HONDURAS 🇭🇳 (La Mosquitia): en avioneta venían 440 kilos de cocaína desde Venezuela

Elementos de la Fuerza Aérea Hondureña (FAH) impidieron que un grupo de unos 40 hombres descargaran casi media tonelada de cocaína de una avioneta que aterrizó ayer en la madrugada en Brus Laguna en La Mosquitia.

La avioneta, una Piper P2-23, venía de Venezuela y aterrizó en una área plana donde esperaban los narcotraficantes y descargadores en varios vehículos.

Leer

0000

MEXICO 🇲🇽 (Baja California): aseguran avioneta cargada de cocaína, fentanilo y dólares americanos

Elementos del Ejército y Fuerza Aérea Mexicanos, aseguraron una aeronave procedente de Los Mochis, la cual transportaba 161 kilogramos de cocaína, más de 40 kilogramos de fentanilo y 40 mil dólares americanos.

Por el operativo, se pudo determinar que la aeronave aterrizaría en el Ejido Hermosillo, Mexicali, Baja California, donde personal de la Segunda Región Militar lograron la detención de 3 individuos y el aseguramiento de la aeronave tipo Cessna C-206 Matrícula XB-JWK.

Leer

0000

BRÉSIL 🇧🇷 : la police fédérale brésilienne a démantelé mardi un réseau de trafic de drogue qui envoyait de la cocaïne en Europe et en Afrique du Sud simulant des activités de pêche

Le gang a été démantelé grâce à une opération menée dans 10 villes, dans les États de Santa Catarina, Paraná et Espíritu Santo au cours de laquelle une centaine d’agents de la Police fédérale ont exécuté 20 mandats de perquisition et 6 mandats d’arrêt, ainsi que la saisie de véhicules, propriétés et deux bateaux de pêche industrielle appartenant au groupe criminel.

source

000000

ESPAGNE 🇪🇸 (Port de Valencia) : les douaniers du SVA saisissent 541 kilos de coke dans un conteneur chargé d »épices

Les agents de l’ « Agence fiscale – SVA » et ceux de la « Guardia civil » ont saisi 541 kilos de cocaïne dans le port de Valence dans un conteneur en provenance d’Amérique du Sud, la cinquième opération du genre à être réalisée au port en moins d’un mois, avec un résultat global de plus de plus de 2 700 kilos de cocaïne saisis.

Le 15 novembre, lors des travaux d’inspection des conteneurs effectués par la douane maritime de Valence à travers l’unité d’analyse des risques, les agents de cette unité ont trouvé 15 grands sacs à dos contenant la drogue, selon l’agence fiscale dans un communiqué.

Le conteneur, qui transportait un chargement d’épices, a été inspecté avec d’autres unités de pays d’Amérique du Sud arrivées à Valence quelques jours plus tôt.

source

000000

AFGHANISTAN 🇦🇫 (pavot opiacé) : l’héroïne inondera l’Europe

par Patrice Bravo(son site)


L’Office des Nations unies contre les drogues et le crime (ONUDC) a publié un rapport sur la production de drogue en Afghanistan. 

Sa conclusion n’est pas rassurante : les exportations d’opiacés de ce pays augmenteront significativement en l’absence de mesures d’urgence. Dans ces conditions, les nouvelles autorités afghanes, les talibans, ne font pas encore preuve d’une disposition particulière à lutter contre la production de stupéfiants. 

Ce rapport analyse les conséquences des récoltes d’opium en 2021. Elles ont augmenté de 8% par rapport à l’année précédente, qui était déjà un record, alors que la superficie des plantations de pavot opiacé avait augmenté de 37%. En 2020, l’Afghanistan représentait 85% de la production mondiale. Cette année, ce triste record pourrait être battu. De plus, la production de méthamphétamine augmente, elle aussi, rapidement en Afghanistan. Tout cela arrive déjà en Europe, marché principal d’écoulement de stupéfiants afghans. 

Le changement de pouvoir dans ce pays a entraîné une hausse des prix d’opium. En août, quand les talibans ont pris Kaboul, ils avaient doublé par rapport à mai. Le rapport suppose que cela incitera les Afghans à augmenter les plantations de pavot à opium. Il est semé en novembre, donc l’ampleur du désastre reste inconnue pour l’instant. 

lire et écouter

000000

MADAGASCAR 🇲🇬 (Toamasina) : saisie de 600 kg de cocaïne

La gendarmerie nationale était sur l’affaire depuis le mois d’août mais la saisie n’a eu lieu que le 3 novembre dernier.

Ainsi, les 600 kg de cocaïne étaient cachés avec du sucre, un procédé souvent utilisé par les trafiquants. Un suspect a été arrêté dans le cadre de cette affaire et l’enquête se poursuit pour trouver ses autres complices.

Les autorités françaises et américaines participent également à l’enquête d’après le secrétaire d’Etat à la gendarmerie. En effet Madagascar ne serait pas la destination finale pour ces marchandises. Un réseau de trafiquants opère dans le pays et Madagascar sert comme base pour les trafics.

plus

0000000