FRANCE 🇫🇷 (Ancenis) : les douaniers mettent la main sur plus de 11 kg d’herbe de cannabis au péage

Les douaniers ont trouvé, ce vendredi 31 décembre, au petit matin, plus de 11 kg d’herbe de cannabis dans un véhicule arrêté au péage d’Ancenis, à l’est de Nantes.

Lire

0000

EUROPE 🇪🇺 (légalisation du haschich) : liste des pays européens qui pourraient légaliser le cannabis en 2022

L’idée de légaliser le cannabis est relativement récente en Europe, bien que chaque pays européen ait sa propre politique en matière de légalisation.

Le marché du cannabis médical est déjà bien établi dans certains pays européens, même si la mise en œuvre est plus difficile. Souvent, cette décision est politisée entre les partis, selon Forbes.com.

  • 🇲🇹 Malte, le premier pays de l’UE
  • 🇩🇪 L’Allemagne envisage la légalisation
  • 🇱🇺 Luxembourg, en cours de légalisation
  • 🇮🇹 L’Italie organise un référendum
  • 🇵🇹 Le Portugal fait un pas de plus vers la légalisation
  • 🇨🇭 La Suisse étudie d’abord

source et plus

°°°°°°°

En France, tout en amont de la chaine pénale, et en charge de mettre en œuvre la répression, policiers et gendarmes peuvent faire le constat, quotidien et accablant, de l’échec de l’actuelle politique publique en matière de stupéfiants et de ses multiples effets pervers.

Réformer la politique des drogues en France

 

La France est le pays le plus répressif d’Europe en matière d’usage de stupéfiants, mais c’est aussi un de ceux où l’on trouve le plus de consommateurs, notamment chez les plus jeunes.

La guerre à la drogue et à ses usagers menée depuis presque 50 ans n’a pas eu les effets supposés par la prohibition : l’usage de drogues est insensible à l’arsenal législatif, et la prohibition ne profite qu’au marché noir et au crime organisé.

La répression est une entrave à la prévention, l’information, l’accès aux soins et la réduction des risques, qui devraient pourtant être des priorités absolues.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Autoroute A36 – Burnhaupt-le-Bas) : les douaniers trouvent 11 kilos dans une cache aménagée

Un ressortissant Allemand de 52 ans a accepté, contre une rémunération de 2 700 €, d’aller récupérer une cargaison de cannabis dans un véhicule fourni par un dealer, de charger la marchandise à la Jonquera en Espagne dans une cache aménagée dans le coffre de la voiture et de convoyer le tout jusqu’à Hambourg.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (A 10 – SURV de la Douane) : les gabelous saisissent 343 kilos de résine de cannabis

Les douaniers ont intercepté un convoi de drogue, vendredi 24 décembre, sur l’A10, au péage du Puiset, Janville-en-Beauce.

Un Drouais et une Parisienne ont été placés en détention provisoire.

SOURCE

000000

AFGHANISTAN 🇦🇫 : plongée au cœur de la fabrique de la drogue

Quatre mois après la chute de Kaboul, les talibans n’ont toujours pas pris position sur un dossier brûlant : la culture du pavot.

Car c’est un secret de polichinelle, l’insurrection islamiste a refait surface en s’appuyant sur les énormes revenus générés par le trafic d’opium et ses dérivés les plus nocifs. 

Lire

0000

NARCO-BUSINESS 🇪🇺 🇺🇸 🇦🇺 🇨🇳 🇲🇽 🇧🇷 🇦🇫: narco-traffickers defied Covid-19 and now look set to reach new heights, as the stars are aligning for a further expansion of their trade.

In mid-December, the authorities in Arizona intercepted more than 1.5 tons of methamphetamine coming from Mexico, the last in a line of record drug hauls around the world in recent months. Responding to the news, UN synthetic drugs expert Martin Raithelhuber tweeted that the size of meth seizures was “simply amazing”.  

