RENSEIGNEMENT (Mission SIRLI) : l’Égypte détourne une aide militaire française, Florence Parly ferme les yeux

Paris fournit des renseignements au Caire qui sont utilisés pour cibler des trafiquants, et non des djihadistes comme prévu, selon le média « Disclose ».

La mission de renseignement française «  Sirli  », commencée en février 2016 au profit de l’Égypte au nom de la lutte antiterroriste, a été détournée par l’État égyptien qui se sert des informations collectées pour effectuer des frappes aériennes sur des véhicules de contrebandiers présumés.

Plus

Mission Sirli : l’Egypte détourne une aide militaire française pour bombarder des civils, Paris laisse faire

Pourtant informée par différentes notes, la France n’a jamais remis en cause la mission Sirli censée fournir des renseignements pour cibler des jihadistes mais utilisée par l’armée égyptienne pour éliminer des trafiquants.

Lire

0000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s