BELGIQUE : Anvers et les grandes villes belges face aux mafias de la drogue

Tensions dans la majorité anversoise

L’échevin socialiste anversois Tom Meeuws (Vooruit) s’en prend, dans une interview au Standaard, à son bourgmestre et l’accuse d’ouvrir un peu vite son « parapluie ». Contrairement à la N-VA, il se dit partisan d’une dépénalisation de l’usage des drogues douces.

Mais par ailleurs, Vooruit espère que dans les semaines à venir une modification de la loi relative aux sanctions administratives communales puisse intervenir au niveau fédéral afin que les villes et les communes puissent prendre elles-mêmes des mesures préventives. Selon lui, les écologistes et les partis francophones de la Vivaldi freinent des quatre fers.

Lire

0000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s