The global drugs trade is on fire, having survived the coronavirus pandemic with minimal disruption. Production is increasing in many places, fuelled by instability and economic crises in major drug-producing countries. Traffickers appear to be sending vast shipments, reflected in record-breaking drug seizures.

“There’s a boom in demand, there’s a boom in supply,” said Andrew Cunningham, head of drug markets, crime and supply reduction at the European Monitoring Centre for Drugs and Drug Addiction (EMCDDA), “It does look quite apparent.” 

Nowhere is this boom more pronounced than in the Golden Triangle, where Laos, Thailand and Myanmar intersect. In October, police grabbed 55 million methamphetamine tablets in Laos, Asia’s largest ever drug bust. Regional drug production and trafficking have intensified following the February coup in Myanmar, which plunged the country into chaos.

The October meth haul was only the tip of the iceberg. Many other large shipments have been reported in recent months. Seizures of methamphetamine have been expanding steadily in the past decade to reach a record high in 2020, according to the United Nations Office on Drugs and Crime (UNODC). 

“There is an expansion of the synthetic drug market,” said Martin Raithelhuber, of UNODC. Meth was becoming “cheaper” while purity remained high, he said. “It really points to a larger amount of the drug being available on the market”. 

This boom has been facilitated by innovative chemistry. Drug producers have managed to create their own precursor chemicals for synthetic drugs, bypassing international controls. Last year Laotian authorities seized more than 70 tons of propionyl chloride, which can be used to make fentanyl and meth precursors. 

Record hauls

Mexican cartels have reportedly used similar experimentation, and drugs are flooding into the US. In November, almost 9 tons of meth and over 175 kg of fentanyl were seized at the border, the largest amount for either drug in two years. Indeed, the DEA seized a record amount of fentanyl in 2021. Overdose deaths reached new highs from 2020 to 2021.

Mexican cartels have also penetrated the European market. Spanish police recently announced the largest ever methamphetamine bust on record, with over 2.5 tons seized in separate, coordinated raids in various cities. A Mexican cartel was allegedly piping meth into Europe through the port of Barcelona.

These seizures point to large-scale drug production, but they are also indicative of intensified law-enforcement activity, according to Andrew Cunningham. The Spanish meth haul was the result of a lengthy international investigation. Encrypted communication platforms used by traffickers have recently been cracked, leading to big seizures.

Mexican cartels have also penetrated the European market. A Mexican cartel was allegedly piping meth into Europe through the port of Barcelona.
Mexican cartels have also penetrated the European market. A Mexican cartel was allegedly piping meth into Europe through the port of Barcelona. (AP)

The narcotics trade has also been helped along by political instability in major drug-producing countries, such as Myanmar and Afghanistan. The production and trafficking of narcotics tend to flourish in chaotic, conflict-ridden states with rule of law deficits. 

“The places where the drug production is booming are places where the state has very little control or they’re facilitating or turning a blind eye to things that are going on in the country,” Cunningham told TRT World.

In war-ravaged Syria manufacture of the amphetamine known as Captagon has skyrocketed with the help of the government. The Assad regime, throttled by sanctions and mired in economic crisis, is relying on drugs to earn hard currency. Associates of the ruling family are allegedly involved in production and trafficking of Captagon, turning Syria into a narcostate.

Captagon seizures have reached eyewatering levels. 2021 saw the largest quantity of tablets seized on record, with 95 million pills intercepted in Malaysia in a single haul in March. In Jordan, almost twice as many Captagon tablets were grabbed in 2021 compared with the previous year. And Saudi Arabia has been severely affected, too.

Captagon has also reached Iraq, where use of synthetic drugs, including methamphetamine, has increased enormously in the past decade. The amount of Captagon and meth seized in 2021 was twenty times larger than in the previous two years combined, according to the Iraqi government. 

