GUATEMALA 🇬🇹 : El narcotráfico ha optado por usar más Honduras, Belice y México para trasegar droga hacia Estados Unidos, cree unidad antinarcótica de PNC

Sin embargo, durante el 2022, Guatemala decomisó 5.21 toneladas menos en comparación de las 11.01 toneladas de 2021. De las casi 6 toneladas de cocaína incautadas, cuatro fueron del 1 al 30 de diciembre.

El titular de la SGAIA, Helver Beltetón, considera que hay dos fenómenos que explican la baja en los decomisos de droga en el país.

La primera, dice, es que los narcotraficantes han optado por buscar otros espacios en países vecinos para trasegar los estupefacientes y la segunda, evitar ser capturados y enviados a Estados Unidos donde los busca la justicia.

FUENTE Y MAS

000000

ARGENTINE 🇦🇷 : vol d’un avion à l’Aéroclub Chaco survenu en pleine fête de Noël

L’hypothèse principale pour la Justice provinciale est qu’il s’agirait d’une opération liée au trafic de drogue, car ce type d’avion est « idéal » pour le trafic de drogue par voie aérienne, une manœuvre courante dans cette région.

La trace de l’avion se perd dans une zone de contrebande.

On ne sait toujours pas si l’avion volé dans le Chaco s’est écrasé en Bolivie.

source et plus

000000

FRANCE 🇫🇷 (Compiègne) : dealer à 12 ans

C’est le Commissariat de Compiègne qui nous informe qu’un jeune de seulement 12 ans,a été vu dissimulant 45g d’héroïne sur un point de deal. Quelques heures plus tard, il a été interpellé en possession d’héroïne et de cocaïne !

000000

WORLWIDE (Narcotrafic) : MSC, de plus grand transporteur maritime du monde à plaque tournante du trafic de cocaïne

C’est tout simplement la plus grande entreprise de transport maritime au monde.

Avec ses 645 navires, MSC (pour «Mediterranean Shipping Company») fait office de mastodonte. Mais visiblement, cela a un peu trop fini par être de notoriété publique. Tant et si bien, nous explique Bloomberg, que des commanditaires moins honnêtes que la moyenne –c’est une litote– ont eu l’idée de faire appel à ses services.

Lire

FRANCE 🇨🇵 (Douane Française – DNRED) : après avoir infiltré les grands réseaux de la drogue pour le compte de l’État, l’agent NS55 a été abandonné par les autorités lorsqu’il a été arrêté en Espagne

J’ai 78 ans et je continue à parcourir les routes d’Europe au volant de mon 44 tonnes pour livrer de la viande, des légumes ou des produits frais.

Pendant sept années, j’ai infiltré les réseaux de narcotrafiquants pour le compte des douanes françaises. Arrêté par les autorités anglaises et canadiennes, j’ai croupi près de onze ans en prison, lâché par les autorités de mon pays.

Des émissaires officiels français dépêchés dans mes geôles en Espagne, puis en Angleterre et au Canada, où j’avais été extradé, m’ont conseillé de dissimuler aux juges ma qualité d’agent infiltré et de plaider coupable. Ils m’ont assuré qu’en contrepartie, je ne serais condamné qu’à une peine symbolique après mon transfert en France. Croyant à la parole donnée, j’ai comparu sans avocat : j’ai été condamné à perpétuité, puis transféré dans l’Hexagone. Ma peine a été commuée en vingt ans de réclusion criminelle par la justice française. Il est démontré aujourd’hui que François Auvigne, directeur général des douanes de l’époque, n’a pas voulu assumer les engagements pris à mon égard par son prédécesseur et par la direction de la DNRED.

La DG de la Douane française et en particulier le DG Jérôme Fournel a œuvré pour que je ne sois pas indemnisé des 3888 jours de détention reçues pour solde de tous compte…

Pourtant suite à mes résultats, j’avais été reçu à maintes reprises par Michel Charasse, alors ministre du Budget, ayant sous sa tutelle les douanes françaises.

