à l’Australie.

Seaux de peinture

Il a déclaré que la drogue avait été découverte lundi parce que les paquets d’héroïne étaient placés dans des conteneurs en plastique carrés qui ressortaient sur les radiographies des seaux de peinture.

L’arrestation d’un suspect a permis d’identifier la personne qui l’avait engagé et qui s’est enfuie au Laos, a déclaré Wichai Chaimongkol, secrétaire général de l’Office de contrôle des stupéfiants.

La région du Triangle d’Or, où les frontières du Myanmar, du Laos et de la Thaïlande se rejoignent, est une importante zone de production d’opium et abrite de nombreux laboratoires qui le transforment en héroïne.

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (Alsace): un trafic démantelé, 57 kilos de cocaïne saisis

Près de cinq ans d’enquête… La Direction Zonale de la Police Judiciaire Est (DZPJ) a annoncé mercredi le démantèlement d’un trafic de cocaïne organisé par un Nigérian depuis le Haut-Rhin. Cela a permis la saisie de 57 kilos de drogue et 130.000 euros, et la condamnation de quatre trafiquants.

Lire

0000

OFAST 🇫🇷 (antistups francais) : en conférence inventaire à l’IHEMI, Stéphanie Cherbonnier enfonce consciencieusement des portes ouvertes depuis des décennies

Violences, corruption, santé… : l’ OFAST pointe cinq menaces du trafic de drogue

Selon l’office antistups, le trafic de drogue représente une menace pour l’Etat en valorisant un contre-modèle et en exploitant les « vulnérabilités sociales »

Violences, valorisation de contre-modèles, corruption, santé, environnement : l’Office français de lutte anti-stupéfiants (Ofast) a présenté mercredi les cinq principales menaces du trafic de drogue, qui génère quelque « 21 000 » emplois en France.

Chargé de combattre le trafic de stupéfiants, déclaré comme un combat prioritaire par Emmanuel Macron, l’Ofast a élaboré un « état de la menace » visant à mieux « s’adapter aux stratégies des trafiquants ». Ce document sera prochainement transmis aux partenaires de l’office mais n’est pas diffusé au grand public.

Cinq « grandes menaces » ont été identifiées et présentées mercredi par la cheffe de l’office, la contrôleure générale Stéphanie Cherbonnier, lors d’une conférence de la police judiciaire et de l’Institut des hautes études du ministère de l’Intérieur (IHEMI) sur la criminalité organisée en France.

Règlements de comptes

Première menace identifiée, « la montée en puissance des violences liées au trafic », a indiqué Mme Cherbonnier, en rappelant que 80 % des règlements de comptes sont liés au trafic de stupéfiants. Le trafic représente aussi une menace pour l’Etat, en valorisant un contre-modèle, en exploitant les « vulnérabilités sociales » avec le recours à des « mules » ou des « nourrices », et en favorisant la corruption « publique et privée », a-t-elle noté.

Les gendarmes au dessus de tous soupçons

Autre menace, la corruption d’agents publics, selon Mme Cherbonnier qui distingue trois catégories. Les agents qui « maîtrisent les flux », à l’instar des dockers, mis en cause dans plusieurs récentes affaires. Ceux qui peuvent « faciliter le sort des trafiquants » : policiers, douaniers, agents pénitentiaires etc. Et les agents « qui contrôlent les territoires », notamment les « agents municipaux » qui peuvent mettre des équipements publics à disposition des trafiquants. Un phénomène que « l’on voit de plus en plus dans les enquêtes », a-t-elle souligné.

Santé et environnement

Quatrième menace identifiée, celle pesant sur « la santé publique », avec des produits stupéfiants « de plus en plus concentrés ». Enfin, la cheffe de l’Ofast a aussi pointé la menace pesant sur l’environnement, avec notamment des atteintes à la biodiversité et l’utilisation de produits chimiques dans la fabrique des stupéfiants.

Le trafic de drogue, marqué par « une production mondiale et européenne particulièrement soutenue », représente environ trois milliards d’euros de revenus chaque année en France, a rappelé Mme Cherbonnier.

Avec « 4 000 points de deal » recensés en France, il génère l’équivalent de « 21 000 emplois » et seuls « 95 millions d’euros » ont été saisis lors des enquêtes, a-t-elle ajouté.

Depuis 4 ans, environ 100 tonnes de cannabis et plus de 10 tonnes de cocaïne sont saisies chaque année en France, a-t-elle encore dit.

Source

0000

HAITI 🇭🇹 (Assassinat du président Jovenel Moïse) : quatre « mercenaires » de ce règlement de comptes ont été abattus

Jovenel Moïse

Quatre “mercenaires” impliqués dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse ont été tués et deux autres ont été arrêtés, a annoncé ce mercredi 7 juillet la police de ce pays des Caraïbes déjà plongé dans une crise profonde, où l’état de siège a été décrété.

Selon l’ambassadeur haïtien aux États-Unis, Bocchit Edmond, le commando était composé de mercenaires “professionnels” s’étant fait passer pour des responsables de la DEA, l’agence américaine antidrogue.

La DEA pourrait peut-être en dire en peu plus sur ce règlement de comptes intervenu dans ce pays, véritable Hub de transit de la cocaïne.

Venu du monde des affaires, Jovenel Moïse, 53 ans, avait été élu président en 2016 et avait pris ses fonctions le 7 février 2017. Haïti, pays des Caraïbes et nation la plus pauvre du continent américain, est gangrené par l’insécurité et notamment les enlèvements contre rançon menés par des gangs jouissant d’une quasi-impunité. Une situation qui valait à Jovenel Moïse, accusé d’inaction face à la crise, d’être confronté à une vive défiance d’une bonne partie de la société civile.

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Surv de la Douane – Montpellier) : saisie de 23 kilos de cocaïne dans les bagages d’un voyageur arrivant de Martinique, via Paris, à l’aéroport de Montpellier

Une nouvelle saisie importante de cocaïne a été effectuée dimanche 4 juillet à l’aéroport de Montpellier, à l’arrivée d’un passager arrivant des Antilles, via Paris. 
L’homme, résidant à la Martinique, a été contrôlé et interpellé par les douaniers de Montpellier qui ont trouvé 23 kilos de coke à l’intérieur de ses bagages.

C’est l’OFAST qui gérera la suite.

Lire

0000

PAYS-BAS 🇳🇱 (Amsterdam) : Peter R. De Vries, le journaliste blessé par balles en pleine rue, était une cible pour la narco mafia  

Peter R. De Vries

Un journaliste star, spécialisé dans les affaires criminelles, a été grièvement blessé par balles.

L’ombre de la Mocro Maffia plane.

Cette organisation dirigée par Ridouan Taghi, un Marocain résident au Pays-Bas, était devenue dans les années 2010 un acteur majeur du trafic de cannabis et de cocaïne aux Pays-Bas mais aussi en Europe. Finalement arrêté à Dubaï en 2019 et extradé, Taghi est actuellement jugé pour six meurtres ou tentatives.

Lire

0000