“The Captagon trade has experienced a notable increase in both supply and number of transit and destination markets,” said Caroline Rose, Senior Analyst and Head of the Power Vacuums program in the Human Security unit at the Newlines Institute and author of an upcoming report on Captagon. “It’s very likely that this trade will continue to expand”.

Meanwhile, Afghanistan has emerged as a major meth producer. The drug can be made cheaply using a local plant, ephedra. Afghan meth now flows in copious quantities to Iran and also to Africa via Pakistan and the Indian Ocean. International maritime forces seized more drugs in the region in 2021 than in the previous four years combined – a new record.

The narcotics boom is more pronounced than anywhere else in the Golden Triangle, where Laos, Thailand and Myanmar intersect. Regional drug production and trafficking intensified following the February coup in Myanmar, which plunged the country into chaos.
The narcotics boom is more pronounced than anywhere else in the Golden Triangle, where Laos, Thailand and Myanmar intersect. Regional drug production and trafficking intensified following the February coup in Myanmar, which plunged the country into chaos. (AP)

According to recent research, the production of ephedra appears to be increasing in Afghanistan as the country collapses into economic crisis. Satellite imagery reveals “new shops, an extended storage area for dried & milled ephedra, and more inventory than ever before”, writes David Mansfield. The price of both meth and ephedra has fallen. 

Afghanistan is also a major producer of opiates, accounting for 85 percent of the global heroin supply. Opium production increased by 8 percent in 2021, the United Nations recently assessed, and may continue to rise as farmers have reported higher levels of cultivation this planting season.

Elsewhere, the cocaine trade is booming. Production increased in Colombia in 2020, and there have been a number of massive seizures at European ports, including over 16 tons at Hamburg in February, almost 11 tons at Antwerp in April and 4 tons at Rotterdam in October. Turkey also saw the largest cocaine haul in its history this year.

What supply chain crisis?

The use of container ships to smuggle cocaine concealed in perishable goods, such as fruit, predated the pandemic, but appears to have increased. Air travel was severely hit by coronavirus restrictions, limiting the ability to send drugs on commercial flights.

Maritime shipping enables smugglers to transport huge quantities of product with relatively limited risk of detection, given the size of the vessels and the time-sensitive nature of food imports, which must be checked promptly by customs officials.

The massive seizures this year also indicate that the cocaine trade has not been significantly disrupted by the covid-related supply-chain crisis. A boom in demand combined with covid problems in Asia have caused shortages of goods and shipping delays as vessels lie moored outside ports, waiting for a berth. 

While South America has been affected by the crisis, import volumes from the east coast to Europe have not declined during the pandemic, according to Simon Heaney, a senior manager at maritime consultancy, Drewry. “I haven’t seen any evidence that volumes on this trade have been supressed by the supply chain issues,” Heaney told TRT World.

Food, in which cocaine is often hidden, is less vulnerable to disruption than electrical appliances. “The supply chain is much more complex with electrical goods – more intermediate components / parts that need to be shipped from various locations, increasing the risk of delays / raising costs,” Heaney said.

The pandemic forced traffickers to adapt their methods, selling drugs online and adopting novel delivery systems that reduce human contact, such as drones.
The pandemic forced traffickers to adapt their methods, selling drugs online and adopting novel delivery systems that reduce human contact, such as drones. (AP)

While the cost of sending freight has generally become more expensive amid the supply-chain crisis, including from South America, traffickers generally conceal their product in licit shipments, meaning they “do not pay for the cost of the shipping container”, according to Andrew Cunningham. 

The trafficking of heroin along the Balkan Route through Iran and Turkey to Europe is mostly conducted in vehicles and has not been seriously affected by the shipping crisis, and the same goes for the meth trade in Southeast Asia, much of which happens overland between Lower Mekong countries.

The demand for narcotics might also have increased, Cunningham said. The use of drugs normally consumed in recreational settings, such as MDMA and cocaine, appeared to fall during the initial lockdowns in 2020, but has since bounced back, according to the EMCDDA’s 2021 drug report

The pandemic forced traffickers to adapt their methods, selling drugs online and adopting novel delivery systems that reduce human contact, such as drones. While some of these adaptations might be temporary, others could transform the drug trade and further empower traffickers going forward.