Risque maximum, reconnaissance nulle

Gibraltar, c’est là que les Douanes françaises, en la personne de Christian Gatard, chef de l’échelon DNRED de Nantes, envoyé par le Directeur Jean Henri Hoguet de la DNRED, m’a rencontré pour me proposer d’abord un poste d’observateur, puis dans un deuxième temps de pénétrer le monde du narcotrafic. Par inconscience des risques encourus et d’autre part certain que les Douaniers étaient gens de parole, j’ai accepté de travailler pour ce service de renseignement. On m’a donné un nom de code, NS55, et les autorités françaises m’ont présenté à la direction et aux membres des services espagnols du SVA, aux membres de la haute hiérarchie du HM Customs excise anglais, aux services allemand et aux correspondants de Paris et Rome de la DEA, comme étant leur agent sur la Costa del Sol, au sud de l’Espagne et sur Gibraltar…J’étais persuadé de faire partie intégrante de l’administration française.

Au début, on m’a demandé d’enquêter sur les bateaux transitant par le port de Gibraltar et afin d’améliorer mon action, les douanes m’ont demandé d’infiltrer le trafic et de convoyer de la drogue pour le compte des narcotrafiquants.

Un cargo et un restaurant à Estepona en Andalousie ont été financés par Bercy.

Soupçons permanents

En 1993, je suis entré dans un important réseau dirigé par Claudio Pasquale Locatelli, « brooker » spécialisé dans le haschich et la cocaïne. Je suis resté seize mois à ses côtés, entouré de sbires armés.

Au niveau des livraisons, c’était l’escalade : on a commencé par 1,6 tonne de cannabis pour finir par 32 tonnes à charger au large du Pakistan… et pour la coke, la livraison de 10 tonnes sur Propriano en Corse devait être le point final de l’opération d’infiltration suivie de bout en bout par les autorités françaises.

Après trois mois d’infiltration du réseau mafieux italien, jugeant la partie trop dangereuse, j’ai demandé avec insistance à être exfiltré, mais on m’a demandé de tenir bon et de “rester collé à Locatelli jusqu’à une dernière livraison à venir sur la France.

La dernière livraison n’a jamais eu lieu, puisque le 23 septembre 1994, j’ai été arrêté par Interpol à Fuengirola, au sud de l’Espagne, juste après l’interception de l’un des navires de la flotte de Locatelli transportant 5,4 tonnes de cocaïne au large du Canada, opération préalable à une livraison de 10 tonnes dans la région de Propiano (Corse).

Grèves de la faim

J’ai purgé près de onze ans de prison dans 23 centres pénitenciers de haute sécurité en Espagne, en Angleterre, au Canada et en France, loin de ma famille. Durant cette incarcération, j’ai effectué cinq grèves de la faim, dont la plus longue a duré cent vingt-trois jours. Sans résultat.

À ma sortie, les douanes ne m’ont proposé aucun poste ou contrepartie financière.

Malgré mes multiples demandes, ainsi que celles de mes avocats comme des juges, mon dossier est toujours classé « Secret défense ». 

0000

Lire plus sur le « SECRET DÉFENSE »

000000

PERU 🇵🇪 : la Policía Nacional decomisó más de 86 toneladas de droga en 2022

La Dirección Antidrogas (Dirandro) de la Policía Nacional del Perú (PNP) ha trabajado intensamente para combatir el narcotráfico durante el 2022, año en que logró decomisar más de 86 toneladas de droga en diversas operacionesrealizadas a nivel nacional.

Fuente

0000

ÉQUATEUR 🇪🇨 (Cocaïne) : l’insécurité et la criminalité frappent les exportateurs

La contamination des conteneurs d’export par des drogues a augmenté de 400 % cette année.

