FRANCE 🇫🇷 : pendant que GĂ©rald Darmanin fait la tournĂ©e des commissariats, la « Mexicanisation » continue

lu dans Le Dauphiné

GĂ©rald Darmanin au commissariat de Cavaillon

Des habitants de la citĂ© du Dr-Ayme sont venus crier leur colère. Ils espĂ©raient pouvoir parler au Ministre. Ce n’est pas prĂ©vu.

°°°°

Lu dans le FIGARO

Cavaillon : les fusillades se multiplient sur fond de trafic de drogue

Depuis plusieurs semaines, des trafiquants se livrent une lutte acharnée pour contrôler un point de deal très lucratif.

Mercredi 25 aoĂ»t, vers 11h, les policiers sont appelĂ©s pour des coups de feu dans la citĂ© du Dr Ayme, rue Vincent Van Gogh. Des tirs provenant d’un vĂ©hicule CitroĂ«n C3 viennent de viser un point de deal nommĂ© «La Tour», blessant un individu.

La veille dĂ©jĂ , mardi 24 aoĂ»t au matin, des coups de feu avaient Ă©tĂ© tirĂ©s dans cette mĂŞme citĂ©. Trois individus y ont fait irruption pour viser un jeune homme de 22 ans, connu des services de police. Ce dernier a reçu une balle dans la cuisse. Et ce n’est pas tout. Durant tout l’Ă©tĂ©, le quotidien de la citĂ© du Dr Ayme a Ă©tĂ© rythmĂ© par des violences : tirs Ă©manant d’une moto visant un point de deal le 4 aoĂ»t, individus cagoulĂ©s brandissant des Kalachnikov le 10, fortes dĂ©tonations entendues le 11….

°°°°

lu dans le PARISIEN

Une quatrième fusillade en quelques semaines

C’est la quatrième fois en quelques semaines qu’une fusillade se produit dans le quartier du Docteur-Ayme. Mardi matin, un peu plus tôt, devant le bâtiment M de la rue Vincent-Van-Gogh, une Golf noire fonce en direction d’un groupe de jeunes et canarde. L’arme employée est probablement un pistolet-mitrailleur Uzi, de calibre 9 mm.

°°°°

lu dans FRANCE INFO 3 

Trafic de drogue : Ă  Marseille c’est « un plan de carrière » que les narcotrafiquants proposent aux jeunes des citĂ©s

À Marseille depuis 2012, la magistrate Karine Sabourin déclare:

« Le trafic de stupĂ©fiants ne va pas ĂŞtre Ă©radiquĂ© uniquement par la rĂ©pression. Il va falloir agir sur tous les plans. Ça commence par l’Ă©cole, l’Ă©ducation, les parents, ça passe par la formation professionnelle, par l’insertion, par l’emploi, ce sont des mesures sociales et Ă©conomiques qui dĂ©passent largement le cadre judiciaire et le cadre policier.« 

°°°°

lu dans BFM

Etienne Liebig, Ă©ducateur des « GG », estime qu’il y a une vraie nĂ©cessitĂ© de prendre en charge les jeunes qui quitte l’Ă©cole pour entrer dans des trafics. Il estime qu’une fois qu’ils passent devant la justice, c’est dĂ©jĂ  trop tard.

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s