The social and economic damage caused by Covid-19 could also drive more people into drugs. “Research findings associate inequality, poverty and lack of opportunities for socioeconomic development with increased drug use disorders and increased engagement in drug production and trafficking,” says the 2021 UN World Drug Report.

Narco-traffickers defied Covid-19 and now look set to reach new heights, as the stars are aligning for a further expansion of their trade.

Rupert Stone

AUTHOR Rupert Stone@RupertStone83

Rupert Stone is an Istanbul-based freelance journalist working on South Asia and the Middle East.

source

000000

LIBAN 🇱🇧 (port de Beyrouth) : les douaniers saisissent une importante cargaison de comprimés de captagon – une drogue constituée d’amphétamines – dissimulés dans des caisses d’oranges

Un membre des douanes libanaises a précisé que la cargaison était en route vers le Koweït.

Les comprimés de captagon étaient placés dans de petits sacs et dissimulés dans de fausses oranges. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de la cargaison.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Autoroute A 31) : deux Auxerroises interceptées sur l’A31 avec 12,6 kg d’héroïne, 1,1 kg de cocaïne et 65 kg de produits dits de « coupe »

Deux Auxerroises ont été interceptées sur l’A31 dans la nuit de dimanche à lundi en Meurthe-et-Moselle, avec dans le coffre 78 kilos de drogue, dont 12 kilos d’héroïne. L’opération, menée par la police judiciaire d’Auxerre et de Dijon, est l’aboutissement de plusieurs semaines d’enquête.

source

000000

PAYS-BAS 🇳🇱 (Rotterdam) : les douaniers ont intercepté dans le port de Rotterdam 1.600 kilos de cocaïne dissimulés dans des cargaisons de bananes, de fèves de cacao et de ciment.

«Le premier conteneur provenait d’Équateur et était chargé de bananes destinées à une entreprise de Barendrecht», à proximité de Rotterdam.

«La cocaïne, dans le deuxième conteneur, a été trouvée dans un chargement de fèves de cacao, également en provenance d’Équateur, mais qui avait transité par la Colombie et était ensuite arrivé via Anvers».

Un troisième conteneur, chargé de ciment à destination du Portugal, contenait cinq sacs de sport remplis de drogue.

Source et plus

000000

MAROC 🇲🇦 : un narco-businessman arrêté à Tanger

Ce baron de la drogue est propriétaire d’un complexe touristique dans la région. Il possède également plusieurs biens immobiliers dans la ville, en plus d’une entreprise spécialisée dans la commercialisation des eaux gazeuses. Il aurait des liens avec la drogue (12 tonnes) saisie dans la commune de Had Gharbia le 20 décembre dernier et l’avion léger transportant de la drogue qui a fait un atterrissage forcé dans le village d’El Aouama, à environ 30 kilomètres au Sud-Est de Tanger, le 30 novembre dernier.

Lire

0000

BRÉSIL 🇧🇷 (Port de Santos) : les douaniers brésiliens ont saisi au cours des deux derniers jours environ 1 800 kilos de cocaïne qui étaient cachées dans trois conteneurs différents

Les conteneurs lestés de coke étaient en partance pour l’Espagne, la France et le Ghana.

Les cargaisons de cocaïne ont été localisées lors d’inspections aléatoires à l’aide d’un chien dressé à la lutte contre la drogue, qui a localisé 561 kilos supplémentaires lundi dans un chargement de café en partance pour Le Havre et mardi 1 240 kilos supplémentaires de cocaïne.

Lors d’une des inspections de mardi, plusieurs lots de cocaïne, pesant 736 kilos, ont été retrouvés cachés dans un chargement de jus d’orange qui devait partir vers le port de Valence (Espagne). Dans le second, 504 kilos de coke ont été saisis, cachés dans une cargaison de sucre raffiné qui devait être envoyée au port africain de Tema (Ghana).

