FRANCE 🇫🇷 (Caen) : saisie de 30 kilos d’héroïne et 13 kilos de cocaïne

Les gendarmes de la Section de recherches de Caen (Calvados) ont mené une opération en deux phases, contre un trafic de stupéfiants, entre les 20 et 26 septembre 2022, dans l’agglomération caennaise.

Quatorze personnes ont été interpellées.

Source et plus

0000

GUYANE 🇬🇫: 3 ministres de Paris pour le constat des carences de l’Etat

Un Etat défaillant, des services dépassés, une législation inadaptée

Du 28 au 30 septembre 2022, pas moins de trois ministres se rendront en Guyane pour assister aux «Assises de la sécurité», organisées conjointement par la collectivité territoriale de Guyane et la préfecture. Trois ministres pour des assises, sur un territoire situé à 8 000 km de l’Hexagone… la situation doit être grave. En effet, elle l’est, et elle est gravissime !

La situation en Guyane est celle d’une négation systémique des droits, un territoire où les systèmes de santé et d’éducation ne sont pas seulement délabrés mais dépassés et dont les services de tutelles sont désengagés. Où 40% de la population n’a pas accès à l’eau potable et /ou à l’électricité. Où le manque est la norme. Manque de structures, d’offres de formations, de moyens et de perspectives. Le taux de suicide est 10 à 20 fois plus élevé que dans l’Hexagone.

Entre immobilisme et aberration, les carences de l’Etat en Guyane sont nombreuses et révélatrices d’une gestion parisiano-centrée, déconnectée de la réalité et en tous points contreproductive.

Lire

0000

FRANCE 🇫🇷(Dordogne) un homme soupçonné d’être un « semi-grossiste » de la drogue arrêté

Plusieurs kilos de résine et d’herbe écoulés

Les enquêteurs ont mis la main sur un suspect en particulier, un homme de 34 ans, soupçonné d’être un « semi-grossiste » de la drogue qui arrosait toute l’agglo en résine de cannabis et en herbe. Il aurait écoulé plusieurs kilos de drogue en quelques mois. Le trentenaire, un trafiquant déjà bien connu de la police pour du trafic de drogue, vivait entre Marsac et Le Bugue. 

D’autres suspects ont été interpellés et sont soupçonnés d’être des dealers qui participaient au trafic, à la fois à Coulounieix-Chamiers, Boulazac ou encore Trélissac. Ils pourraient être les clients du « semi-grossiste », pour revendre la drogue sur les réseaux sociaux ou directement dans les rues. 

Source et plus

0000