L’insécurité en Équateur nuit aux exportations de produits comme les bananes et les crevettes du pays andin, a déclaré une association d’exportateurs, sur fond d’attaques de conteneurs d’expédition et de contamination de cargaisons par des drogues.

Au moins 63 personnes liées aux exportations de bananes, de crevettes et de cacao – la matière première utilisée pour fabriquer le chocolat – ont été assassinées par des groupes criminels organisés en 2022, tandis que 1 500 autres ont été blessées lors d’attaques, a déclaré la Corporation des associations d’exportateurs équatoriens (Cordex).

Lire

0000

FRANCE 🇨🇵 (Drogue et show-business) : fermez la s’il-vous-plaît sur vos addictions!

Les coming-out se succèdent dans le show-business

Il ne se passe pas une journée sans une nouvelle révélation sur les prises de substances de ces gens qui souvent servent d’exemple ou pour le moins sont admirés par une population importante. Cette mise en avant des addictions dont ils souffrent devrait rester du domaine privé et non servir à banaliser, voire promouvoir les prises de drogues.

La presse a évidemment une responsabilité majeure dans ces épanchements sordides.

La prochaine étape sera t-elle le coming-out de nos dirigeants, hauts fonctionnaires et autres personnels politiques carriéristes ou intérimaires ?

Une pétition est en ligne, n’hésitez pas à la signer.

0000

Pour accéder à la pétition

°°°°°°°

WORLDWIDE (RÉSEAUX SOCIAUX) : néfastes pour les adolescents à certains âges

Les préjudices que les réseaux sociaux peuvent causer aux jeunes inquiètent dans plusieurs pays.

Aux États-Unis, Instagram et TikTok font actuellement l’objet d’enquêtes de la part des procureurs généraux par rapport à leur impact sur les adolescents. Les procureurs généraux souhaitent également que le réseau social chinois et Snapchat donnent plus de contrôle aux parents sur leurs applications. Cela, alors que ces grandes plateformes cherchent à développer ou ont récemment dévoilé des outils de contrôle parental à la suite des accusations concernant leur impact sur la santé mentale des jeunes.

Lire

0000

ESPAGNE 🇪🇸 (Cadix) : saisie de 4 tonnes 400 de haschich par le SVA

La cargaison était destinée à l’Amérique latine

Des agents du SVA, les douanes espagnoles, ont mis à profit une tempête ayant contraint des trafiquants à modifier leur itinéraire initial pour arraisonner dans la baie de Cadix (sud-ouest) un bateau lesté de 4 tonnes 400 de cannabis. Les douaniers le surveillaient à la suite d’une information des services de police britanniques.

source

000000

FRANCE 🇨🇵 (Marseille) : 33 morts liés au trafic de drogue, la préfète de police évoque des « chiffres dramatiques »

Résultat d’une politique dramatique promue par la place Beauvau

Un week-end de Noël meurtrier à Marseille (Bouches-du-Rhône). Trois fusillades, dans lesquelles deux hommes âgés d’une vingtaine d’années sont morts, ont eu lieu dans la cité phocéenne.

Lire

0000

ECUADOR 🇪🇨 (Océano Pacífico) : detenidos 3 colombianos y un ecuatoriano al interceptar sumergible con mas de una tonelada de cocaina

Tres colombianos y un ecuatoriano fueron detenidos en una operación policial, que permitió la interceptación de una embarcación sumergible y la incautación de más de una tonelada de cocaína en las costas del cantón Salinas, en el suroeste de Ecuador.

Leer

000000

MAROC 🇲🇦 (Trafic international de drogue) : 25.000 comprimés d’ecstasy saisis à Casablanca

Le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca a mis en échec, vendredi, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une tentative de trafic international de drogue et procédé à la saisie de 25.000 comprimés d’ecstasy.

