HONDURAS 🇭🇳 (Tegucigalpa) : une Hondurienne accusée d’être à la tête de l’un des principaux gangs de trafiquants du continent américain

Cela ressemble à un effet domino : une fois que le premier est abattu, de nombreux acteurs possibles du trafic de drogue au Honduras commencent à tomber les uns après les autres.

Le premier est Juan Antonio Hernández, qui, en 2020, a été reconnu coupable de trafic de drogue et d’armes.

Tony, comme on le surnomme, était le frère du président de l’époque de ce pays d’Amérique centrale, Juan Orlando Hernández – accusé des mêmes crimes et extradé aux États-Unis.

Le dimanche (15 mai), des images de l’arrestation de Herlinda Bobadilla, connue sous le nom de La Chinda, ont été diffusées. Le gouvernement américain avait offert une récompense de 5 millions de dollars pour toute information menant à sa capture.

Lire

0000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s