ITALIE 🇮🇹 (Sicile): le 19 juillet 1992 Ă©tait assassinĂ© le juge Borsellino et les policiers chargĂ© de sa protection

par Fabrice Rizzoli

Le 19 juillet en dĂ©but d’après-midi, une Fiat 126 bourrĂ©e de 100 kilos de Simtex et de Tritolo dĂ©sintègre Paolo Borsellino et les hommes de son escorte via d’Amelio, Ă  Palerme

Plusieurs enquĂŞtes et procès ont dĂ©montrĂ© des complots impliquant des membres de l’État dans cet Ă©vĂ©nement. Il a Ă©tĂ© dĂ©montrĂ© dans un tribunal que des policiers ont fait accusĂ© un innocent comme exĂ©cutant…

Les preuves judiciaires sont une chose exigeante mais les preuves historiques et géopolitiques sont toutes aussi importantes.

Ce jour lĂ , 10 minutes après l’explosion une dizaine de membre des services secrets (en poste Ă  Rome) en costume cravate Ă©tait dĂ©jĂ  sur les lieux de l’attentat (tĂ©moignages de policiers…).

Puis, un policier a Ă©tĂ© photographiĂ© en train de subtiliser la sacoche du juge Borsellino dans la voiture en flamme… Évitant les bouts de cadavres, il a ensuite remis la sacoche dans la voiture ! (Ce sont SES dĂ©clarations au procès…). L’agenda rouge avec les notes confidentiels du juge a disparu… Le policier en question n’a pas Ă©tĂ© condamnĂ©…

Je passe sur les mobiles de cet attentat totalement irrationnel pour l’organisation mafieuse. En effet, quelques jours après le parlement devait mettre fin Ă  des mesures antimafias provisoires. Avec l’attentat, les politiques ont votĂ© l’article 41 bis du CPP « isolement strict » pour les chefs mafieux afin des les inciter Ă  collaborer…

Bref, les complots ça existe !

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s