Lire

0000

COCAÏNE : la Colombie annonce cesser de poursuivre les petits cultivateurs de coca

Le gouvernement de la Colombie, premier producteur de cocaïne au monde, a annoncé mercredi 21 décembre qu’il ne pratiquera plus l’élimination par la force des petites cultures de feuilles de coca, dans le cadre d’une nouvelle politique contre le narcotrafic qui entend s’attaquer en priorité aux barons de la drogue.

Lire

0000

FRANCE 🇨🇵 (aéroport d’Orly – SURV de la Douane) : ce sont 3 kilos 500 de cocaïne qui arrivaient à vélo depuis les Caraïbes

L’affaire débute à l’aéroport d’Orly, où les douaniers contrôlent un bagage dans lequel se trouve un vélo de compétition en provenance de Saint-Martin (Antilles françaises).

Ce vélo était lesté de 3 kilos 500 de coke.

C’est l’OFAST, du côté de Toulouse, qui a récupéré le dossier.

0000

PAYS-BAS 🇳🇱 (méthamphétamines) : le citoyen canadien Tse Chi Lop a été extradé vers l’Australie

Tse Chi Lop, 59 ans, est soupçonné d’être le chef de l’immense cartel asiatique connu sous le nom de « Sam Gor », un important producteur et fournisseur sur le plan mondial de méthamphétamines.

Tse Chi Lop a été arrêté en janvier 2021 à l’aéroport international de Schiphol près d’Amsterdam après une décennie de traque, et faisait l’objet d’une notice rouge d’Interpol.

source

000000

BELGIQUE 🇧🇪 (port d’Anvers) : les douaniers saisissent 896 kilos de cocaïne en provenance d’Équateur

Les douaniers ont saisi 896 kg de cocaïne en provenance d’Equateur, mardi, au port d’Anvers, indique le SPF Finances mercredi dans un communiqué.

La drogue était dissimulée dans un conteneur de bananes.

Source et plus

0000

FRANCE 🇨🇵 (Marseille) : un nouvel homicide par balles, sur fond de trafic de drogue

La victime est un homme de 28 ans, a précisé la procureure de la République de Marseille Dominique Laurens.

Ce nouvel homicide par balles a eu lieu samedi à Marseille, en pleine journée, toujours sur fond de trafic de drogues, dans une cité des quartiers populaires.

Lire et plus

0000

FRANCE 🇨🇵 (OFDT) : les fumeurs de cannabis présentent profil plus âgé

C’est un portrait-robot du consommateur de cannabis tout en contrastes, parfois à rebours des idées reçues, que révèle la dernière étude « Tendances » de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT) sur la consommation en population adulte, publiée lundi 19 décembre.

Lire plus

0000

ÉTATS-UNIS 🇺🇲 : l’État de New York légalise le cannabis et fait appel à d’anciens condamnés

La première boutique officielle pourrait ouvrir à Manhattan dans les prochains jours.

Un casier judiciaire pour être autorisé à vendre légalement du cannabis? L’État de New York légalise le juteux marché de la marijuana, en accordant les 150 premières licences à des commerçants condamnés dans le passé pour possession ou vente de cannabis.

Source

0000

NARCOTRAFIC

0000

URUGUAY 🇺🇾 (Salto) : interceptan avioneta con 400 kilos de cocaína

Con linternas y focos le habían marcado la “pista”

Sobre las 3:30 de la madrugada de este sábado capturaron una avioneta que pretendía dejar un cargamento de droga y fugar en las inmediaciones de Termas del Arapey, en Salto, la ciudad uruguaya vecina a Concordia.

Fuente

0000

CANADA 🇨🇦(Port de Vancouver) : saisie de 2.500 kilos d’opium

C’est Le FIGARO qui nous informe que la « Police aux frontières canadienne » a saisi environ 2,5 tonnes d’opium dissimulées dans des conteneurs transitant dans le port de Vancouver.

L’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) n’a pas précisé l’origine de la drogue ni procédé à des arrestations.

0000