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Île-de-France) : six trafiquants de cocaïne arrêtés à l’hôtel Campanile de Boulogne-Billancourt

Six trafiquants de drogue ont été interpellés en flagrant délit à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). Ce réseau qui opérait en région parisienne et en province faisait venir des mules via l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne).

Cette poudre blanche était destinée à alimenter toute l’Île-de-France mais aussi la province. Six hommes, âgés de 22 à 30 ans, ont été mis en examen à Nanterre (Hauts-de-Seine) en fin de semaine dernière avant d’être écroués.

source et plus

000000

IRAN 🇮🇷 : Police bust 700kg of heroin in NW

TEHRAN, Dec. 27 (MNA) – West Azarbaijan’s Justice department general said Monday that intelligent forces seized 700kg of heroin consignment in this province.

Naser Atabati said on Monday that following the joint operation of the Judiciary and intelligent forces of the province, a drug trafficking network was identified and dismantled.

During the operation, 3 drug traffickers were detested, he noted.

Read more

0000

FRANCE 🇫🇷 (royaume des magouilleurs) : quand on reparle de Jean Dominique Comolli, l’ex DG de la Douane

——————-

Un peu plus sur Jean-Dominique Comolli


Un peu plus sur les DG de la Douane française

000000

FRANCE 🇫🇷 (SURV de la Douane – Schwindratzheim) : trois personnes interceptées par les gabelous au péage avec près d’1,5 kg de cocaïne

Trois personnes âgées d’une vingtaine d’années ont été interceptées le 20 décembre au péage de Schwindratzheim par les douaniers, alors qu’elles transportaient près de 1,5 kg de cocaïne à destination de Strasbourg.

Lire

0000

EL SALVADOR 🇸🇻 : saisie de plus de 4 tonnes de cocaïne dans l’océan Pacifique

Le Salvador a saisi lundi 4,1 tonnes de cocaïne lors d’une opération dans l’océan Pacifique au cours de laquelle cinq Colombiens et deux Équatoriens ont été arrêtés.

La première saisie à 406 milles marins (751 km) et l’autre à 430 milles marins (796 km) au sud de Punta Remedios, Acajutla

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷 (Cocaïne) : la CELTICS et la SURV de la Douane avec ses BSI, largement en tête des saisies

La coke, une drogue des temps modernes

Ce sont 18 tonnes de cocaïne qui ont été saisies par les douaniers cette année.

Le 22 décembre, c’est plus d’une tonne, en provenance de Colombie que l’ OFAST (Office anti-stupéfiants) , l’ex OCRTIS rebaptisé, a interceptée à la sortie du port du Havre.

Aujourd’hui, 1,6% des Français consomment de la poudre blanche.

Qui sont-ils ?

Comment se la procurent-ils ? 

Éléments de réponse avec la sociologue Marie-Jauffret Roustide. 

Lire

0000

RÉPUBLIQUE DOMINICAINE 🇩🇴 (DNCD) : les garde-côtes de l’ARD saisissent en mer 850 kilos de coke

La DNCD (Direction nationale du contrôle des drogues), en collaboration avec la Marine de la République dominicaine (ARD) et sous la coordination du ministère public, a saisi dimanche 850 paquets de cocaïne sur les rives de la municipalité de Boca Chica, province de Santo Domingo, après une course-poursuite maritime.

Les équipes des garde-côtes de l’ARD ont intercepté les occupants d’un hors-bord de type Eduardoño de 25 pieds de long près de la côte de Punta Palenque, dans la province de San Cristóbal, alors qu’ils tentaient d’introduire la cargaison en provenance d’Amérique du Sud.

source

000000

FRANCE 🇫🇷 (Le Havre) : l’OFAST tape plus d’une tonne de coke qui était arrivée en conteneur de Colombie

L’Office anti-stupéfiants (Ofast) a saisi plus d’une tonne de cocaïne en provenance de Colombie mercredi dernier à proximité du port du Havre (Seine-Maritime).

