FRANCE 🇫🇷 (trafic de drogue à Marseille) : pour le député LREM des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamada, les consommateurs ont une responsabilité morale dans la situation

Le député LREM des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamada estime que la responsabilité des acheteurs n’est pas assez mise en avant lorsque des règlements de comptes meurtriers sur fond de trafic de drogue secouent Marseille. L’élu juge par ailleurs qu’une légalisation du cannabis ne changera rien à ce problème.

 » Marseille connaît une vague d’homicides extrêmement préoccupante, sur fond de trafic de drogue. En l’espace de dix jours, nous déplorons cinq morts lors de ces règlements de comptes, soit, à ce rythme, un décès tous les deux jours dans la deuxième ville de France. À chaque meurtre, c’est une famille qui est endeuillée, un quartier qui souffre, une ville qui est meurtrie. Les réseaux sont si enracinés à Marseille que j’aurais du mal à citer ne serait-ce qu’un seul quartier dans lequel ces trafics n’ont pas lieu. On ne compte plus les articles de presse décrivant la cruauté de ces réseaux et des guerres de territoires qu’ils se livrent. Mais peu d’articles évoquent la responsabilité de ceux qui achètent cette drogue.

Parce qu’il s’agit d’un marché et que s’il y a une offre, c’est qu’il y a une demande, les consommateurs ont une responsabilité morale dans la situation. Ils ne sont bien sûr pas les seuls, mais les acheteurs doivent reconnaître leur implication dans cette industrie meurtrière. »

tout lire

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s