BELGIQUE 🇧🇪 (cocaĂŻne): une estimation est devenue rĂ©currente : pour une tonne saisie, neuf Ă©chappent aux douaniers d’Anvers

Le montant total du trafic de drogue à Anvers, destiné à inonder l’Europe via les Pays-Bas, oscillerait entre 50 milliards et 60 milliards d’euros par an. L’équivalent du budget annuel des retraites en Belgique.

A Bruxelles, le premier ministre, trois ministres fédéraux (de l’intérieur, de la justice et de la santé), le procureur fédéral et quatorze bourgmestres (maires) sont réunis pour parler d’un sujet longtemps négligé : le trafic de drogue qui, durant l’été, a donné lieu à un déchaînement de violence inédit dans le pays.

C’était le 15 septembre. « Enfin », soupire un magistrat, qui déplore depuis des années la lenteur de la riposte alors que, assure-t-il, il s’agit désormais d’éviter au royaume de devenir un « narco-Etat ».

Depuis, la violence n’a pas cessé et, cet été, des tirs, des tentatives d’incendie, des coups de couteau (ayant fait un mort) et des attaques à la grenade contre des domiciles et des commerces, se sont succédé. Dans la capitale belge, tout d’abord, où se déroule une bataille de territoire, mais aussi et surtout à Anvers, dont le port est, depuis des années, l’épicentre du trafic de cocaïne en Europe. Près de 90 tonnes y ont été saisies en 2021, 38 tonnes durant les six premiers mois de l’année, tandis que 28 autres à destination de la Belgique étaient confisquées en Amérique du Sud.

source et lire plus

Guide du conteneur fluvial

000000

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s