Plusieurs trafiquants ont été interpellés, sans plus de précisions pour le moment.

Source

0000

FRANCE 🇫🇷 (Trafic de cocaïne) : ce «tsunami blanc» qui frappe la France

Les douanes scanneraient 6000 conteneurs par an alors qu´il en rentre (selon le Figaro) 7900 par jour ! Dans l’état actuel des moyens offerts par la technologie , il serait possible de scanner 100% du flux avec des scanners IGRIS.

L’action de la Douane française est une douce plaisanterie et ne sert qu’à donner l’impression qu’on agit…

Lire l’article du Figaro

0000

Encore plus

000000

MAROC 🇲🇦 (Marine Royale) : saisie de deux tonnes de haschich suite à une course-poursuite en mer et, dans la foulée 11 tonnes à Tanger dans un camion

La Marine royale a réussi à déjouer une opération de trafic de drogue en poursuivant un hors-bord dans les eaux méditerranéennes, au large des côtes de Nador, indique une source militaire à la MAP.

Dans leur fuite, les trafiquants ont jeté à la mer 64 paquets de drogue évalués à environ deux tonnes. La cargaison de drogue saisie par les garde-côtes marocains, a été transférée à la base militaire de Nador pour les besoins de l’enquête judiciaire en cours.

Les éléments d’une force spéciale de la gendarmerie ont aussi procédé vendredi à la saisie de 11 tonnes de drogue dans une villa à Tanger, appartenant à l’un des suspects impliqués dans cette affaire. La gendarmerie poursuit son enquête pour déterminer le modus operandi de ce réseau présumé de trafic de drogue.

La drogue saisie était chargée dans un véhicule en partance vers l’Espagne via le port de Tanger Med.

Source

0000

OCÉAN INDIEN (Combined Task Force) : la frégate Floréal a saisi 900 kilos d’ héroïne, 500 kilos de méthamphétamine et 2 tonnes de haschich

Du 26 octobre au 10 décembre 2021, la frégate de surveillance (FS) Floréal a été intégrée à la Combined Task Force (CTF) 150, pour lutter contre le trafic de drogue et les activités illégales dans le domaine maritime.

Déployée dans l’océan Indien, la FS Floréal aura mené, en moins d’un mois, plusieurs opérations maritimes de lutte contre le narcotrafic au sein de la Combined Task Force (CTF) 150. Force opérationnelle depuis novembre 2002, CTF 150 s’inscrit dans la coalition multinationale des Combined maritime forces (CMF), dirigé par Bahreïn.

Agissant sous le contrôle opérationnel d’ALINDIEN, les frégates françaises sont régulièrement déployées dans le cadre de ses missions de lutte contre le trafic de stupéfiants, un trafic qui tend à évoluer considérablement dans la zone sud de l’océan Indien.

Bilan : 

La frégate des FAZSOI a ainsi effectué des missions permanentes de surveillance, de renseignement, de contrôle de la navigation et de surveillance des pêches. Force opérationnelle de très haut niveau, maîtrisant parfaitement les savoir-faire de ce cadre d’intervention, l’équipage du Floréal aura notamment réalisé 5 actions d’éclats pendant son déploiement.

Le Floréal coordonne également ses actions avec l’hélicoptère Panther, éclairant les zones d’intervention afin de localiser plus facilement les boutres suspects.

PLUS

000000

MAROC 🇲🇦 (Nador – port de Beni Ansar) : la police arrête un Espagnol avec 560 kg de drogue

La police judiciaire de Nador a annoncé, jeudi, la saisie de 560 kg de cannabis et l’interpellation d’individu de nationalité espagnole qui serait impliqué dans un réseau de trafic international de drogue et de psychotropes.

L’interpellation de l’individu, chauffeur de camion, 48 ans, a eu lieu lors d’un contrôle mené conjointement par les éléments de sûreté nationale au port de Beni Ansar, et leurs homologues du district de sécurité de Nador.

Cette opération a permis la fouille d’un camion, dans lequel près de 560 kg de cannabis ont été découverts, soigneusement dissimulés dans des cavités spécialement aménagées dans la remorque.

SOURCE

000000

RUSSIE 🇷🇺 (Moscou) : saisie dans la région de Vladimir de plus de 700 kilos de stups et d’environ 3 tonnes de précurseurs

Dans la région de Vladimir, des policiers ont déjoué les activités d’un groupe qui se livrait à la production et à la vente de drogues de synthèse. Plus de 700 kilogrammes de drogue et près de trois tonnes de précurseurs ont été saisis dans le cadre d’un trafic illicite. Le ministère de l’Intérieur a noté que les agents avaient découvert un laboratoire souterrain où les auteurs produisaient des drogues synthétiques dans une maison privée du district d’Alexandrovsky de la région de Vladimir.

région de Vladimir

Selon des estimations préliminaires, plus de 100 kg de substances illégales pouvaient y être fabriqués par mois.

Du matériel de laboratoire, 2,7 tonnes de précurseurs, 63 kilogrammes de méphédrone * et plus de 700 kilogrammes de stupéfiants ont été confisqués.

Les deux trafiquants de drogue qui sont originaires de la région de Kabardino-Balkarie ont été appréhendés sur les lieux.

SOURCE

000000

LAOS 🇱🇦 (Vientiane) : plus de 10 tonnes de stups saisies dans les 3 derniers mois

Saisie de 10 158 kilos de divers stupéfiants dont 101 586 361 comprimés d’amphétamines au cours des trois derniers mois. Pas moins de 1 106 cas de trafic de drogue ont été traités et 1562 suspects ont été arrêtés.

Le Premier ministre Phankham Viphavanh a rapporté les chiffres à l’Assemblée nationale lundi, affirmant que la mise en œuvre de l’Agenda national antidrogue, qui a commencé en août, avait détruit les sources de production de drogue, les réseaux de transport et les gangs de la drogue.

SOURCE

000000

BEAUVAU INFO 🇫🇷 : Gerald Darmanin se décidera-t-il enfin à lutter contre la drogue et ses méfaits, pour cela, il serait souhaitable qu’il écoute le terrain ?

Au-delà des satisfecit, un nombre croissant de policiers de terrain, y compris parmi ceux affectés au sein d’unités spécialisées, se prend à douter de l’efficacité d’une stratégie qui ne semble guère endiguer le niveau du trafic ni celui de la consommation.

Des photos de ballots de cocaïne saisis après une opération policière et diffusées sur les réseaux sociaux, des communiqués de presse saluant le démantèlement d’une nouvelle filière d’importation de cannabis ou d’héroïne : les jours de la lutte antidrogue se suivent et se ressemblent, ponctués d’interpellations, de procès, de condamnations.

Sur le papier – et pour les statistiques –, ces « victoires » témoignent de la mobilisation réelle des services de police, de gendarmerie et des douanes dans l’inlassable guerre menée contre les trafiquants. Mais, au-delà des satisfecit, un nombre croissant de policiers de terrain, y compris parmi ceux affectés au sein d’unités spécialisées, se prend à douter de l’efficacité d’une stratégie qui ne semble guère endiguer le niveau du trafic ni celui de la consommation.

Ni les 100 000 amendes forfaitaires délictuelles dressées depuis septembre 2020 ni les importantes saisies réalisées la même année (96 tonnes de cannabis, 13 tonnes de cocaïne, 1 tonne d’héroïne et 1,2 million de comprimés d’ecstasy) ne sont parvenues à démentir ce constat : les Français restent les plus gros consommateurs de substances psychoactives en Europe, en particulier de cannabis.

source et plus

000000